Michelin

ML
Temps réel Euronext Paris - 15/02 17:37:01
101.4EUR
+0.5%

Michelin : hausse de 11% du résultat opérationnel en 2018, à taux de change constants

Envoyer par e-mail
11/02/2019 | 18:21




PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le fabricant de pneumatiques Michelin a publié lundi un chiffre d'affaires et un résultat opérationnel en hausse en 2018, en dépit de vents contraires sur les marchés de la première monte et d'effets de change fortement négatifs.



Sur l'ensemble de l'année écoulée, le groupe clermontois a dégagé un résultat net de 1,66 milliard d'euros, contre 1,69 milliard d'euros en 2017. Le résultat opérationnel s'est établi à 2,77 milliards d'euros, contre 2,74 milliards d'euros un an plus tôt. Le chiffre d'affaires s'est étoffé de 0,3%, à 22 milliards d'euros contre 21,96 milliards d'euros en 2017.



A taux de change constants, le chiffre d'affaires de Michelin a progressé de 4,1% et son résultat opérationnel de 11%, grâce notamment aux hausses de prix intervenues en 2017 et à la contribution du britannique Fenner, acquis au début 2018.



Les volumes sont ressortis en croissance de 0,9% sur l'année écoulée. "Après un premier trimestre en recul, le groupe présente une croissance de 2% sur les neuf mois suivants, dans des marchés perturbés par la baisse de la demande chinoise et celle de la première monte", a souligné le groupe dans un communiqué.



Selon FactSet, les analystes financiers tablaient en moyenne sur un résultat net de 1,69 milliard d'euros, sur un résultat opérationnel (Ebit) de 2,67 milliards d'euros et sur un chiffre d'affaires de 21,68 milliards d'euros.



Le groupe a par ailleurs dégagé un cash-flow libre avant acquisitions de 1,27 milliard d'euros, contre 1,5 milliard d'euros en 2017. Il visait un cash-flow structurel supérieur à 1,1 milliard d'euros.



En 2019, Michelin vise une croissance des volumes en ligne avec l'évolution mondiale des marchés et une nouvelle hausse de son résultat opérationnel, à taux de change constants et hors effet des acquisitions. Il a précisé que les rachats du canadien Camso et du britannique Fenner contribueraient à hauteur de 150 millions d'euros au résultat, tandis que la hausse des coûts des matières premières et logistiques pèsera à hauteur d'environ 100 millions d'euros. Les effets de change pourraient être légèrement positifs sur la base des taux de change de janvier.



Le groupe proposera un dividende de 3,70 euros par action au titre de l'exercice écoulé, contre 3,55 euros pour l'exercice précédent.





-François Schott, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 92; fschott@agefi.fr ed: LBO





COMMUNIQUES FINANCIERS DE MICHELIN :





http://www.michelin.com/corporate/FR/finance



Agefi-Dow Jones The financial newswire



Envoyer par e-mail