Taux : détente consécutive aux stats US avec inflation faible

Envoyer par e-mail
14/07/2017 | 18:50
(CercleFinance.com) - Compte tenu du 14 juillet, les volumes ont été 'light' mais notre marché obligataire a bien 'collé à la tendance'... et cette tendance était à l'embellie après une série de 'stats' US (essentiellement celle de l'inflation US qui reste anormalement inexistante).

Nos OAT se détendent de -3Pts à 0,852%, tout comme les Bunds à 0,575%... les T-Bonds à 2,32% contre 2,35%: sur la semaine écoulée, les OAT affichent -6,5Pts (tout comme les T-Bonds US), les Bunds en revanche n'ont pas bougé et se sont même dégradés de +1Pt de base.

Pas mal de chiffres étaient attendus ce jour aux Etats Unis: les ventes de détail reculent de -0,2% (en juin, y compris hors ventes d'automobiles), le CPI (prix à la consommation) ressort inchangé (+0,1% hors alimentation et énergie): de quoi écarter toute anticipation de durcissement monétaire de la part de la FED. La production industrielle affiche comme prévu +0,4% le mois dernier, selon l'enquête de la Réserve fédérale (5ème mois consécutif de hausse) mais le taux d'utilisation des capacités dans l'industrie s'est replié de 0,2 point à 76,4%.

L'indice de confiance des consommateurs du Michigan ('UMich') pour juillet est ressorti à 93,1 contre 95,1 en juin (le consensus était une quasi stabilité à 95), enfin l'évolution des stocks des entreprises (+0,3% en mai) est conforme aux attentes (après -0,2% en avril).

Un coup d'oeil sur les dettes de pays périphériques: les 'bonos' se détendent de -4Pts à 1,558%, les BTP italien de -3Pts à 2,29%.
Hors zone Euro, les 'Gilts' britanniques finissent stables, avec 1,31% comme pivot.


Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Envoyer par e-mail