Gold

Temps Différé - 24/05 23:00:00
1284.59USD
+0.05%

L’appétit de certaines banques centrales reste intact

Envoyer par e-mail
Analyse du : 24/04/2019 | 17:05
Opinion : En surveillance. Surveiller la sortie du range 1267 / 1285 
L’or s’engage sur une nouvelle dynamique. Après une progression de près de 5% sur les premiers mois de l’année, le métal jaune évolue désormais en territoire négatif en termes de performance, en cédant approximativement 0.8% depuis le 1er janvier.

Ce changement de cap n’est pas étranger au regain d’appétit pour le risque, alimenté par les propos très accommodants des banques centrales, ce qui devrait paradoxalement rendre l’or plus attractif compte tenu du lien entre le métal jaune et les taux d’intérêt réels. En réalité, la demande de couverture se voit surtout annihilée par d’autres facteurs tels que les espoirs sur le front commercial avec l’approche d’un accord sino-américain. Ce contexte que l’on pourrait qualifié d’euphorique sur les marchés actions est à l’image des principaux indices boursiers qui inscrivent de nouveaux plus hauts historiques. C’est notamment le cas de l’Europe Stoxx 600 en train de caracoler au-delà des 820 points tandis que le S&P500 tutoie les 2940 points, une hausse fulgurante de plus de 17% en données «year to date».

A plus long terme, l’or dispose pourtant d’un environnement favorable. Si la problématique de la soutenabilité des dettes nationales dans un contexte de ralentissement économique est reléguée au second plan, cela ne veut pas dire qu’elle est résolue. Preuve en est, les banques centrales de certaines économies émergentes poursuivent de manière assidue leurs emplettes de métaux précieux dans le but de diversifier leur réserve de change. A l’instar des institutions monétaires russes et indiennes, la récente acquisition de 11 tonnes d’or par la banque centrale chinoise s’inscrit dans cette démarche.

D’un point de vue technique, en données journalières, la configuration s’est nettement fragilisée depuis l’enfoncement du support à 1280 USD. Les cours marquent ainsi des pics et des creux descendants, signalant la mainmise des vendeurs sur le sens de la tendance. Dans ce cadre, il faudra clôturer au-delà des 1280 USD pour neutraliser la configuration. Les acheteurs s’efforceront alors de viser la ligne symbolique des 1300 USD. Dans le cas contraire, le risque de correction reste patent, jusqu’à la prochaine zone de soutien située à 1235 USD.

Jordan Dufee
© Zonebourse.com 2019
Envoyer par e-mail