Résumé des principales informations économiques du lundi 17 juillet

Envoyer par e-mail
17/07/2017 | 17:25

Zurich (awp/ats) - Principales informations économiques de la journée, résumées par l'ats:

BANQUES: EFG International et la banque d'investissement brésilienne BTG Pactual sont convenus du prix final de BSI. Le gestionnaire de fortune zurichois déboursera 971 millions de francs pour s'emparer de son homologue tessinois. Ce montant, divulgué par EFG International, est inférieur au 1,06 milliard de francs estimé encore à fin octobre 2016 et au 1,33 milliard lors de la publication de la transaction en février 2016.

CERTIFICATION: Le groupe d'inspection et de certification genevois SGS a atteint un premier semestre en croissance. Avec un chiffre d'affaires en hausse de 5% sur un an à 3,05 milliards de francs, il va poursuivre ses acquisitions sans trop les lier à l'affaiblissement du franc. Le bénéfice attribuable aux actionnaires a crû de 7%, à 276 millions de francs, et le profit ajusté a augmenté de 6,9% à 293 millions, a annoncé le groupe. Autre indicateur, la croissance organique s'est élevée à 3,4%. L'embellie est due principalement au secteur non énergétique.

TRANSPORT AÉRIEN: La directrice générale d'easyJet, Carolyn McCall, va quitter la compagnie aérienne à la fin de l'année. Elle doit prendre les rênes du groupe de télévision ITV, ont annoncé les deux entreprises britanniques. "Carolyn McCall a fait part au conseil d'administration de son intention de quitter easyJet pour devenir directrice générale d'ITV. Elle devrait quitter easyJet vers la fin de l'année", a expliqué la compagnie aérienne. ITV a expliqué pour sa part que Mme McCall prendrait ses nouvelles fonctions le 8 janvier 2018.

COMMERCE MONDIAL: L'Union européenne (UE) et la Grande-Bretagne veulent exposer leur vision du divorce lié au Brexit d'ici fin octobre devant les membres de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) à Genève. Ils doivent surtout clarifier leurs "listes de concessions" tarifaires. "Nous expliquerons comment nous voyons la séparation de la Grande-Bretagne de l'UE en terme d'engagements" au sein de l'organisation, a précisé une source proche de l'UE. Cette mesure est prévue "dans le courant de septembre ou d'octobre". Lors du récent examen des politiques commerciales de l'UE à l'OMC, de nombreuses questions d'Etats membres avaient porté sur le Brexit.

CHINE: L'économie chinoise est restée vigoureuse au deuxième trimestre avec une croissance de 6,9%. Le rythme pourrait toutefois ralentir du fait de la volonté affichée des autorités de lutter contre l'énorme endettement du géant asiatique. Le bon résultat sur le front du produit intérieur brut (PIB) s'est accompagné de chiffres encourageants pour la production industrielle, les ventes de détail et l'investissement, reflétant à la fois la solidité de la demande intérieure comme extérieure.

POLITIQUE MONÉTAIRE: Le président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi devrait s'attacher à recalibrer son message sur la sortie progressive de l'assouplissement quantitatif à l'issue de la réunion de politique monétaire de jeudi. Son discours à l'occasion du Forum de la BCE à Sintra au Portugal, le 27 juin, avait provoqué une vive réaction des intervenants de marché qui l'avaient interprété comme le signal d'un ralentissement prochain des achats d'actifs de la BCE.

FISCALITÉ: Les émigrés espagnols se sentent pris entre deux feux. Pour le calcul de leur taux d'imposition en Suisse, ils doivent désormais déclarer leurs biens immobiliers au pays. Une mesure qui intervient après les sévères redressements fiscaux déjà subis par ceux rentrés en Espagne pour leurs retraites. L'entrée en vigueur de l'échange automatique d'information à partir de l'année prochaine ne concernera pas uniquement les grandes fortunes qui cachaient leur argent en Suisse. Les travailleurs émigrés se retrouvent aussi dans les mailles du filet fiscal. Ils ont jusqu'à la fin de l'année pour se mettre en conformité avec le fisc. Toutes les communautés sont concernées.

INDUSTRIE: Sulzer crée plus de 250 emplois en Allemagne. Le groupe industriel zurichois agrandit le site de production de sa filiale Geka, à Bechhofen, en Bavière. Cette entité, active dans les cosmétiques, comptera plus de 1000 collaborateurs à moyen terme. La société construit un nouveau bâtiment de production, doublant la surface actuelle. Les travaux doivent commencer cette année pour s'achever à la fin 2018.

AGROCHIMIE: Le groupe agrochimique bâlois Syngenta a obtenu une autorisation de commercialisation de son caractère de maïs Agrisure Duracade de la part du ministère chinois de l'agriculture. La société, rachetée par le chinois ChemChina, couvre les grains de maïs et les coproduits de traitement pour l'alimentation humaine comme animale. Cette approbation permet en outre au groupe rhénan d'écouler de nouvelles offres génétiques aux Etats-Unis.

COMMERCE MONDIAL: La nouvelle route commerciale "One Belt One Road" souhaitée la Chine et d'importantes ratifications d'une convention de l'ONU promettent une croissance des transports routiers, notamment depuis l'Asie. La faîtière internationale, établie à Genève, vise un doublement à 20% des parts de marché du secteur dans le transport de marchandises. Actuellement, 90% du volume est transporté par voie maritime, moins chère. Mais la Convention de l'ONU sur les transports internationaux routiers (TIR) permet d'harmoniser les procédures douanières aux frontières. Grâce à un système de garanties, un chargement n'est contrôlé qu'au départ et à l'arrivée.

BANQUES: La Banque cantonale d'Obwald a amélioré ses résultats au premier semestre 2017, malgré un environnement de marché toujours exigeant. L'établissement a accu son bénéfice net de 6,7% à 7,34 millions de francs. Le bénéfice brut ressort lui à 15,6 millions de francs, en progression de 9,3%. Le produit d'exploitation brut a gagné 6,7% à 30,4 millions.

CYBERSÉCURITÉ: Le groupe de logistique américain FedEx a averti que ses résultats financiers allaient être affectés par la cyberattaque massive, qui a touché en juin des multinationales, dont sa filiale européenne TNT Express. "Il est plus que probable que (ce piratage informatique) aura un impact matériel" sur la performance financière de l'exercice fiscal 2017-18 ayant débuté en juin, indique FedEx dans un communiqué transmis au gendarme de la Bourse, la SEC.

TRANSPORT AÉRIEN: Le premier syndicat de pilotes d'Air France a validé la création d'une compagnie à coûts réduits sur moyen et long-courrier. Pas moins de 78,2% de ses adhérents ont dit "oui" au projet stratégique de l'entreprise, a annoncé le SNPL dans un communiqué. Le taux de participation au scrutin a atteint près de 83%, selon le syndicat. Le feu vert du SNPL était indispensable pour l'application du plan stratégique d'Air France, "Trust Together" ("La confiance ensemble"), dont le projet de filiale est une composante essentielle.

ats/rp

© AWP 2017
Envoyer par e-mail