SMI : Dans les starting-blocks

Envoyer par e-mail
03/08/2017 | 09:27
Alors que la dynamique des principaux indices européens, CAC40 et DAX30 en tête, présente des signes de fébrilités en raison d’une forte appréciation de la monnaie unique, la question d’arbitrer ses positions en faveur des actions helvétiques se pose légitimement.

Le constat est clair, les deux principaux indices européens pâtissent de la lourdeur de l’euro, qui s’envole face au dollar, mais aussi face au franc suisse. En atteste les performances sur les trois derniers mois, du CAC40 et du DAX30, qui perdent respectivement 3,1% et 2,8%, tandis que le SMI tire profit des nouveaux équilibres sur le marché des changes et progresse de 1,5%. 

Evolution de la paire EUR/CHF en données journalières – source : Zonebourse
 
Alors que de plus en plus d’opérateurs commencent à intégrer le fait que la BCE pourrait infléchir plus tôt que prévu sa politique monétaire expansionniste, il en est tout autre pour la Banque nationale suisse (BNS), qui maintient une politique ultra-accommodante caractérisée par un taux directeur négatif (-0,75%). Les conséquences sur la paire ne se sont pas fait attendre, l’euro s’est envolé face au franc depuis le début de la saison estivale, passant de 1,08 à près de 1,15 CHF en seulement trois mois, soit une variation de 6,5%. Les cambistes traitent ainsi la paire sur des niveaux inédits depuis l’abandon du taux plancher en janvier 2015.

La forte dépréciation de la monnaie helvétique est une aubaine pour les acheteurs d’actions suisses, l’ensemble de la côte zurichoise étant fortement composé de compagnies exportatrices. La Suisse reste largement dépendante de son commerce extérieur, et certains de ses secteurs phares tels que l’horlogerie et la bijouterie, commencent à récolter les premiers résultats de leur restructuration. Cette dynamique devrait aller de bon train avec la nouvelle donne sur le franc, d’autant plus que les perspectives sur l’économie suisse s’avèrent séduisantes (lire ici).
En d’autres mots, de grands mouvements prennent forme sur le compartiment des actions suisses, les opérateurs avisés souhaitant bénéficier de leur attractivité fleurissante.

Evolution du SMI en données journalières – source : Zonebourse
 
Le SMI est ainsi à l’aube d’un décalage d’envergure. Les prix butent depuis le mois de mai contre la résistance majeure des 9130 points, que les acheteurs ne parviennent pas à franchir. Néanmoins, tous les points bas sont rapidement achetés pour dessiner un large triangle ascendant, dont les bandes de fluctuations deviennent de plus en plus étroites, cristallisant parfaitement les tensions grandissantes qui animent le marché. Une clôture au-dessus de la borne haute est imminente, ce qui ouvrirait un potentiel d’appréciation non négligeable, avec en ligne de mire les 9600 points (correspondant aux plus hauts historiques), puis à moyen terme le seuil symbolique des 10000 points.

Vous avez la possibilité d’initier cette stratégie sur le SMI, avec l’offre de courtage entre Zonebourse & Interactive Brokers (voir ici), à travers deux supports :
·         Future SMI (code SMI) : déposit de 7000 CHF avec un coefficient multiplicateur de 10.
·         CFD SMI (code IBCH20) : coefficient 1

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter, via notre service client au numéro suivant : 04 78 30 41 42
Jordan Dufee
© Zonebourse.com 2017
Envoyer par e-mail