MICHELIN PRÉVOIT EN 2018 UN EFFET MATIÈRES PREMIÈRES NÉGATIF COMPRIS ENTRE -50 ET -100 MILLIONS D'EUROS, APRÈS -738 MILLIONS D'EUROS EN 2017

Envoyer par e-mail
12/02/2018 | 17:45

MICHELIN PRÉVOIT EN 2018 UN EFFET MATIÈRES PREMIÈRES NÉGATIF COMPRIS ENTRE -50 ET -100 MILLIONS D'EUROS, APRÈS -738 MILLIONS D'EUROS EN 2017

© Thomson Reuters 2018
Envoyer par e-mail