USA: l'économiste Richard Clarida choisi pour la vice-présidence de la Fed

Envoyer par e-mail
16/04/2018 | 21:59

Washington (awp/afp) - Le président américain Donald Trump a choisi un économiste réputé, ancien stratège du fonds obligataire Pimco, Richard Clarida, comme numéro deux de la banque centrale américaine (Fed), a indiqué la Maison blanche lundi.

Richard Clarida, 60 ans, a été sélectionné pour remplacer Stanley Fischer en tant que vice-président de la Fed. Il doit être confirmé par le Sénat.

Si sa nomination est entérinée par les élus, M. Clarida sera en place pour un mandat de quatre ans en tant que vice-président et pour une durée de 14 ans en tant que gouverneur ou membre du directoire de la banque centrale qui en compte sept.

Le président Trump a aussi choisi lundi une responsable de la régulation bancaire du Kansas (centre), Michele Bowman, pour pourvoir un autre des postes vacants de gouverneur à la Réserve fédérale.

Richard Clarida, qui secondera Jerome Powell, récemment nommé à la tête de la banque centrale par Donald Trump, apporte à la Fed une large expérience à la fois des marchés financiers mais aussi des rouages de l'administration.

Ce professeur d'économie à la prestigieuse université de Columbia (New York) a ainsi été conseiller du géant de la gestion d'actifs Pimco mais aussi un adjoint au Secrétariat du Trésor dans l'administration de George W. Bush.

"Je le décrirais comme centriste et pragmatique", a affirmé à l'agence Bloomberg News, Mark Gertler, professeur à l'Université de New York qui a cosigné des articles de recherche économique avec lui.

Ces nominations interviennent à un moment crucial pour la Fed qui est en pleine normalisation de sa politique monétaire alors que les réductions d'impôts, promues par Donald Trump, dopent une économie qui fonctionne déjà quasiment à plein régime.

Le Comité monétaire de la Fed (FOMC) a relevé les taux d'intérêt d'un quart de point de pourcentage en mars, soit la sixième hausse depuis que la banque centrale est très prudemment sortie de la politique monétaire à taux zéro en décembre 2015.

Avec ces sélections, un dernier poste de gouverneur reste encore à pourvoir après la désignation par la Maison blanche de Marvin Goodfriend, un professeur d'économie conservateur, dont l'audition de confirmation ne s'est pas très bien passée au Congrès et qui n'a pas encore reçu l'aval des élus.

Donald Trump aura ainsi eu l'opportunité de remodeler quasi-entièrement le directoire de la Fed, dont il ne reste qu'un gouverneur démocrate, en la personne de Lael Brainard, qui avait été nommée par l'administration Obama.

En matière de politique monétaire, c'est le Comité monétaire qui prend les décisions. Outre les sept gouverneurs, cette instance compte aussi cinq présidents régionaux votants, qui ne sont pas désignés par la Maison blanche.

M. Clarida est titulaire d'un doctorat en économie de l'université d'Harvard. C'est aussi un amateur averti de musique folk et joueur de guitare acoustique.

afp/rp

© AWP 2018
Envoyer par e-mail