New York Cocoa

Cours en clôture - 23/05
2426
+0.54%

Alimentaires: Le café s'effondre, le cacao et le sucre en légère hausse

Envoyer par e-mail
15/03/2019 | 13:00

Londres (awp/afp) - Le café a souffert sur la semaine de l'abondance de l'offre tandis que le cacao et le sucre ont regagné un peu de terrain.

Le café souffre

Le prix de l'arabica a peiné à se ressaisir sur la semaine, après avoir atteint mardi son plus bas en plus de 13 ans à 94,65 cents la livre à New York, tandis que le robusta a sombré vendredi à 1.466 dollars la tonne, à son plus bas depuis près de trois mois.

"Les investisseurs spéculatifs du marché new-yorkais parient toujours sur une baisse, ils estiment que même si la production brésilienne d'arabica sera moins élevée pour la saison en cours, la suivante sera particulièrement abondante", ont estimé les analystes de I&M Smith.

La récolte du Brésil suit un rythme bisannuel. Une saison creuse est attendue au printemps, mais le manque d'offre ne devrait pas suffire à absorber les amples réserves mondiales.

Le cacao se reprend

Les prix du cacao ont gagné un peu de terrain sur la semaine.

"Le Nigeria a rapporté que sa production allait être affectée par un climat trop chaud et sec", a commenté Jack Scoville, analyste de Price Futures Group, tandis que "les prix sont élevés au Cameroun, où la récolte est aussi plus basse que prévu".

Mais les prix restent en baisse depuis le début de l'année alors que la récolte du numéro un mondial, la Côte d'Ivoire, reste abondante.

Le sucre s'assoupit

Les prix du sucre se sont inscrits en légère hausse sur la semaine, sans trouver de tendance forte.

"Il n'y a aucune nouvelle assez forte pour faire bouger le marché", a commenté Tom Kujawa, courtier de Sucden, qui note tout de même "la vigueur de la demande d'éthanol au Brésil".

Au Brésil, la canne sert aussi bien à produire du sucre que de l'éthanol. La hausse des prix du biocarburant entraîne donc une baisse de l'offre de sucre provenant du premier producteur mondial.

Sur le Liffe de Londres, la tonne de ROBUSTA pour livraison en mai valait 1.467 dollars vendredi à 11H40 GMT, contre 1.516 dollars le vendredi précédent à la même heure. Sur l'ICE Futures US de New York, la livre d'ARABICA pour livraison en mai valait 97 cents, contre 96,75 cents sept jours auparavant.

A Londres, la tonne de SUCRE BLANC pour livraison en mai valait 338,20 dollars, contre 336,80 dollars le vendredi précédent. A New York, la livre de SUCRE BRUT pour livraison en mai valait 12,40 cents, contre 12,12 cents sept jours auparavant.

A Londres, la tonne de CACAO pour livraison en mai valait 1.675 livres sterling, contre 1.659 livres sterling le vendredi précédent. A New York, la tonne pour livraison en mai valait 2.224 dollars, contre 2.193 dollars sept jours plus tôt.

js/jbo/lth

© AWP 2019
Envoyer par e-mail