Taux : nette contraction du 'spread' Bunds/T-Bonds (-8 à 191)

Envoyer par e-mail
15/05/2017 | 18:53
(CercleFinance.com) - Les OAT se dégradent de +4Pts à 0,8840% mais tout était joué plusieurs heures avant la nomination comme 1er Ministre d'Edouard Philippe, le député-maire 'Les Républicains du Havre' (un énarque proche d'Alain Juppé, ex-chargé d'affaire chez Areva).

Le suspens a été long (nomination attendue dès 9H mais officialisée à 14H55) mais la 'rumeur' qui circulait depuis vendredi est donc confirmée, d'ou peut-être un phénomène de 'fait accompli'.
Il reste à découvrir la composition de son gouvernement mardi en fin de journée et les 1ers échos de la rencontre Merkel/Macron.

Preuve que nos OAT ne sont pas victimes d'une aversion ciblée, les Bunds se retendent également de +3,2Pts de base à 0,426% (tout comme les BTP italiens à 2,283%), les 'Gilts' britanniques affichent carrément +4,5Pts à 1,143%.

Les 'bonos' espagnols ont fini quasi stables à 1,633% et la seule embellie du jour concerne le '10 ans' grec à 5,675% contre 5,72% vendredi.
Outre Atlantique, ce fut un tout autre scénario avec des T-Bonds en pleine forme et qui se détendent de 5Pts de base à 2,338%.

Difficile de relier cette embellie aux chiffres US du jour qui se contrebalancent avec une hausse de +2Pts de l'indice NAHB (moral des agents immobiliers) à 70 tandis que l'indice Empire State de la Fed de New York était ressorti en nette baisse, à -1 contre 7,3 attendu, après 5,2 en avril.
Les indices boursiers ont réagi favorablement à l'indice NAHB... ce qui aurait du peser sur les T-Bonds: il n'en a rien été !
NB: le 'spread' entre les Bunds et T-Bonds se contractent fortement (-8Pts)à 191Pts de base contre pratiquement 200 vendredi.



Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Envoyer par e-mail