Biden va signer un projet de loi pour stimuler les puces américaines et concurrencer la Chine

09/08/2022 | 11:07

Le président Joe Biden signera mardi un projet de loi visant à fournir 52,7 milliards de dollars de subventions pour la production et la recherche de semi-conducteurs aux États-Unis et à stimuler les efforts visant à rendre les États-Unis plus compétitifs par rapport aux efforts scientifiques et technologiques de la Chine.

La Maison Blanche vante les investissements réalisés par les entreprises de puces électroniques, même si l'on ne sait pas encore quand le ministère du Commerce américain rédigera les règles d'examen des subventions et combien de temps il faudra pour garantir les projets.

Les directeurs généraux de Micron, Intel, Lockheed Martin, HP et Advanced Micro Devices assisteront à la signature, prévue à 10 h HAE, tout comme des membres du cabinet et des dirigeants de l'industrie automobile et des syndicats, dont le président de l'United Auto Workers, Ray Curry, a indiqué la Maison Blanche.

Seront également présents les gouverneurs de Pennsylvanie et de l'Illinois, les maires de Detroit, Cleveland et Salt Lake City, ainsi que des législateurs.

La Maison Blanche a déclaré que l'adoption du projet de loi stimulait de nouveaux investissements dans les puces. Elle a noté que Qualcomm avait accepté lundi d'acheter pour 4,2 milliards de dollars supplémentaires de puces à semi-conducteurs à l'usine new-yorkaise de GlobalFoundries, portant son obligation totale à 7,4 milliards de dollars d'achats jusqu'en 2028.

La Maison Blanche a également indiqué que Micron annonçait un investissement de 40 milliards de dollars dans la fabrication de puces mémoire, ce qui ferait passer la part de marché des États-Unis de 2 à 10 %.

La législation vise à atténuer une pénurie persistante qui a tout affecté, des voitures aux armes en passant par les machines à laver et les jeux vidéo. Des milliers de voitures et de camions restent garés dans le sud-est du Michigan en attendant des puces, car la pénurie continue d'affecter les constructeurs automobiles.

Rare incursion majeure dans la politique industrielle américaine, le projet de loi prévoit également un crédit d'impôt à l'investissement de 25 % pour les usines de puces, dont la valeur est estimée à 24 milliards de dollars.

La législation autorise 200 milliards de dollars sur 10 ans pour stimuler la recherche scientifique américaine afin de mieux concurrencer la Chine. Le Congrès devra encore adopter une loi de crédits séparée pour financer ces investissements.

La Chine avait fait pression contre le projet de loi sur les semi-conducteurs. L'ambassade de Chine à Washington a déclaré que la Chine s'y opposait "fermement", estimant qu'il rappelait une "mentalité de guerre froide".

De nombreux législateurs américains avaient déclaré qu'en temps normal, ils ne soutiendraient pas des subventions importantes pour les entreprises privées, mais ils ont fait remarquer que la Chine et l'Union européenne avaient accordé des milliards de dollars d'incitations à leurs entreprises de puces. Ils ont également cité les risques de sécurité nationale et les énormes problèmes de chaîne d'approvisionnement mondiale qui ont entravé la fabrication mondiale.

© Zonebourse avec Reuters 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Economie & Forex"
17:05
16:20
16:10
15:26
13:46