Les Bourses européennes toujours en hausse

Envoyer par e-mail
12/09/2017 | 18:22

PARIS (awp/afp) - Les Bourses européennes ont fini globalement en hausse mardi dans le sillage de Wall Street, après avoir déjà fini dans le vert lundi, portées par un sentiment de soulagement par rapport à la Corée et à Irma et en l'absence d'indicateurs macroéconomiques.

Elles ont également bénéficié des propos de Benoit Coeuré, un responsable de la BCE, qui a laissé entrevoir lundi une poursuite de la politique monétaire accommodante.

"Les indices européens enchaînent une deuxième séance de hausse. Certes, les volumes sont faibles, mais une dynamique haussière semble prendre forme après plusieurs mois de glissement lent des cours au sein d'un canal baissier", ont résumé les stratégistes du courtier Aurel BGC.

Ce rebond était favorisé par "l'absence d'événement notable en Corée du Nord et les dégâts plus faibles qu'attendus en Floride", ont noté les gérants de Barclays Bourse, ce qui a contribué à redonner un peu de goût pour le risque aux investisseurs.

L'Eurostoxx 50 a gagné 0,50%.

La Bourse de Paris a terminé dans le vert (+0,62%).

L'indice CAC 40 a pris 32,30 points à 5.209,01 points dans un volume d'échanges modéré de 3,2 milliards d'euros. La veille, il avait fini sur un net rebond de 1,24%.

Sur le terrain des valeurs, les titres du secteur de la banque et de l'assurance ont fini bien orientés, à l'image de BNP Paribas (+2,40% à 65,84 euros), Société Générale (+2,63% à 48,58 euros), Crédit Agricole (+1,50% à 15,25 euros), Natixis (+1,85% à 6,60 euros), CNP Assurances (+1,48% à 19,54 euros) ou encore Axa (+1,19% à 24,64 euros).

Le secteur automobile a également été l'un des principaux bénéficiaires du rebond de l'indice, Peugeot gagnant 3,76% à 18,76 euros, devant Renault (+1,81% à 78,60 euros), Faurecia (+3,19% à 53,65 euros) ou encore Europcar (+3,06% à 13,31 euros).

La Bourse de Londres a terminé en légère baisse de 0,17%.

L'indice FTSE-100 des principales valeurs a cédé 12,90 points à 7.400,69 points.

Parmi les titres, le fabricant de tabac British American Tobacco a perdu 2,02% à 4.798,50 pence, le groupe de luxe Burberry 1,01% à 1.772,00 pence, le spécialiste des produits de grande consommation Reckitt Benckiser 0,94% à 7.033,00 pence et la société de services de restauration Compass 0,61% à 1.636,00 pence.

En revanche, les valeurs bancaires ont fini en hausse. Barclays a pris 2,52% à 191,35 pence et RBS 2,42% à 249,70 pence.

La Bourse de Francfort a fini sur une nouvelle hausse, repassant au-dessus des 12.500 points à la faveur de la stabilité de l'euro et d'une poussée continue à Wall-Street.

L'indice vedette Dax a avancé de 0,40% à 12.524,77 points et le MDax des valeurs moyennes de 0,32% à 25.310,57 points.

Les valeurs bancaires ont fini en tête de l'indice: Deutsche Bank a rebondi de 3,57% à 14,20 euros et Commerzbank de 2,90% à 10,81 euros.

Volkswagen a gagné 1,95% à 135,60 euros, Daimler 0,94% à 65,26 euros et BMW 0,91% à 83,60 euros.

Thyssenkrupp a progressé de 1,21% à 26,70 euros.

Lufthansa a gagné 1,73% à 22,98 euros.

Le groupe de chimie et de santé Bayer a terminé en hausse de 0,91% à 111,30.

La Bourse de Bruxelles a terminé en hausse (+0,44%), l'indice Bel-20 des principales valeurs ayant clôturé à 3.995,20 points.

Treize valeurs ont terminé dans le vert, le groupe de métallurgie Umicore enregistrant la meilleure performance: +1,98%, à 68,14 euros.

La plus forte baisse a été celle du groupe de distribution Colruyt, qui a perdu 2,04%, à 46,65 euros.

L'indice PSI 20 de la Bourse de Lisbonne a terminé en hausse de 0,61%, à 5.138,27 points, encouragé par le titre de la banque BCP qui a bondi de 4,01% à 0,21 euro.

Parmi les poids lourds de la place portugaise, le groupe diversifié Sonae a progressé de 1,38% à 0,95 euro, l'électricien EDP a gagné 0,76% à 3,32 euros et le producteur de liège Amorim a grignoté 0,66% à 11,50 euros.

A l'inverse, le titre du distributeur Jeronimo Martins a reculé de 2,22% à 16,27 euros.

La Bourse de Madrid a clôturé en hausse de 0,13% à 10.336,2 points, tirée par le secteur bancaire et par le géant du textile Inditex, propriétaire de Zara (+1,91% à 32,05 euros.

Banco Santander, poids lourd de la zone euro, a gagné 0,89% à 5,57 euros, BBVA 0,45% à 7,40 euros, CaixaBank 0,66% à 4,27 euros et Bankia 0,83% à 4 euros.

Le pétrolier Repsol a avancé de 0,54% à 14,86 euros.

Le fabricant d'éoliennes germano-espagnol Siemens Gamesa a subi la plus forte baisse (-4,30% à 12,23 euros), suivi de Ferrovial (BTP, services)(-1,96% à 19 euros), et du gestionnaire d'aéroports Aena (-1,46% à 158,70 euros).

La Bourse de Milan a terminé en hausse, l'indice FTSE Mib prenant 0,45% à 24.536 points.

Les valeurs bancaires étaient à la fête. UniCredit a réalisé la meilleure performance, gagnant 3,14% à 17,72 euros. Suivaient Bper Banca (+3,09% à 4,804 euros), Banco Bpm (+3,01% à 3,22 euros) et Ubi Banca (+2,16% à 3,982 euros).

En revanche, Hera a perdu 1,44% à 2,742 euros, Snam 1,37% à 4,17 euros et Terna 1,19% à 5 euros.

L'indice AEX des principales valeurs de la Bourse d'Amsterdam a clôturé en hausse de 0,50% à 526,58 points.

A la hausse, l'assureur Ageon a grimpé de 3,27% à 4,93 euros et le géant néerlandais de l'électronique Philips a pris 2,49% à 34,61 euros.

A la baisse, le géant néerlandais de l'agro-alimentaire et des cosmétiques Unilever a chuté de 0,93% à 50,32 euros.

L'indice SMI de la Bourse suisse a clôturé la séance à 9.053,62 points, en hausse de 0,79%.

Credit Suisse (+3,28% à 14,78 CHF) a été bien orienté, grâce au relèvement de la recommandation à l'achat et de l'objectif de cours à 16,50 CHF par Société Générale.

Zurich Insurance (+1,50% à 291,30 CHF) a également été recherché, tout comme Swiss Re (+1,04% à 87,80 CHF).

Novartis a également terminé dans le vert (+1,29% à 82,45 CHF).

bur-az/eb

© AWP 2017
Envoyer par e-mail