Euro / US Dollar (EU

EURUSD
Temps réel - 25/06 08:47:03
1.1398USD
-0.01%

Euro / US Dollar (EUR/USD) : Nouveaux prêts TLTRO en vue selon la BCE

Envoyer par e-mail
04/11/2018 | 21:02
La monnaie unique peine toujours à rebondir face au Dollar, pénalisée par le retrait programmé d'Angela Merkel, des propos de responsables de la BCE ou encore la solidité du rapport sur l'emploi américain.
Du côté de Francfort, Ardo Hansson, gouverneur de la Banque d'Estonie, soutient que des facteurs temporaires affectent la croissance de l'Euroland tandis que son confrère finlandais Olli Rehn estime l'économie toujours dépendante de la banque centrale, n'excluant pas un recours à tous les outils disponibles, dont à de nouveaux prêts à taux bas en faveur des banques (TLTRO).

En Allemagne, la Chancelière, figure de proue de la construction européenne, a profité d'un énième revers électoral régional pour renoncer à la présidence du CDU et donc à la conquête d'un potentiel cinquième mandat exécutif. Une nouvelle source d'instabilité en plein cœur de l'Union monétaire.

Côté macro, la croissance des Dix-Neuf se tasse au troisième trimestre (+0.2% contre +0.4% attendu) tandis que l'inflation sous-jacente patine toujours loin de l'objectif de la BCE (+1.1% sur un an contre une cible proche mais inférieure à 2%).

De l'autre côté de l'Atlantique, la reprise des marchés actions et les informations selon lesquelles les relations sino-américaines se réchaufferaient ont permis au billet vert, valeur refuge, de se relâcher. Toutefois le dernier rapport mensuel sur l'emploi confirmant un chômage au plus bas depuis 48 ans (3.7%) et une nouvelle accélération de la hausse des salaires (+3.1% sur un an) laissent peu de place au scénario d'un statu quo de la FED sur ses taux le mois prochain.

Graphiquement, l‘Euro a d’abord tenté de prendre ses distances vis-à-vis de ses ponts bas en profitant de la faiblesse de la monnaie américaine mais le poids de l’actualité du Vieux-Continent pèse irrémédiablement dans les échanges. La devise européenne évolue à nouveau sous 1.14 USD et les prochaines séances devraient nous permettre de valider ou non la solidité du double creux qui s’est formé à proximité de 1.13 USD à l’occasion des dernières semaines. Alors qu’une large majorité de traders particuliers sont positionnés à l’achat sur la paire, une rupture du support de moyen terme enverrait les cours dans des niveaux inédits depuis juin 2017.

Mathieu Burbau
© Zonebourse.com 2019
Envoyer par e-mail