Carrefour
CA
Temps réel Euronext Paris - 20/07 17:35:02
13.51EUR
+0.56%

CARREFOUR : les investisseurs saluent le partenariat avec SHOWROOMPRIVE mais attendent encore plus

Envoyer par e-mail
12/01/2018 | 11:52

(AOF) - Carrefour surperforme le marché parisien à la faveur d'une hausse de 0,57% à 17,585 euros. Le titre du distributeur bénéficie d'abord de rachats à bon compte après avoir enchainé quatre séances consécutives de baisse, amplifiées par l'annonce de son entrée au capital de Showroomprivé. Carrefour va racheter 17% du capital du site de destockage d'articles de mode auprès de Conforama pour 79 millions d'euros, soit 13,50 euros par action. Ce prix est quasiment le double du cours de clôture de Showroomprivé hier, soit 6,83 euros.

Mi-mai, lors de son entrée au capital du site, Conforama avait déboursé 157,4 millions d'euros. 

L'accord signé entre Carrefour et Showroomprivé prévoit qu'un complément de prix sera versé par Carrefour à Conforama en cas de lancement par Carrefour d'une offre publique d'achat sur Showroomprivé dans les dix-huit mois suivant son éventuelle réalisation. Comme le relève Bernstein, cette précision suggère qu'une telle opération pourrait se faire à l'avenir...

Les analystes soulignent que le partenariat entre Carrefour et Showroomprivé offrira un nouveau débouché pour les produits non-alimentaires du distributeur. En effet, il pourra écouler, le cas échéants, ses stocks d'invendus dans le cadre des ventes privées dont Showroomprivé s'est fait une spécialité.

De manière plus structurelle, le rapprochement avec le site de destockage est une nouvelle étape dans le rattrapage du retard accumulé par Carrefour dans le domaine du digital. Sa part de marché dans ce domaine est d'environ 0,5%, soulignait récemment Bernstein, soit cinq fois moins que Leclerc. En 2016, Carrefour avait réalisé un premier mouvement dans ce domaine en acquérant Rue du Commerce.

Carrefour rattrape une partie de son retard dans le digital

Cependant, Bryan Garnier comme Bernstein soulignent que Carrefour a encore beaucoup à faire pour prendre pleinement le virage digital. A ce titre, le deal avec Showroomprivé n'est sans doute pas aussi structurant que l'auraient souhaité les investisseurs, ce qui explique la réaction modérée du titre. D'autres annonces devraient être faites le 23 janvier lors de la présentation du nouveau plan stratégique de Carrefour.

Bernstein note pour sa part que la priorité pour Carrefour est de régler ses problèmes sur le segment alimentaire, et notamment de stopper l'érosion des parts de marché de ses hypermarchés. "L'opération avec Showroomprivé nous inquiète à un double titre : elle suggère que Carrefour est plutôt dans une logique d'accroitre son exposition au non-alimentaire plutôt que de la réduire. Et elle distrait l'attention et mobilise les moyens financiers hors du segment alimentaire", explique l'analyste.

Côté Showroomprivé, l'accord est très proche de celui qui avait été signé avec Conforama, à savoir que le groupe va notamment pouvoir développer une offre de "click & collect" avec le réseau de magasins Carrefour. Oddo BHF salue une opération "très opportuniste" et maintient sa recommandation Neutre sur Showroomprivé dans l'attente de plus de détails sur la stratégie des deux groupes.

Valeurs citées dans l'article : Carrefour, SRP Groupe
Copyright 2018 AOF
Tous droits de reproduction et de représentation réservés (Avertissement légal)
Envoyer par e-mail