Wall Street : stable, entre repli pétrole et rebond des GAFA

Envoyer par e-mail
07/12/2017 | 00:26
(CercleFinance.com) - La Bourse de New York aligne sa seconde séance de stagnation, les arbitrages sectoriels se poursuivant, cette fois-ci au détriment de l'énergie et au profit de la technologie.

Nous observons un équilibre presque parfait entre le Dow Jones qui s'effrite de -0,15% tandis que le Nasdaq grappille +0,2%... et le S&P500 réalise la synthèse parfaite avec -0,001%, à 2.629,3 (contre 2.629,6 la veille).

Les marchés n'ont pas 'pricé' une brusque montée du risque géopolitique avec la décision -très controversée au sein même des Etas Unis et condamnée dans tout le Monde Arabe- de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël', une ligne rouge qu'aucun Président américain n'a osé franchir en plus de 60 ans.

La réaction la plus paradoxale provient du marché pétrolier avec une chute de -3% du baril, comme si Israël et le Proche Orient ne faisaient plus partie de l'équation et que seul comptait l'état des stocks hebdomadaires de pétrole US.
Les réserves de brut ont diminué de 5,6 millions de barils, mais les réserves d'essence ont bondi de +6,8 millions de barils tandis que les produits distillés ont augmenté de 1,7 million de barils.

Par ailleurs, les chiffres du jour étaient plutôt neutres: la production par heure travaillée augmente de 4,1% pour une croissance de 1,1% seulement du nombre d'heures travaillées, des chiffres légèrement rehaussés par rapport aux premières estimations.

L'enquête ADP sur l'emploi privé au titre du mois novembre, prélude habituel aux chiffres mensuels de l'emploi a comptabilisé +190.000 nouveaux jobs, bien au-delà du consensus de +180.000.

Les doutes exprimées la veille concernant l'adoption par la Chambre des représentants de la version de la réforme fiscale votée par le Sénat ce week-end ne semblaient plus alarmer Wall Street.

Signe d'une certaine sérénité du marché, le rendement des bons du Trésor à 10 ans se détendait de -2Pts à 2,339%, celui des bons à 30 ans reculait de -1Pt à 2,725%.

Parmi les valeurs les plus activement travaillées, les pétrolières ont subi de lourds dégagements, Range Resource -4,5%, Chesapeake et Devon -4%, Marathon -3%, Noble -2,7%, Anadorko -2,4%, etc.

Coté technos, le Nasdaq-100 a repris +0,45% dans le sillage d'Alphabet +1,3%, Microsoft +1,5%, Facebook +1,9%, Activision +2%, Paypal +2,7%, Tesla +3,2%, Adobe +3,5%.



Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Envoyer par e-mail