Taux : le 'Yellen rallye' s'essouffle, tension Bonos et BTP.

Envoyer par e-mail
13/07/2017 | 17:46
(CercleFinance.com) - La nette détente des taux observée la veille a été mise au crédit du ton résolument 'dovish' de Janet Yellen.

Mais n'est-pas parce que le secteur obligataire est repassé dans le vert que l'interprétation de la prestation de Yellen a été jugée 'colombe' ?

Si les marchés avaient chuté mercredi, il aurait été tout aussi légitime d'invoquer la promesse d'une réduction de la taille de son bilan à partir de la fin de l'année (Janet Yellen ne s'était jamais montrée aussi précise), marquant l'arrêt du cycle d'expansion des liquidités (car la FED complétait son portefeuille au fil de l'eau pour le maintenir à 4.500Mds$).

Du côté des indicateurs, les traditionnels chiffres hebdomadaires du chômage aux Etats-Unis sont ressortis à 247.000 contre 250.000 (chiffre révisé).
Les prix à la production US de juin ressortent à +0,1%, soit +2% sur 1 an.
Dans l'eurozone, l'inflation est ressortie à +0,2% en Allemagne le mois dernier, comme attendu par les économistes et après, déjà, +0,2% en mai.

Cette séance de jeudi est marquée par une légère dégradation des Bunds et OAT (+1,5Pts et +1Pt respectivement à 0,601E et 0,88%, ce qui ramène le 'spread' à +18Pts, presque un plancher historique).

La dégradation s'avère plus sévère sur les 'Bonos' espagnols avec +6,5Pts à 1,7010% ou les BTP italiens (même écart à 2,322%.

Outre Atlantique, les T-Bonds US se tendent de +3,6Pts à 2,358%.



Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Envoyer par e-mail