Analyse - La foule de bulls du dollar augmente le risque d'un violent repli.

26/09/2022 | 21:05

Certains investisseurs s'inquitent de plus en plus de la monte fulgurante du dollar qui prpare le terrain pour un retournement rapide, ce qui mettrait mal ceux qui ont cherch refuge dans la devise amricaine ces derniers mois.

La flambe des taux d'intrt amricains, une conomie amricaine relativement forte et la demande d'un refuge contre les folles fluctuations des prix des actifs ont attir les investisseurs vers le dollar, le faisant grimper d'environ 22 % par rapport un panier de devises l'anne dernire.

Certains investisseurs s'inquitent du fait que le march du dollar est devenu excessivement encombr, ce qui augmente le risque d'une forte liquidation si les arguments en faveur de la possession de la devise changent et que les investisseurs tentent de sortir de leurs positions en mme temps.

"Le positionnement est encombr", a dclar Calvin Tse, responsable de la stratgie macro mondiale, Amriques, chez BNP Paribas. "Si nous avons un catalyseur, le dollar peut se retourner, et se retourner de manire trs agressive", a-t-il ajout.

Les spculateurs du march montaire international dtenaient une position longue nette en dollars amricains de 10,23 milliards de dollars pour la semaine termine le 20 septembre. Ce chiffre est infrieur au rcent sommet de prs de 20 milliards de dollars atteint en juillet, mais il constitue la troisime plus longue srie de positions haussires sur le billet vert depuis 1999, avec 62 semaines conscutives de positions longues.

moins d'une brve priode d'incertitude maximale lie la pandmie, les donnes sur le positionnement net des options remontant 2014 montrent que les positions longues sur le dollar amricain sont les plus tires de tous les temps, selon Morgan Stanley.

Quelque 56 % des participants l'enqute mondiale de BofA auprs des gestionnaires de fonds en septembre ont dsign la position longue sur le dollar comme tant le "trade le plus encombr", le troisime mois conscutif o le billet vert a occup cette position dans l'enqute.

Les investisseurs ont peut-tre dj eu un avant-got de ce quoi pourrait ressembler un renversement de tendance lorsque le Dollar Index a recul de prs de 3 % en l'espace de deux semaines, partir de la mi-juillet, alors que certains investisseurs pariaient que l'inflation amricaine pourrait tre suffisamment modre pour permettre la Fed de s'carter de sa trajectoire de hausses agressives des taux d'intrt.

Bien qu'un rapport sur l'inflation amricaine plus lev que prvu en aot ait du ces espoirs et fait grimper le dollar, les dangers dcoulant du commerce du dollar bond n'ont fait que crotre, selon les investisseurs.

"Indubitablement, lorsque vous avez un commerce bond, o vous avez des investisseurs qui cherchent tous la mme chose, lorsque les perceptions changent, la raction est violente", a dclar Eric Leve, directeur des investissements de la socit de gestion de patrimoine et d'investissement Bailard.

"Nous pourrions facilement voir un mouvement de 10% 15% dans l'autre sens du dollar par rapport l'euro ou au yen", a-t-il dit.

En 2015 et 2009, les deux derniers cas o le Dollar Index a augment de plus de 20 % sur une priode d'un an, l'indice a ensuite enregistr une baisse sur deux mois de 6,7 % et 7,7 %, respectivement, une fois que le billet vert a atteint son sommet.

CATALYSEUR DE RETOURNEMENT

Alors que le positionnement bond peut aggraver tout renversement potentiel pour le dollar, il faudrait un grand changement fondamental pour provoquer ce renversement, selon les investisseurs.

La baisse de la volatilit des taux d'intrt amricains, la normalisation des prix de l'nergie en Europe et l'abandon par la Chine de sa politique de zro COVID sont trois conditions pralables pour que le dollar entre dans un march baissier structurel, a dclar M. Tse de la BNP.

"Lorsque ces trois conditions seront remplies, nous aurons plus de chances de voir le dollar entrer dans un march baissier, mais je ne pense pas que cela se produise de sitt", a-t-il dclar.

Alors que les taux d'intrt amricains sont suprieurs ceux de nombreuses autres conomies, presque toutes les grandes banques centrales, y compris la Banque centrale europenne et la Banque d'Angleterre, ont augment leurs taux dans le cadre de leur lutte contre l'inflation leve, contribuant ainsi renforcer l'attrait de leurs devises malmenes.

Tout signe indiquant que l'inflation amricaine pourrait s'attnuer pourrait contribuer raviver les attentes d'un pivot dovish de la Fed, privant le billet vert d'une force motrice cruciale.

Un coup srieux port aux perspectives conomiques amricaines pourrait galement nuire au dollar, a dclar Jack McIntyre, gestionnaire de portefeuille chez Brandywine Global.

Le resserrement agressif de la politique de la Fed a raviv les inquitudes selon lesquelles l'conomie amricaine pourrait se diriger vers une rcession l'anne prochaine.

Les trois plus grandes conomies du monde - les tats-Unis, la Chine et la zone euro - ont connu un fort ralentissement, et mme un "coup modr port l'conomie mondiale au cours de l'anne prochaine pourrait la faire basculer dans la rcession", a dclar la Banque mondiale dans une tude rcente.

"Je pense que ce qui affaiblit le dollar, c'est la probabilit croissante que les tats-Unis entrent en rcession, et cela n'est pas escompt dans le dollar", a dclar M. McIntyre.

Mais avec un dollar qui atteint de nouveaux sommets sur plusieurs dcennies, se positionner pour un repli peut tre douloureux. "Nous nous sommes un peu battus, mais c'est difficile", a dclar M. McIntyre.

Zonebourse avec Reuters 2022
Copier lien
Dernires actualits sur "conomie"
09:13
09:13
09:12
09:11
09:08