Tokyo clôture en forte baisse, plombée par le pétrole

Envoyer par e-mail
15/11/2017 | 08:51

Tokyo (awp/afp) - La Bourse de Tokyo a terminé mercredi nettement dans le rouge, lestée par les cours du pétrole qui ont continué de chuter en Asie, et guère rassurée par le ralentissement de la croissance au Japon au troisième trimestre.

L'indice vedette Nikkei a perdu 1,57% à 22.028,32 points sur la séance (-351,69 points), et l'indice élargi Topix a abandonné 1,96% à 1.744,01 points (-34,86 points).

Le yen a continué de s'apprécier par rapport au dollar, qui valait 113,15 yens contre 113,65 yens mardi à la clôture de Tokyo. L'euro a en revanche nettement grimpé face au yen, s'échangeant mercredi pour 133,42 yens, contre 132,66 yens la veille vers la même heure.

Il s'agit de la sixième séance consécutive de pertes, les investisseurs continuant de prendre leurs bénéfices.

"La confiance des investisseurs s'est affaiblie après les récentes hausses", a indiqué Toshihiko Matsuno, chef stratégiste chez SMBC Friend Securities. La semaine passée, l'indice vedette Nikkei avaiti atteint un plus haut niveau depuis 25 ans.

"Le marché a besoin d'un peu de correction, il est temps de procéder à des prises de bénéfices", a-t-il indiqué à l'AFP.

Parmi les facteurs négatifs pesant sur le marché: le ralentissement de la production industrielle en Chine, un éventuel retard de la réforme fiscale américaine et la chute des cours du pétrole.

"Les derniers rebonds du marché s'expliquent par le fait que les investisseurs ont été influencés par l'optimisme sur la croissance mondiale", a indiqué Misushige Akino, un responsable chez Ichiyoshi Asset Management.

"Le repli des cours du pétrole a rappelé aux investisseurs qu'il y avait des points négatifs, tels notamment qu'une période plus longue pour la reprise de la croissance", a-t-il indiqué à Bloomberg News.

Les investisseurs se sont montrés imperméables à la publication des chiffres sur la croissance du Produit intérieur brut (PIB) du Japon, la troisième économie mondiale signant pourtant un septième trimestre d'expansion d'affilée.

Sa croissance a ralenti au troisième trimestre à 0,3%, mais le pays connaît toutefois sa plus longue période de croissance ininterrompue depuis plus de 16 ans.

Sony a cédé 2,46% à 5.095 yens et Toyota a perdu 2,41% à 6.960 yens.

Le groupe pétrolier japonais Inpex a chuté de 3,64% à 1.282 yens et Japan Petroleum Exploration a plongé de 4,23% à 2.422 yens.

Le sidérurgiste japonais Kobe Steel, affecté par le scandale de falsification de caractéristiques de nombreux de ses produits, a lâché 3,99% à 1.058 yens alors que le groupe a indiqué qu'il allait dépenser 10 milliards de yens pour éviter que ces faits se reproduisent.

mis/ric/dan/mml/ggy

© AWP 2017
Envoyer par e-mail