Les Bourses européennes prudentes en l'absence d'activité

Envoyer par e-mail
05/06/2017 | 18:48

PARIS (awp/afp) - Les Bourses européennes ont terminé en recul lundi, les investisseurs, peu nombreux en cette journée fériée dans plusieurs pays européens, privilégiant la prudence à quelques jours d'une réunion de la BCE.

"Les volumes sont extrêmement faibles et certaines places européennes, comme Francfort, sont fermées en ce jour férié, ce qui réduit d'autant l'activité", a résumé auprès de l'AFP Daniel Larrouturou, directeur général délégué de Diamant bleu Gestion.

"Le marché manifeste une certaine prudence dans l'attente de la réunion de la Banque centrale européenne jeudi, mais également des législatives en Grande-Bretagne le même jour et en France dimanche", a-t-il ajouté.

S'il est attendu que la BCE maintienne ses taux directeurs à leurs niveaux actuels, les investisseurs sont à l'affût de toute indication sur une possible inflexion à venir de la politique ultra accommodante de l'institution monétaire.

Outre Francfort, la Bourse suisse était également fermée en raison du lundi de Pentecôte.

L'Eurostoxx 50 a reculé de 0,34%.

La Bourse de Paris a cédé 0,66% à 5.307,89 points.

Le secteur pétrolier a fini en recul, Total perdant 0,79% à 45,82 euros et TechnipFMC 0,68% à 25,70 euros.

Société Générale a cédé 0,57% à 47,03 euros. Le groupe a annoncé vouloir introduire en Bourse 20% du capital d'ALD, une opération valorisant sa filiale de location de véhicules longue durée entre 5,7 et 7 milliards d'euros.

TF1 a été soutenu par un relèvement de sa recommandation à "acheter" contre "neutre" auparavant par Goldman Sachs (+2,07% à 11,83 euros).

A Londres, l'indice FTSE-100 a reculé de 0,29% à 7.525,76 points.

La hausse de la livre a pénalisé les groupes internationaux comme GSK (-0,88% à 1.691,00 pence) et le spécialiste de la restauration collective Compass (-0,89% à 1.675,00 pence).

Le secteur minier a également été malmené à l'image de BHP Billiton (-1,69% à 1.165,00 pence) et Rio Tinto (-1,36% à 3.113,00 pence) "alors que les craintes d'une offre trop abondante pèsent une fois encore sur les cours du minerai de fer et du cuivre", selon Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

Les compagnies pétrolières ont gagné un peu de terrain, avec BP (+0,28% à 464,05 pence) et Royal Dutch Shell (action "B" +0,21% à 2.140,00 pence), sans trop souffrir de la faiblesse des cours du brut face aux tensions entre le Qatar et ses voisins du Golfe.

Enfin, les valeurs liées aux transports et aux loisirs se sont nettement repliées après l'attentat de Londres. Le gestionnaire de parcs d'attraction Merlin Entertainments a perdu 2,42% à 524,00 pence, le croisiériste Carnival 1,66% à 5.050,00 pence et les compagnies aériennes IAG 2,55% à 592,00 pence et EasyJet 3,24% à 1.344,00 pence.

L'indice FTSE Mib de la Bourse de Milan a perdu 0,99% à 20.721 points.

Brembo a été la seule valeur dans le vert (+1,30% à 14,02 euros).

Mediaset a subi la plus forte baisse (-3,51% à 3,46 euros), derrière Recordati Ord, (-3,14% à 36,71 euros) et Banco BPM (-2,73% à 2,784 euros).

La Bourse de Madrid a reculé de 0,19% à 10.884,7 points, souffrant de la chute de Banco Popular, qui a plongé de 18,16% sur la séance et vaut désormais seulement 0,34 euro.

Les investisseurs s'inquiètent de l'incertitude entourant l'avenir de l'établissement, en plein flou sur son éventuel rachat par une autre banque espagnole.

Banco Santander, première banque espagnole, a perdu 0,17% à 5,81 euros, mais BBVA est resté dans le vert (+0,19% à 7,25 euros) tout comme Bankia (+0,41% à 4,13 euros).

Les valeurs énergétiques ont connu les plus fortes hausses, à l'instar d'Iberdrola (+0,63% à 7,19 euros) et Acciona (+0,80% à 84,57%). ACS a également progressé (+0,49% à 35,79 euros).

L'indice PSI 20 de la Bourse de Lisbonne a perdu 0,74% à 5.278,13 points, pénalisé par le secteur énergétique.

L'électricien EDP a reculé de 2,25% à 3,17 euros et le gestionnaire de réseau électrique REN a cédé 0,74% à 2,83 euros. Le groupe pétrolier et gazier Galp Energia a lâché 0,66% à 13,63 euros.

A l'inverse le groupe de BTP Teixeir a Duarte a grignoté 0,50% à 0,40 euro.

L'indice AEX de la Bourse d'Amsterdam a reculé de 0,44% à 524,44 points.

L'assureur NN Group a chuté de 3,72% à 31,03 euros et le groupe de technologies Galapagos de 2,70% à 73,99 euros.

Shell a grimpé de 0,50% à 24 euros.

A Bruxelles, l'indice Bel20 a cédé 0,38% à 3.900,35 points.

bur-LyS/eb

© AWP 2017
Envoyer par e-mail