CAC 40
PX1
Temps réel Euronext Paris - 22/06 19:26:02
5387.38EUR
+1.34%

2018 débute sous les meilleurs auspices

Envoyer par e-mail
Analyse à long terme du : 08/01/2018 | 17:25
Opinion : En surveillance. Surveiller la sortie du range 5250 / 5520 
Dans l’attente du coup d’envoi de la saison des résultats, les places financières ont débuté l’année sur les chapeaux de roue, les opérateurs continuant de saluer l’amélioration des perspectives économiques à l’échelle mondiale et la réforme fiscale américaine récemment adoptée.
Après un cru 2017 exceptionnel qui aura permis à bon nombre d’indices d’enregistrer des progressions à 2 chiffres (DOW JONES +25%, S&P500 +19%, NASDAQ100 +31.5%, DAX +12.5%...), la première semaine de l’année aura marqué les esprits, Wall-Street enchainant les records et l’Europe réalisant d’ores et déjà près du tiers de sa performance de l’an passé.

L’appétit pour le risque semble intact d’autant plus après les récents relèvements des prévisions de croissance en Europe et aux Etats-Unis. La Fed a indiqué qu’elle tablait désormais sur une croissance de 2.5% pour 2018 contre 2.1% précédemment, avec un taux de chômage qui devrait reculer à 3.9% (4.1% actuellement). La faiblesse de l’inflation devrait par ailleurs progressivement se résorber et tendre vers l’objectif des 2% de l’institution. La Réserve Fédérale prévoit pour le moment trois hausses des taux pour cette année mais cette projection pourrait évoluer suivant l’impact des réductions d’impôts sur les sociétés et la trajectoire de l’inflation.
En Europe, la Banque centrale européenne a également dévoilé des projections beaucoup plus optimistes pour le Vieux-Continent. Le PIB en zone euro est anticipé à 2.3% en 2018 et 1.9% en 2019 (contre 1.8% et 1.7% précédemment). En revanche, les perspectives d’inflation restent faibles à 1.7% pour 2020. La BCE avait néanmoins annoncé réduire son programme de rachats d’actifs à compter de janvier à 30 milliards d’euros par mois et celui-ci devrait logiquement prendre fin en septembre prochain, le soutien monétaire ne semblant dès lors plus nécessaire.

Les regards devraient désormais se focaliser sur les sociétés à l’aube de la saison des résultats pour le quatrième trimestre 2017. Pour l’heure, les analystes anticipent une hausse de près de 12% des bénéfices des sociétés du S&P500, après déjà +15.8%, +11.6% et +9% aux trois trimestres précédents. Cette performance pourrait toutefois être impactée par la récente adoption de la réforme fiscale américaine. Les perspectives devraient donc être suivies de près.

D’un point de vue graphique, après une longue phase de consolidation horizontale, avec une volatilité particulièrement faible, le CAC40 a amorcé une vive reprise technique dans la zone des 5300 points. Ce mouvement permet à l’indice de revenir rapidement au contact des 5520 points, résistance majeure en données journalières correspondant aux plus hauts de 2017 en clôture.
Le dépassement de ce niveau ouvrirait la voie aux 5600/5650 points.
La dynamique reste donc clairement positive sur les différentes échelles de temps et seul un retour sous les 5250 points dégraderait la configuration.
Laurent Polsinelli
© Zonebourse.com 2018
Envoyer par e-mail