Bonds Europe: peu de mouvement sur le marché après l'inflation américaine

Envoyer par e-mail
10/05/2018 | 20:13

Paris (awp/afp) - Les taux d'emprunt en zone euro ont peu bougé jeudi après des chiffres d'inflation américaine mitigés, et lors d'une séance plutôt calme de jour férié.

Si sur un an, l'inflation américaine est conforme aux attentes avec une hausse de 2,5%, le rapport a toutefois réservé quelques surprises, souligne à l'AFP Antoine Lesné, responsable stratégie et recherche chez SPDR ETF (filiale de State Street Global Advisors).

Dans le détail, l'indice CPI des prix à la consommation, toujours regardé attentivement par la Réserve fédérale américaine, a progressé de 0,2% en avril alors que les analystes s'attendaient à une progression de 0,3%.

"Certains éléments sont moins élevés qu'attendus, dont les chiffres des salaires hebdomadaires et des salaires horaires", souligne M. Lesné.

"L'inflation hors alimentation et énergie est aussi un peu plus basse qu'attendue", à 2,1% sur un an, ajoute M. Lesné.

Selon le spécialiste, "le fait que l'inflation ne se reprenne pas trop à la hausse fait penser que la Réserve fédérale ne va pas remonter les taux trop rapidement".

Alors que l'hypothèse d'une accélération du resserrement monétaire par la Fed était écartée, les taux d'emprunt se sont un peu détendus avant de se stabiliser en fin de séance.

L'autre point fort de la journée a été la réunion de la Banque d'Angleterre (BoE), qui a laissé sa politique monétaire et son taux directeur inchangés, prenant acte d'un ralentissement de la croissance prévue désormais à juste 1,4% cette année.

Les tensions croissantes entre l'Iran et Israël, après la sortie américaine de l'accord sur le nucléaire iranien, n'ont de leur côté pas pesé sur les marchés.

À 18H00 (16H00 GMT), le taux d'emprunt à dix ans de l'Allemagne a fait du surplace à 0,557% contre 0,559% mercredi à la clôture du marché secondaire, où s'échange la dette déjà émise.

Le mouvement a été similaire pour celui de la France, qui a terminé à 0,797% contre 0,796%.

Le taux d'emprunt à dix ans de l'Espagne s'est légèrement tendu à 1,313% contre 1,304% mercredi.

Le mouvement de tension a été plus marqué pour le rendement italien, à 1,935% contre 1,882%, sur fond d'incertitudes politiques. Mercredi soir, Silvio Berlusconi a en effet ouvert la voie à la formation du premier gouvernement antisystème en Italie en donnant son feu vert à un accord entre son alliée la Ligue (extrême droite) et le Mouvement 5 étoiles (M5S, populiste).

En dehors de la zone euro, le taux d'emprunt britannique à dix ans a clôturé pour sa part en recul à 1,430% contre 1,457%.

A la clôture des marchés européens, le taux d'emprunt à 10 ans des États-Unis était en petite baisse à 2,979% contre 3,004% mercredi, tandis que celui à 30 ans reculait à 3,143% contre 3,162%. Le taux d'emprunt américain à deux ans s'établissait pour sa part à 2,524% contre 2,530%.

afp/rp

© AWP 2018
Envoyer par e-mail