SMI

SMI
Temps Différé Swiss Exchange - 18/04 17:31:06
9571.22CHF
-0.26%

Résumé des principales informations économiques du vendredi 22 mars 2019

Envoyer par e-mail
22/03/2019 | 17:15

Zurich (awp/ats) - Principales informations économiques de la journée, résumées par l'ats/awp:

BASELWORLD 2019: Les exposants sont partagés à propos des aménagements proposés par l'édition 2019 de la foire horlogère et joaillière Baselworld. Si certains soutiennent que ces évolutions vont dans le bon sens pour donner un second souffle à l'événement, d'autres se montrent plus critiques. D'aucuns estiment que l'avenir de la foire est remis en question. Changement le plus visible pour les visiteurs, la halle principale de la foire de Bâle, qui se tient jusqu'au 26 mars, a été réaménagée pour combler le vide laissé par le départ des marques du groupe Swatch. Le centre de presse et des espaces restauration y ont été installés. Une charte de transparence des prix avec les hôteliers a aussi été mise en avant par l'organisateur, le groupe MCH, pour faire face aux critiques des coûts élevés liés à l'événement.

BASELWORLD 2019: Bulgari table sur la poursuite d'une croissance à deux chiffres en 2019, tout en réduisant le nombre de points de vente, avec l'objectif de rendre la marque plus exclusive. La filiale du groupe LVMH mise sur les potentiels de croissance aux Etats-Unis et en Chine. Elle souhaite aussi s'étendre en Suisse, où l'usine de Saignelégier devrait être prête pour septembre. "Nous sommes ambitieux. "On est des outsiders dans tous les métiers, mais on prétend faire mieux que les leaders pour le devenir à notre tour", a assuré à AWP Jean-Christophe Babin, à la tête de la marque active en joaillerie, son activité principale, mais aussi en horlogerie, parfumerie, maroquinerie et hôtellerie.

BASELWORLD 2019: Après avoir affiché une vive croissance l'an dernier, Breitling anticipe cette année encore une expansion à deux chiffres de ses ventes. Fort de ses nouvelles collections, l'horloger soleurois, à l'image de nombre de ses concurrents, mise surtout sur l'Asie. "L'an dernier, nous avons affiché une croissance à deux chiffres et nous devrions en faire de même en 2019", a indiqué devant la presse réunie au salon Baselworld, Georges Kern. L'ancien patron de la marque schaffhousoise IWC n'a cependant rien laissé transparaître du montant des revenus engrangés en 2018, ceux-ci étant estimés à plus de 500 millions de francs.

SALAIRES DE PATRONS: Les patrons des plus grandes entreprises cotées en Suisse ont vu leur rémunération augmenter de manière considérable en 2018. La palme revient au directeur général (CEO) d'UBS, Sergio Ermotti, alors que celui du rival Credit Suisse, Tidjane Thiam, a connu la hausse la plus significative, selon un relevé analytique réalisé par AWP. En moyenne, les patrons des principales sociétés listées sur SIX ont touché 6,2 millions de francs entre salaires et bonus en 2018, soit 4% de mieux qu'en 2017. C'est ce que relève un compte-rendu d'AWP compilant les données des 24 sociétés sur les 30 que comprend le Swiss Leader Index (SLI) ayant déjà publié leur rapport annuel.

PHARMA: Novartis fixe au mardi 9 avril la double introduction en Bourse de son unité ophtalmique Alcon, à Zurich et à New York. Le géant pharmaceutique rhénan précise que sa filiale prendra d'emblée l'une des vingt places du Swiss Market Index (SMI), en plus de son inscription sur le Swiss Performance Index (SPI). Les futurs actionnaires pourront compter sur un premier versement de dividende dès 2020, au titre de 2019. Alcon dispose d'une réserve de financement externe de 3,5 milliards de dollars, octroyée par un consortium bancaire.

BANQUES: Le salaire de Tidjane Thiam a pris l'ascenseur l'année dernière. Le directeur général de Credit Suisse a touché au titre de 2018 une rémunération totale de 12,7 millions de francs. Cela représente une hausse de quelque 30% par rapport aux 9,7 millions de l'exercice précédent, selon les indications fournies dans le rapport du géant bancaire. Malgré cette hausse substantielle, Tidjane Thiam a moins gagné que son homologue d'UBS, Sergio Ermotti, qui a perçu 14,1 millions de francs. Troisième banque cotée au SMI, Julius Bär a rémunéré son patron Bernhard Hodler à hauteur de 6,16 millions de francs.

