Les Bourses européennes en hausse, sauf Milan

Envoyer par e-mail
17/03/2017 | 18:43

PARIS (awp/afp) - Les Bourses européennes ont terminé en hausse vendredi, à l'exception de Milan, dans le sillage de la progression de la veille, permise par le relèvement des taux directeurs aux Etats-Unis et le résultat des élections législatives aux Pays-Bas.

Selon Daniel Larrouturou, de Diamant bleu Gestion, l'expiration simultanée de plusieurs types de contrats et options "a occasionné des échanges soutenus," sur des marchés toujours inspirés par le relèvement des taux directeurs de la Réserve fédérale américaine, facteur de "visibilité" pour "les prochains mois".

De plus, "les investisseurs commencent à craindre un peu moins une victoire des partis populistes" en France, après la victoire électorale du Premier ministre néerlandais Mark Rutte face au parti d'extrême droite PVV, a-t-il ajouté.

Mais après "l'excitation des derniers jours et le vide de l'agenda économique, la tendance est "peu dynamique", a tempéré Connor Campbell, analyste chez Spreadex.

Les deux statistiques américaines du jour ont eu peu d'impact. En données corrigées des variations saisonnières, la production industrielle est restée inchangée en février, tandis que le moral des ménages a progressé en mars, selon la première estimation de l'Université du Michigan.

L'Eurostoxx 50 a progressé de 0,25%.

A Paris, l'indice CAC 40 a gagné 0,32%, à 5.029,24 points. Côté valeurs, Airbus a perdu 0,50% à 70,01 euros, sur fond d'enquête préliminaire ouverte par le parquet national financier en France concernant des soupçons de corruption au Royaume-Uni, où une enquête avait été annoncée en août dernier.

Gemalto a gagné 2,96% à 63,39 euros, dopé par un relèvement de recommandation à "surpondérer" contre "neutre" par MainFirst. Stef a pris 2,65% à 82 euros, soutenu par un résultat net 2016 en hausse de 15,8%. Eutelsat (+2,99% à 20,66%) lancera le premier satellite tout électrique européen le 25 avril.

Côté baisses, NRJ Group a cédé 2,65% à 11 euros, lesté par des perspectives prudentes pour 2017 et l'absence de dividendes. Atos a souffert (-2,28% à 111,40 euros) d'un abaissement de sa recommandation à "neutre" par Goldman Sachs, tout comme Suez Environnement (-2,04% à 13,68 euros) abaissé à "neutre" par Credit Suisse.

A Londres, l'indice FT SE a grignoté 0,12% à 7.424,96 points. Parmi les compagnies minières, Antofagasta a pris 1,01% à 852,50 pence et BHP Billiton 1,18% à 1.330,00 pence, mais Randgold Resources a subi des prises de bénéfices (-0,42% à 7.070,00 pence).

Dans le secteur du BPT, Taylor Wimpey a gagné 1,14% à 194,70 pence et Barratt Developments 1,59% à 543,00 pence. Leur concurrent Berkeley a réjoui le marché en disant attendre des résultats annuels encourageants, augure d'un maintien du marché immobilier londonien.

Parmi les baisses notables, Marks and Spencer a perdu 1,47% à 329,30 pence, fragilisé depuis le début de l'année comme les autres distributeurs par une accélération de l'inflation. La compagnie d'électricité et de gaz Centrica a cédé 0,60% à 216,50 pence après l'annonce par le gouvernement britannique d'un prochain plan pour faire baisser les prix de l'énergie dans le pays.

A Francfort, l'indice DAX a pris 0,10% à 12.095,24 points, mené par EON (+3,62% à 7,08 euros), qui a récolté 1,35 milliard d'euros via une augmentation de capital visant à l'aider à financer les coûts de la sortie du nucléaire. Le transporteur aérien Lufthansa a de nouveau progressé (+0,79% à 15,29 euros), au lendemain de la publication de résultats annuels solides.

Deutsche Bank, bonne dernière, a reculé de 1,49% à 17,86 euros, après l'abaissement par NordLB de sa recommandation. Les constructeurs automobiles (Daimler - 0,18% à 71,16 euros, BMW - 0,94% à 82,89 euros, et Volkswagen -1,18% à 17,86 euros), très exportateurs, ont subi la force de l'euro face au dollar.

A Amsterdam, l'indice AEX a perdu 0,33% à 516,24 points. A la hausse, Unibail-Rodamco a gagné 1,85% à 220,15 euros tandis qu'à la baisse, la banque ABN Amro a perdu 1,59% à 23,52 euros.

A Bruxelles, l'indice BEL 20 a gagné 0,58% à 3.799,86 points, tiré par le gestionnaire du réseau de transport d'électricité Elia (+3,21% à 49,80 euros). Parmi les quatre valeurs en baisse, le fabricant de produits d'hygiène Ontex (-0,48% à 30,99 euros).

L'indice SMI de la bourse suisse a gagné 0,36% à 8.698,53 points, la meilleure performance revenant à Swisscom (+1,95% à 459,60 CHF). Le groupe pharmaceutique Roche a repris des couleurs après sa chute de la veille, gagnant +0,56% (253,30 CHF) et son concurrent Novartis 0,40% (75,60 CHF). Nestlé a fini à 77,20 CHF (+0,39%).

Adecco, numéro un mondial du travail temporaire, a gagné 1,22% (70,80 CHF) et le géant suisse des matériaux de construction LafargeHolcim 1,29% à 58,80 CHF. La banque de gestion privée Julius Baer a reculé de 1,16% (49,25 CHF). La banque UBS a perdu 0,62% (16,04 CHF) et Credit Suisse 0,13% (15,48 CHF).

A Madrid, l'indice IBEX a gagné 0,77% à 10.245,8 points, nettement au dessus de la barre symbolique des 10.000 points, mené par le groupe de BTP ACS (+2,56% à 31,03 euros), tandis que le groupe d'infrastructures Ferrovial a pris 1,94% à 18,43 euros.

Gas Natural Fenosa, qui a réclamé un milliard d'euros à la Colombie après la liquidation de sa filiale dans ce pays, a pris 1,56% à 19,16 euros. Parmi les autres groupes énergétiques, Iberdrola a engrangé 1,35% à 6,45 euros, Endesa 0,63% à 20,66 euros et le pétrolier Repsol 0,52% à 14,56 euros.

A Milan, l'indice FTSE Mib a cédé 0,18% à 20.074 points. Le spécialiste des systèmes de freinage Brembo a réalisé la meilleure performance (+1,88% à 67,75 euros), tandis que Campari a pris 1,86% à 10,11 euros et Luxottica Group 1,79% à 51,05 euros.

A Lisbonne, l'indice PSI 20 a pris 0,20% à 4.613,88 points, entraîné par le producteur de liège Amorim (+2,86% à 10,14 euros). Le groupe diversifié Sonae a poursuivi sur sa lancée de la veille en gagnant 2,21% à 88 centimes d'euro, comme la banque BCP qui a engrangé 1,49% à 16 centimes d'euro. A l'inverse, le groupe pétrolier et gazier Galp Energia a décroché de 1,31% à 13,59 euros.

bur-nth/eb

© AWP 2017
Envoyer par e-mail