Le fonds Elliott envisage de surenchérir sur Berkshire pour Oncor

Envoyer par e-mail
08/07/2017 | 11:29
Warren Buffett
(Reuters) - Le fonds alternatif Elliott Management, le premier créancier de la maison mère, en faillite, d'Oncor Delivery Company, étudie la possibilité de mettre sur pied une offre susceptible d'être supérieure à celle annoncée vendredi par Berkshire Hathaway Energy sur l'une des plus grandes sociétés américaines de transport d'électricité.

Cette filiale de Berkshire Hathaway, le groupe de Warren Buffett, a annoncé le rachat en numéraire d'Oncor Delivery Company dans le cadre d'une transaction qui valorise la société à environ 11,25 milliards de dollars (9,85 milliards d'euros).

Si Elliot Management, dirigé par le milliardaire Paul Singer, arrive à lancer une contre-offre, ce serait un rare défi pour Warren Buffett qui a déjà par le passé ne pas aimer participer à des guerres d'enchères.

Le fonds, qui détenait en mai près d'un tiers de la dette de 10 milliards d'Energy Future Holdings Corp (EFH), la maison-mère d'Oncor, chercherait notamment à convertir ses titres de dette en actions de l'entreprise dans le cadre d'une éventuelle offre.

(Jessica DiNapoli, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

© Thomson Reuters 2018
Envoyer par e-mail