LME Copper Cash

Cours en clôture - 21/08
5696.5
-0.03%

Cuivre : Le baromètre mondial miné par les guerres commerciales

Envoyer par e-mail
10/01/2019 | 11:29
L’année 2018 fut rude pour le compartiment des métaux de base, qui a subi de plein fouet la guerre commerciale entre Washington et Pékin. C’est particulièrement vrai pour le cuivre, dont on considère les prix comme un baromètre de l’économie mondiale. A ce titre, les cours du métal rouge ont cédé 16.9% en 2018, pour terminer l’année autour de 5965 USD la tonne métrique.
On l’aura compris, la crainte d’un affaiblissement de la croissance économique mondiale concentre toutes les crispations. Par ailleurs, ces dernières s’intensifient à mesure que la Chine dévoile des indicateurs décevants, à l’image de la production industrielle nationale qui est tombée au plus bas niveau depuis mars 2016. Ceci n’est pas sans rappeler que la croissance du PIB chinois avait déjà marqué un net ralentissement au troisième trimestre à 6,5%, confirmant les difficultés des autorités chinoises à endiguer la contraction de leur croissance.

Néanmoins, tout n’est pas si sombre dans la mesure où de nombreux relais acheteurs subsistent. Dans les grandes lignes, l’espoir d’un apaisement des tensions commerciales sino-américaines constitue un sérieux argument haussier. Les négociations commerciales sont effectivement en cours à Pékin, de quoi apaiser à court terme des marchés qui espèrent un compromis. En parallèle, les observateurs évoquent un nouveau plan de relance en Chine, qui intensifie ses efforts pour soutenir son économie (notamment à travers l'abaissement des taux de réserves obligatoires des banques domestiques, d'un relèvement de l’objectif de déficit budgétaire etc.). Enfin, il convient de ne pas négliger la sensible baisse des stocks de cuivre disponibles dans les entrepôts du Shanghai Futures Exchange, traduisant un resserrement de l’équilibre offre/demande.

D’un point de vue graphique, en unités de temps hebdomadaires, les cours évoluent au sein d’un large trading range borné entre 5500 et 7200 USD. L’aplatissement des moyennes mobiles à 20, 50 et 100 périodes tendent à démontrer la neutralité de la configuration actuelle, caractéristique d’un marché en quête de repère. Dans cette optique, il faudra déborder la ligne majeure des 6400 USD pour libérer un potentiel haussier en direction des 7200 USD. A contrario, un franchissement de la borne basse à 5500 USD militerait en faveur d’un prolongement du mouvement baissier en direction des niveaux de 2016.  


Evolution des cours du cuivre en unités de temps hebdomadaires
Jordan Dufee
© Zonebourse.com 2019
Envoyer par e-mail