Londres débute en baisse de 0,75% à cause de la livre

Envoyer par e-mail
13/09/2017 | 10:13

Londres (awp/afp) - La Bourse de Londres baissait de 0,75% mercredi en début de séance, souffrant d'un certain rebond de la livre sterling et dans un contexte de prudence avant la publication des chiffres britanniques sur l'emploi et les salaires.

Après une heure de cotation, l'indice FTSE-100 des principales valeurs perdait 55,47 points à 7.345,22 points.

"La principale raison de la baisse de l'indice britannique est la récente montée de la livre", a expliqué Connor Campbell, analyste chez Spreadex.

Structurellement faible depuis la décision des Britanniques de quitter l'UE lors du référendum du 23 juin 2016, la livre est un peu remontée mardi après la publication des statistiques de l'inflation au Royaume-Uni pour le mois d'août. A 2,9%, la hausse des prix a accéléré et dépassé les prévisions des économistes.

Cet accès de fièvre a renforcé les attentes au sujet d'un début de resserrement monétaire de la part de la Banque d'Angleterre - même si les analystes ne pensent pas que l'institut d'émission agira dès sa réunion de jeudi.

En attendant, le renforcement de la livre pèse sur les titres des multinationales basées à Londres, car cette évolution réduit la valeur de leurs revenus tirés de l'étranger lorsqu'elles en convertissent le montant en monnaie britannique.

Parmi ces dernières, le fabricant d'alcool Diageo reculait de 1,72% à 2.536 pence, le groupe de luxe Burberry trébuchait de 0,96% à 1.755 pence et le cigarettier British American Tobacco perdait 0,82% à 4.759 pence. Le groupe de restauration collective Compass cédait pour sa part 0,98% à 1.620 pence et le groupe de défense BAE Systems 1,26% à 587,50 pence.

Une baisse des groupes miniers aggravait les pertes de l'indice FTSE, sur fond de repli des cours des métaux industriels. Glencore s'enfonçait de 1,95% à 365,25 pence, BHP Billiton de 1,84% à 1.411,50 pence, Anglo American de 1,72% à 1.369,50 pence et Antofagasta de 1,88% à 989 pence. Le chercheur de diamants Petra Diamonds chutait pour sa part de 3,58% à 82,05 pence.

Principale hausse de la matinée, EasyJet décollait de 1,09% à 1.207 pence. La compagnie aérienne à bas coût a annoncé le lancement d'un nouveau service pour connecter ses liaisons court-courriers avec des long-courriers des compagnies WestJet et Norwegian - et présenté cette initiative comme un changement stratégique lui permettant de faire accéder ses clients à un nombre croissant de vols long-courriers.

pn/pre

© AWP 2017
Envoyer par e-mail