TÉLÉCOMMUNICATIONS: Swisscom réorganise son activité dans l'assistance à la clientèle. A compter de l'an prochain, le numéro un helvétique des télécommunications va transférer les quelque 1000 salariés que compte son secteur d'assistance à domicile à sa filiale Cablex, active elle dans la planification, la construction et l'entretien de réseaux. Forte de l'effectif de l'assistance technique à domicile, Cablex comptera pas moins de 2500 collaborateurs, indiquent l'entreprise née en 2001 après l'externalisation par Swisscom de son département Construction de réseaux et sa maison-mère. L'opérateur historique explique que les demandes d'interventions à domicile n'ont cessé de reculer ces dernières années, alors qu'elles ont suivi un mouvement inverse du côté de Cablex.

DISPOSITIFS MÉDICAUX: Le fabricant de dispositifs médicaux Medacta a publié les détails de sa future introduction en Bourse (IPO). Le groupe tessinois compte engranger jusqu'à 680 millions de francs dans l'opération, prévue le 4 avril. La capitalisation boursière devrait avoisiner les 2 milliards. L'offre de base comprend 5,7 millions d'actions actuellement détenues par la famille des fondateurs. En prévision d'une forte demande, une option de surallocation a été prévue jusqu'à concurrence de 855'000 actions existantes, soit 15% du volume de l'offre de base, précise Medacta dans un communiqué.

COMMERCE DE DÉTAIL: La centrale de distribution Transgourmet, filiale du groupe Coop, a racheté en Allemagne la société informatique Sanalogic, développeur de logiciels de gestion dans le domaine des soins. La société continuera de déployer ses activités sous sa marque et de manière indépendante, précise le grand distributeur bâlois. La reprise sera effective au 1er mai 2019. Les détails financiers de la transaction ne sont pas révélés. Cette acquisition doit permettre à Transgourmet de réaliser des progrès dans l'automatisation des processus.

BANQUES: Christian Gellerstad et Shan Li seront proposés pour entrer au conseil d'administration de Credit Suisse comme membres non exécutifs lors de l'assemblée générale du 26 avril à Zurich. Dans le même temps, Andreas Koopmann et Alexandre Zeller se retirent. Christian Gellerstad, de nationalité suisse et ancien directeur de Pictet Wealth Management, jouit de plus de 20 ans d'expérience dans le secteur financier, relève Credit Suisse dans un communiqué accompagnant son rapport d'activités 2018. Il dispose "d'excellentes connaissances" dans la conduite de la banque privée à la fois dans les marchés émergents et établis.

BANQUES: Deutsche Bank a versé près de 24 millions d'euros d'indemnités à trois de ses dirigeants remerciés en 2018 en raison de mauvaises performances, dont l'ex-patron britannique John Cryan, selon le rapport annuel. John Cryan, qui a dirigé la banque entre mai 2015 et avril 2018, a perçu une prime de départ de près de 8,7 millions d'euros (environ 9,8 millions de francs), en laissant derrière lui trois années de pertes d'affilée.

TOURISME: Le voyagiste britannique Thomas Cook a annoncé prévoir la suppression de 320 emplois et la fermeture d'une vingtaine d'agences au Royaume-Uni, où son réseau souffre de l'essor des achats de voyages en ligne. Thomas Cook explique que 21 agences devraient baisser le rideau, ce qui réduira leur nombre à 566 au Royaume-Uni et entraînera 102 suppressions d'emplois.

AÉRONAUTIQUE: La compagnie indonésienne Garuda a annoncé renoncer à une commande de 49 Boeing 737 MAX 8 après deux crashs impliquant ce modèle en cinq mois, une première annulation de contrat pour le constructeur américain qui pourrait en appeler d'autres. "Nous avons envoyé une lettre à Boeing demandant l'annulation de la commande", "les passagers de Garuda ont perdu confiance" dans le 737 MAX et ne veulent pas voler sur cet avion, a déclaré à l'AFP Ikhsan Rosan, porte-parole de la compagnie indonésienne.

awp

© AWP 2019
Envoyer par e-mail