Airbus SE

AIR
Temps réel Euronext Paris - 15/02 17:39:07
110.98EUR
+3.55%

Airbus : L'appel solennel de Tom Enders aux Brexiteers

Envoyer par e-mail
24/01/2019 | 08:06
C'est une initiative tout à fait inhabituelle qui a été prise par Airbus ce matin, puisque l'industriel a publié une vidéo d'un peu plus de trois minutes, mettant en scène son patron. On y voit Tom Enders exhorter les dirigeants politiques britanniques à tout faire pour éviter un Brexit sans accord. Sans quoi, prévient-il, Airbus aurait à prendre des décisions radicales sur son implantation outre-Manche. Pour Enders, la glorieuse industrie aéronautique britannique est "au bord du précipice". Nous vous proposons une transcription maison de la vidéo ainsi que le lien pour aller la regarder.
Tom Enders, CEO d'Airbus Group : 

"Le Royaume-Uni a toujours été à la pointe de l'aviation globale depuis plus d'un siècle. Ce grand pays a donné naissance au moteur à réaction puis plus tard au premier avion de ligne à réaction. Il est réputé dans le monde entier pour ses compétences et ses capacités dans le domaine de l'aviation. Le secteur aéronautique britannique est actuellement au bord du précipice. Le Brexit menace de détruire un siècle de développement fondé sur l'éducation, la recherche et le capital humain. S'il y a un Brexit sans accord, chez Airbus, nous aurons à prendre des décisions potentiellement très difficiles pour le Royaume-Uni. Ironie du sort, c'est que si l'on revient dans les années 90, au milieu des années 90, c'est l'industrie britannique qui a été l'architecte de la grande intégration aéronautique européenne. S'il vous plaît, n'écoutez pas la folie des Brexiteers qui laissent entendre que, parce que nous avons des grandes usines ici, nous ne les déplacerons pas et nous resterons quoi qu'il arrive. Ils ont tort. Bien sûr, il n'est pas possible de soulever et de faire bouger nos grandes usines britanniques dans d'autres parties du monde immédiatement. Cependant, l'aéronautique est une activité de long terme et nous pourrions être forcés de rediriger les investissements futurs en cas de Brexit sans accord. Ne vous trompez pas, il y a plein de pays qui seraient ravis d'accueillir la construction des ailes pour les avions Airbus.

Dans une économie globale, le Royaume-Uni n'a plus les capacités de se débrouiller tout seul. La plupart des grands projets aéronautique sont des opérations multinationales. Il est vraiment honteux que plus de deux ans après les résultats du référendum de 2016, le monde économique ne puisse pas préparer correctement l'avenir. Notre groupe, comme beaucoup de ses comparables, a toujours demandé davantage de clarté. Mais nous n'avons toujours aucune idée de ce qu'il se va réellement se passer. Airbus a plus de 14 000 salariés ici, et plus de 110 000 emplois dépendent directement de nos programmes britanniques, lesquels représentent environ 6 milliards de livres de chiffre d'affaires chaque année.

Nous sommes en train de préparer le 50e anniversaire d'Airbus, et chez Airbus, nous regardons avec passion tout ce que nous avons réalisé avec notre magnifique force de travail britannique. Le marché global de l'aviation s'accroît de 5% chaque année. Mais nous ne sommes pas dépendants du Royaume-Uni pour notre futur. Airbus survivra et prospérera quelle que soit l'issue. La question est : est-ce que le Royaume-Uni veut faire partie de ce succès futur ? Si vous êtes parfaitement sûrs que le Brexit est le meilleur des choix pour le Royaume-Uni, unissez-vous et bâtissez un accord de sortie pragmatique, qui permettra un Brexit ordonné".

La vidéo est disponible en suivant ce lien
Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2019
Envoyer par e-mail