Les Bourses européennes en baisse inquiètes des déboires de Trump

Envoyer par e-mail
18/05/2017 | 18:55

PARIS (awp/afp) - Les Bourses européennes ont terminé en baisse jeudi, inquiètes après les déboires politiques du président américain Donald Trump et un nouveau scandale de corruption au Brésil.

"Nous assistons à un mouvement général d'aversion pour le risque" qui se traduit par un mouvement de vente sur les marchés actions, a résumé auprès de l'AFP Daniel Larrouturou, directeur général délégué de Diamant bleu Gestion.

La situation est "très confuse aux Etats-Unis avec le risque au minimum de voir les réformes de Donald Trump empêchées par la Chambre des représentants compte tenu de sa perte de crédibilité et de soutien politique", a expliqué M. Larrouturou.

En outre un scandale de corruption a éclaboussé le président brésilien nouvellement élu, Michel Temer. La Bourse de Sao Paulo a suspendu ses activités jeudi après une chute de plus de 10% tandis que le réal a perdu quasiment 6% à l'ouverture.

L'Eurostoxx 50 a perdu 0,63%

La Bourse de Paris a signé une nouvelle séance de baisse (-0,53%), l'indice CAC 40 perdant 28,16 points à 5.289,73 points dans un volume d'échanges nourri de 4,9 milliards d'euros.

Casino a chuté de 4,83% à 52,21 euros. Edenred a reculé de 4,76% à 22,71 euros. CNP Assurances a dégringolé de 6,35% à 18,73 euros.

Carrefour a perdu 2,13% à 22,75 euros.

Wendel a lâché 2,85% à 132,80 euros malgré un chiffre d'affaires en hausse au premier trimestre, soutenu par une bonne performance de sa filiale Bureau Veritas.

Elis a perdu 2,43% à 19,50 euros après que le groupe britannique de blanchisserie industrielle Berendsen a refusé son offre de rachat qui le valorisait 2 milliards de livres sterling (environ 2,4 milliards d'euros).

La Bourse de Londres a terminé en net repli de 0,89%, l'indice FTSE-100 cédant 67,05 points pour terminer à 7.436,42 points.

Les titres les plus sensibles au marché américain ont été touchés, notamment le secteur pharmaceutique: AstraZeneca a lâché 2,19% à 5.140 pence, GSK 1,33% à 1.638 pence et Hikma Pharmaceuticals 0,99% à 1.700 pence.

British American Tobacco a perdu 1,72% à 5.386 pence.

Royal Dutch Shell (action "B") a diminué de 2,41% à 2.161 pence.

BP a reculé de 0,32% à 469 pence.

A l'inverse Burberry a bondi de 4,69% à 1.718 pence, ayant rassuré sur ses résultats annuels.

Centrica a gagné 3,88% à 200,90 pence.

La Bourse de Francfort a de nouveau cédé du terrain, l'indice vedette Dax reculant de 0,33% à 12.590,06 points, et le MDax des valeurs moyennes de 0,16% à 24.646,87 points.

Sur le Dax, Fresenius Medical Care a enregistré un gain de 1,02% à 82,25 euros.

La majeure partie des trente valeurs vedette a en revanche reculé. Deutsche Bank a cédé 0,27% à 16,81 euros au jour de son assemblée générale. Audi a perdu 1,60% à 138,50 euros. Merck KGaA a reculé de 2,55% à 108,70 euros.

La Bourse suisse est resté dans le rouge, l'indice vedette SMI a clôturé en baisse de 0,70% à 8.938,37 points.

Roche a terminé en bas du SMI, chutant de 1,45% à 265,10 francs suisses, après des premières données "encourageantes" de son médicament expérimental pour le traitement du cancer colorectal métastatique.

Credit Suisse a perdu 0,92% à 14,02 francs suisses.

UBS a reculé de 0,82% à 15,77 francs suisses.

La Bourse de Milan a terminé quasi à l'équilibre, l'indice FTSE Mib prenant 0,07% à 21.299 points.

Banco BPM a gagné 2,53% à 2,756 euros. Finecobank a pris 2,10 à 6,565 euros.

Yoox-Net-A-Porter a progressé de 1,65% à 25,2 euros.

En revanche, Fiat Chrysler (FCA) a cédé 3,11% à 9,355 euros.

Telecom Italia a perdu 2,62% à 0,874 euro.

Saipem a reculé de 1,5% à 0,393 euro.

UnipolSai a cédé 1,30% à 2,122 euros.

L'indice AEX de la Bourse d'Amsterdam a clôturé en baisse de 0,86% à 524,52 points.

Le groupe de forage pétrolier et gazier SBM a perdu 4,62% à 14,75 euros et Royal Dutch Shell a chuté de 2,66% à 24,74 euros.

L'assureur NN Group a grimpé de 2,13% à 32,07 euros.

La Bourse de Bruxelles a terminé en baisse de 1,22%, l'indice Bel-20 s'établissant à 3.906,04 points.

Umicore a été le seul à terminer dans le vert, gangnant 0,33% à 58,50 euros.

Le géant de la bière AB InBev enregistre un recul de 3,11%, à 104,40 euros.

La Bourse de Madrid a terminé en baisse de 0,94% à 10684.9 points.

Banco Santander, dont le Brésil est l'un des premiers marchés, a chuté de 3,69% à 5,74 euros.

L'assureur Mapfre a perdu 4,84% à 3,07 euros, l'aciériste Acerinox a reculé de 2,42% à 11,91 euros et Telefonica a cédé 1,33% à 9,72 euros.

Repsol a reculé de 1,05% à 14,65 euros.

Gamesa a gagné 0,37% à 20,36 euros.

La Bourse de Lisbonne a clôturé en baisse de 0,85% à 5.073,89 points, pénalisée par le secteur énergétique.

Le groupe pétrolier et gazier Galp Energia a décroché de 3,34% à 13,87 euros et le groupe électricien EDP a reculé de 2,19% à 2,99 euros.

REN a cédé 1,77% à 2,83 euros.

BCP a progressé de 2,28% à 22 centimes d'euro.

Bur-gib/nas

© AWP 2017
Envoyer par e-mail