Les Bourses européennes commencent la semaine en petite baisse

Envoyer par e-mail
31/07/2017 | 18:45

PARIS (awp/afp) - Les Bourses européennes ont évolué lundi généralement à la baisse, entamant la semaine de façon maussade sur fond d'appréciation de l'euro face au dollar.

"L"euro poursuit sa hausse, du coup les actions de la zone euro performent moins bien que les actions américaines", a expliqué à l'AFP Ludovic Dufour, gérant allocataire d'actifs chez Mandarine Gestion.

L'appréciation de la devise de la zone euro face au dollar était en effet perçue comme potentiellement nocive pour les sociétés exportatrices, entraînant à la baisse les marchés actions de la région.

Par ailleurs, "les marchés vont devenir moins liquides avec des ajustements alors qu'on s'approche du mois d'août", précise Ludovic Dufour, remarquant que les investisseurs attendent aussi que soient dévoilés les chiffres de la croissance au deuxième trimestre en zone euro, mardi, ainsi que plusieurs données clefs aux Etats-Unis, dont le rapport mensuel sur l'emploi, vendredi.

Mais avant cela, le marché a digéré ce lundi la publication de l'inflation en zone euro. Ce chiffre, scruté de près par la Banque centrale européenne, est restée stable en juillet, à 1,3% sur un an, toujours bien en dessous de l'objectif de 2,0% de l'institution de Francfort.

L'Eurostoxx 50 a perdu 0,53%.

La Bourse de Paris a terminé en recul de 0,73%.

L'indice CAC 40 a cédé 37,62 points à 5.093,77 points, son plus bas niveau en clôture depuis le 21 avril, dans un volume d'échanges mesuré de 3,83 milliards d'euros.

Veolia a pris 2,03% à 19,06 euros.

Legrand s'est enfoncé de 4,48% à 58,40 euros.

Amundi a gagné 2,92% à 65,30 euros.

Ipsen a monté de 1,26% à 108,25 euros.

DBV Technologies a grappillé 1,66% à 75,79 euros.

Sanofi a cédé 1,07% à 80,72 euros.

Essilor a reculé 4,03% à 107,10 euros.

TechnipFMC a baissé de 2,39% à 24,14 euros.

Vallourec a perdu 3,50% à 4,99 euros.

Total s'est replié de 0,07% à 42,96 euros.

La Bourse de Londres a terminé quasi stable (+0,05%), soutenue par les valeurs minières et les compagnies spécialisées dans la gestion des eaux.

L'indice FTSE-100 des principales valeurs a gagné 3,63 points à 7.372 points.

Anglo American a fini en hausse de 1,66% à 1.252,50 pence.

Antofagasta a progressé de 0,80% à 946 pence.

Glencore a grappillé 0,88% à 334,15 pence.

Royal Dutch Shell (classe "B") a pris 0,96% à 2.152 pence.

BP a gagné 0,48% à 445,80 pence.

HSBC a monté de 1,80% à 757 pence.

British American Tobacco a reculé de 4,97% à 4.713 pence.

Imperial Brands a baissé de 5,90% à 3.120 pence.

La Bourse de Francfort a clôturé en baisse, freinée par les hésitations de Wall Street.

L'indice vedette Dax a fini en recul de 0,37% à 12.118,25 points. L'indice des valeurs moyennes MDax a baissé quant à lui de 0,54% à 24.554,83 points.

RWE a gagné 1,74% à 17,82 euros.

EON a pris 1,22% à 8,36 euros.

BASF a remonté de 1,19% à 80,59 euros.

BMW a reculé de 0,18% à 77,71 euros.

Daimler a cédé 0,94% à 59,29 euros.

Volkswagen a perdu 1,29% à 130,10 euros.

Deutsche Bank a chuté de 2,08% à 15,09 euros.

La Bourse suisse a terminé en légère hausse, à la veille de la fête nationale suisse.

L'indice SMI des valeurs vedettes a pris 0,40% à 9.055,00 francs suisses, après une journée calme du côté des entreprises.

La majorité des titres ont fini dans le vert.

Les deux principales valeurs bancaires ont en revanche cédé du terrain: UBS a perdu 0,47% à 16,82 francs suisses tandis que son concurrent Credit Suisse a chuté de 1,65% à 14,88 francs suisses.

La Bourse de Milan a terminé en petite hausse, l'indice FTSE Mib prenant 0,26% à 21.486 points.

Yoox-Net-A-Porter a réalisé la meilleure performance, prenant 3,06% à 27,95 euros, devant Italgas (+2,02% à 4,65 euros) et Telecom Italia (+1,93% à 0,8705 euro).

Luxottica, encore affecté par les résultats publiés vendredi par Essilor avec qui il doit fusionner, a été de nouveau la lanterne rouge du FTSE Mib, perdant 3,32% à 48,87 euros.

Leonardo a perdu 1,93% à 14,73 euros.

Tenaris a reculé de 1,62% à 13,39 euros.

Bper Banca a cédé 1,11% à 4,652 euros.

La Bourse de Bruxelles a fait du surplace, le Bel 20 des principales valeurs perdant 0,05% à 3.942,46 points.

Umicore a connu la plus forte hausse avec 2,55% à 67,88 euros.

La holding GBL a pris 1,59% à 86,67 euros.

Bekaert a reculé de 3,26% à 40,85 euros.

Proximus a perdu 1,79% à 20,70 euros.

AB InBev a cédé 1,50% à 101,80euros.

L'indice AEX des principales valeurs de la Bourse d'Amsterdam a clôturé en baisse de 0,02% à 525,44 points.

A la baisse, le groupe de technologies Galapagos a perdu 2,42% à 67,32 euros.

ASML a chuté de 1,31% à 128,15 euros.

Altice a pris 1,39% à 20,84 euros.

La Bourse de Lisbonne a terminé en hausse de 0,32% à 5.189,23 points, tirée par le secteur énergétique.

Le titre du gestionnaire de réseau électrique REN a progressé de 1,63% à 2,74 euros, le groupe pétrolier et gazier Galp Energia a gagné 1,12% à 13,54 euros et l'électricien EDP a lui aussi terminé dans le vert (+1,11% à 3,00 euros).

A l'inverse, le groupe de BTP Mota-Engil a reculé de 1,24% à 2,38 euros.

La Bourse de Madrid a clôturé en baisse de 0,32% à 10.502,2 points.

Le fabricant d'éoliennes Siemens-Gamesa a dégringolé de 5,01% à 13,85 euros.

Le distributeur Dia a chuté de 4,95% à 5,70 euros.

Grifols a gagné 2,04% à 23,76 euros.

Banco Santander a cédé 0,45% à 5,77 euros.

BBVA a perdu 0,74% à 7,65 euros.

Bankia a reculé de 1,43% à 4,28 euros.

Telefonica a perdu 0,64% à 9,56 euros.

Inditex (Zara) a gagné 0,27% à 33,59 euros.

Bur-gib/eb

© AWP 2017
Envoyer par e-mail