Les Bourses européennes en nette hausse malgré l'inflation américaine

Envoyer par e-mail
14/02/2018 | 18:25

PARIS (awp/afp) - Les Bourses européennes ont fini en nette hausse, contrairement à toute attente, après la publication des chiffres de l'inflation américaine un peu plus élevés qu'attendus et dont on craignait qu'ils ne favorisent un plus fort relèvement des taux par la banque centrale américaine, la Fed.

En janvier, la hausse des prix a en effet accéléré à son rythme le plus rapide depuis quatre mois, à 0,5% sur un mois contre 0,4% anticipé. Sur un an, l'indice a progressé de 2,1%, un peu au-dessus de la cible de 2% la banque centrale américaine (Fed).

"Après une première réaction négative, les marchés se sont rapidement calmés", a relevé Connor Campbell, analyste chez Spreadex, expliquant que les inquiétudes liées à l'inflation "ont été tempérées par un net recul des ventes au détail aux Etats-Unis".

"Le marché est beaucoup plus nerveux, et il ne va pas forcément dans le sens où on l'attend, il y a des mouvements erratiques", a commenté pour sa part Andrea Tuéni, analyste chez Saxo Banque.

"L'inflation était un indicateur qui inquiétait, et les marchés étaient plats depuis le début de la semaine. Maintenant que cet indicateur est passé, sachant que Wall Street a vacillé mais s'est repris, les marchés européens ont suivi le même mouvement", a ajouté M. Tuéni.

"Le marché envoie un signal fort qu'il a la volonté de rebondir après avoir touché un fond", a estimé Jochen Stanzl, analyste chez CMC Markets.

L'Eurostoxx 50 a progressé de 0,87%. .

La Bourse de Paris a fini en nette hausse (+1,10%).

L'indice CAC 40 a gagné 56,02 points à 5.165,26 points dans un volume d'échanges étoffé de 4,75 milliards d'euros. Mardi, l'indice avait fini sur un repli de 0,60%.

Crédit Agricole SA a été pénalisé (-2,83% à 13,57 euros).

DBV Technologies s'est envolé de 27,40% à 41,94 euros.

Kering a été soutenu (+5,37% à 384,60 euros).

Rexel a été dopé (+6,22% à 14,44 euros).

Orpea a bondi de 5,10% à 97,22 euros, profitant d'un chiffre d'affaires 2017 en nette hausse.

La Bourse de Francfort a terminé en hausse (Dax: + 1,17%), inversant son bref repli durant l'après-midi après la publication de l'indice des prix américain.

L'indice vedette Dax a gagné 143 points à 12.339,16 points et le MDax des valeurs moyennes 1,38% à 25.424,48 points.

Commerzbank a gagné 3,66% à 12,67 euros.

ProSiebenSat.1 a rebondi de 3,09% à 30,38 euros.

Siemens a progressé de 1,22% à 109,28 euros.

Lufthansa a avancé de 1,20% à 27,08 euros.

Allianz a progressé de 0,74% à 187,92 euros.

Seule valeur dans le rouge en fin de séance, Thyssenkrupp a fini en repli de 0,69% à 22,94 euros.

La Bourse de Londres a terminé en nette hausse de 0,64%.

L'indice FTSE-100 des principales valeurs a pris 45,96 points à 7.213,97 points.

Le groupe de télévision Sky a grimpé (+1,98% à 1.082,00 pence).

Son concurrent et autre diffuseur du championnat anglais de football, l'opérateur télécoms BT, s'est lui inscrit en retrait (-0,13% à 225,55 pence) alors qu'il va diffuser moins de matchs qu'auparavant.

L'embouteilleur Coca-Cola HBC a bondi de 4,83% à 2.344,00 pence.

L'équipementier GKN a pris 3,34% à 411,30 pence.

Le spécialiste de la restauration collective Compass a engrangé 2,08% à 1.548,50 pence et le cigarettier Imperial Brands 0,90% à 2.624,00 pence.

L'indice AEX des principales valeurs de la Bourse d'Amsterdam a clôturé en hausse de 0,97% à 525,64 points.

A la hausse, le groupe de médias et télécoms européen Altice a pris 4,92% à 7,88 euros et Randstadt, le groupe néerlandais de travail temporaire, a augmenté de 3,32% a 57,86 euros.

A la baisse, Ahold Delhaize a perdu 0,17% à 17,63 euros, et le pétrolier Shell a chuté 0,13% à 25,92 euros.

La Bourse de Madrid a clôturé en hausse de 0,37% à 9.686,20 points, malgré la performance mitigée du secteur bancaire (Banco Santander +0,33% à 5,49 euros; BBVA -0,43% à 6,97 euros; CaixaBank +0,38%).

Le groupe textile Inditex (Zara), première capitalisation de l'indice, a gagné 1,04% à 26,27 euros, le gestionnaire d'aéroports Aena 1,91% à 165,65 euros et le groupe de construction ACS 2,12% à 28,37 euros.

Parmi les plus fortes baisses figurent le pétrolier Repsol (-1,04% à 13,83 euros) et le consultant Indra Sistemas (-2,18% à 10,77 euros).

La Bourse de Bruxelles a gagné 0,37%, l'indice Bel-20 des valeurs vedettes clôturant à 3.899,10 points.

Parmi les quatorze valeurs dans le vert, le chimiste Solvay a réalisé la meilleure performance: +1,74% à 110,80 euros.

Le groupe de télécoms Telenet a poursuivi sa chute amorcée hier: -2,33% à 56,60 euros.

La Bourse suisse a terminé en nette hausse, l'indice SMI des valeurs vedettes progressant de 1,67% à 8.899,10 points.

Toutes les valeurs ont fini dans le vert, avec en tête Credit Suisse qui a présenté des résultats annuels marqués par une forte réduction de sa perte nette. L'action de la banque a bondi de +3,79% à 17,115 CHF.

Son concurrent UBS, numéro un bancaire, a gagné +1,42% à 17,545 CHF et la banque de gestion privée Julius Baer + 1,51% (60,54 CHF).

Nestlé a pris +1,50% (77,32 CHF), le laboratoire pharmaceutique Novartis +1,64% (79,34 CHF) alors que son concurrent Roche a avancé de 2,13% à 222,60 CHF.

A Milan, l'indice FTSE Mib a gagné 1,81% à 22.433 points.

Bper Banca a réalisé la meilleure performance, prenant 5,19% à 4,783 euros.

Suivaient Recordati (+4,9% à 31,07 euros), Leonardo (+4,66% à 8,802 euros), après la renégociation d'une de ses lignes de crédit, et Banco BPM (+3,90% à 3,023 euros).

Trois valeurs ont reculé: Mediobanca (-0,8% à 9,718 euros), Prysmian (-0,65% à 26,07 euros) et Brembo (-0,33% à 12,06 euros).

A Lisbonne, l'indice PSI20 a gagné 1,09% à 5.423,92 points.

Edp Energias a progressé de 0,81% à 2,74 euros. La banque BCP a avancé de 3,56% à 0,31 euro. Galp Energioas a pris 1,07% à 14,59 eurods.

Enfin, Jeronimo Martens a cédé 0,09% à 17,26 euros.

deskéco-az/eb

© AWP 2018
Envoyer par e-mail