Taux : la détente se poursuit, très nettement en périphérie.

Envoyer par e-mail
07/11/2017 | 19:33
(CercleFinance.com) - La détente des taux se poursuit et plus nettement en ce qui concerne les dettes périphériques que les dettes 'coeur' jugées plus sures.
Les marchés obligataires ont bénéficié d'une translation de l'appétit pour le risque des actions (6ème semaine de hausse et de records consécutifs au Japon et à Wall Street, progression plus laborieuse en Europe).

Appétit pour le risque qui profite surtout aux 'bonos' espagnols avec -8,4Pts à 1,404%, aux BTP italien avec -8,5Pts à 1,696%.

Les OAT se détendent de -3,7Pts de base à 0,688%, les Bunds de seulement -0,7Pts à 0,331%.
Un écart comparable avec les T-Bonds US (-0,5Pts) à 2,313%.

Mario Draghi a mis les marchés en garde mardi matin contre l'émergence de 'poches localisées de risque' (les créances non performantes) mais les marchés n'ont manifesté aucune réaction... sur le coup.

Au chapitre des indicateurs, la production industrielle s'est repliée de 1,6% en septembre en Allemagne, contre -0,8% anticipé par les économistes et après une progression de 2,6% le mois précédent. Les investisseurs vont par ailleurs prendre connaissance en fin de matinée de l'évolution des ventes de détail dans l'eurozone également en septembre.


Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Envoyer par e-mail