Tokyo poursuit son rebond (Nikkei +1,18%)

Envoyer par e-mail
12/09/2017 | 10:14

Tokyo (awp/afp) - L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a fini la journée de mardi sur un nouveau gain, de 1,18%, après déjà un fort rebond lundi, sur fond d'apaisement des craintes liées au passage de l'ouragan Irma ou à la Corée du Nord.

A l'issue des échanges, le Nikkei des 225 valeurs vedettes a gagné 230,85 points à 19.776,62 points. Il avait déjà progressé de 1,41% lundi.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a augmenté de 0,94% (+15,19 points) à 1.627,45 points.

"L'apaisement des craintes concernant l'ouragan Irma et la Corée du Nord ont diminué l'inquiétude des investisseurs" sur le marché, qui ne se sont pas raidis face aux dernières sanctions votées par le Conseil de sécurité de l'ONU, a commenté pour l'AFP Hiroaki Hiwata, de Toyo Securities.

Moins de deux heures avant l'ouverture du marché tokyoïte, l'organe des Nations unies a annoncé avoir adopté à l'unanimité et à l'initiative des Etats-Unis une nouvelle batterie de sanctions contre la Corée du Nord, interdisant ses exportations de textile et réduisant ses approvisionnements en pétrole et en gaz

Le marché a aussi affiché un certain soulagement après la constat que les dommages matériels causés par l'ouragan Irma étaient moins importants que prévu, ont expliqué les analystes.

Du côté des devises, le dollar est remonté à 109,42 yens sur le marché asiatique, contre 108,60 yens lundi à la fermeture.

Quant à l'euro, il s'est élevé à 130,80 yens contre 130,20 yens.

Côté valeurs, la baisse subséquente du yen a incité à l'achat de titres exportateurs: Toyota a gagné 1,03% à 6.361 yens, son rival Nissan 1,40% à 1.115 yens et le géant du jeu vidéo Nintendo a bondi de 3,27% à 37.880 yens.

Japan Post Holdings a augmenté de 3,93% à 1.373 yens, au lendemain de l'annonce par le gouvernement japonais de la cession prochaine d'une nouvelle tranche des parts qu'il détient dans le géant postal nippon, espérant ainsi encaisser 10 milliards d'euros.

De même, les valeurs liées aux voitures électriques étaient en forme alors que la Chine avait fait savoir lundi qu'elle préparait un calendrier vers une interdiction de la production et la vente de voitures à carburants fossiles. Le constructeur d'une partie des batteries en lithium-ion Titan Kogyo a grimpé de 27,21%, soit la limite journalière, à 374 yens.

kap/spi/cma/spi

© AWP 2017
Envoyer par e-mail