Crédit Agricole
ACA
Temps réel Euronext Paris - 18/06 17:35:27
11.785EUR
-0.34%

L'Europe termine en hausse, les cycliques et l'euro montent

Envoyer par e-mail
04/01/2018 | 19:30
PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en hausse jeudi et l'euro grimpe encore après de solides indicateurs macroéconomiques confirmant le dynamisme de l'économie de la zone euro.

À Paris, l'indice CAC 40 a terminé en hausse de 1,55% à 5.413,69 points. Le Footsie britannique a pris 0,32% et le Dax allemand a gagné 1,46%.

L'indice EuroStoxx 50 a progressé de 1,68%, le FTSEurofirst 300 de 0,94% et le Stoxx 600 de 0,89%.

Au même moment à Wall Street, les trois indices majeurs sont en hausse, avec un Dow Jones au-dessus des 25.000 points après un bon rapport sur l'emploi privé qui s'ajoute au sentiment général d'une croissance robuste à l'échelle mondiale.

En Europe, la tendance positive est soutenue par la hausse de l'indice PMI composite définitif en zone euro, au plus haut depuis février 2011.

L'économie de la zone a terminé 2017 sur sa plus forte croissance en près de sept ans, grâce à une accélération de la croissance des services et de l'activité manufacturière dans ses principaux Etats membres, selon les résultats définitifs des enquêtes d'IHS Markit auprès des directeurs d'achat.

En Allemagne, la croissance de l'activité dans les services s'est, elle aussi, accélérée le mois dernier pour atteindre son plus haut niveau depuis deux ans.

En Asie, la dynamique favorable se confirme également. Le secteur des services en Chine a connu sa plus forte croissance depuis plus de trois ans et au Japon, l'activité manufacturière a enregistré sa plus forte croissance en près de quatre ans.

L'euro grimpe de 0,44% à 1,2065 dollar, se rapprochant d'un pic de trois ans. Le billet vert recule de 0,27% face un panier de devises de référence.

LES CYCLIQUES EN TÊTE, LE PÉTROLE A UN PIC

Les analystes d'UBS affirment dans une note de recherche que "les investisseurs doivent rechercher une exposition cyclique", en regard de la surperformance des mesures macréconomiques.

Dans ce contexte, le compartiment de la construction a pris 1,91%, la meilleure performance sectorielle en Europe.

L'indice bancaire a inscrit un gain de 1,64%. Crédit Agricole a terminé sur une hausse de 4,52%, bénéficiant par ailleurs d'un relèvement de conseil à l'"achat" des analystes d'HSBC. Société Générale a pris 2,46%.

Le secteur automobile a gagné 1,79%, à un pic de deux ans et demi (juin 2015), soutenu en partie par la progression la veille des valeurs automobiles américaines. Fiat Chrysler s'est envolé de 8,36%, au plus haut historique, tandis qu'à Paris, PSA a avancé de 1,37%.

Safran a affiché un gain de 3,57%, Bernstein étant passé à "surperformance" sur la valeur.

Le secteur défensif de l'immobilier est le seul à avoir clôturé en baisse, -0,65%.

Parmi les plus importants replis du Stoxx 600, Rémy Cointreau a reculé de 2,85% %, plombé par l'abaissement de la recommandation d'Investec, qui craint que le durcissement des mesures anti-corruption en Chine ne compromette les objectifs du groupe de spiritueux.

Les cours pétroliers accentuent leur progression, après l'annonce d'une baisse plus forte que prévu des stocks américains de pétrole brut la semaine dernière, sur fond de tensions persistantes en Iran.

Le brut léger américain franchit les 62 dollars le baril et le Brent frôle le cap des 68 dollars, tout deux à leur plus haut niveaux en deux ans et demi (mai 2015).

(édité par Juliette Rouillon)

par Laetitia Volga

© Thomson Reuters 2018
Envoyer par e-mail