Bourse Zurich: le SMI entame la semaine du mauvais pied

08/06/2020 | 18:16

Zurich (awp) - La Bourse suisse a entamé la semaine sur une note négative après une semaine qui avait vu le SMI regagner 3,7%. L'indice vedette de SIX a démarré sur un fort recul, mais s'est rapidement redressé pour se mettre à évoluer dans une fourchette d'une cinquantaine de points sous l'équilibre. Un nouveau coup de mou durant la seconde partie de l'après-midi a été effacé sur la fin.

A New York, Wall Street évoluait en ordre dispersé en matinée. Les investisseurs continuaient de surveiller le démarrage progressif de l'économie américaine, dans l'attente, de l'issue mercredi de la réunion de deux jours du comité monétaire de la Réserve fédérale (Fed).

"On ne s'attend pas à l'annonce d'un changement de trajectoire mais on surveillera ce que la Fed pense des conditions économiques et tout indice sur ses éventuelles prochaines mesures", ont relevé les analystes de Daiwa Capital Markets.

Les injections massives de liquidité de la Fed sur les marchés depuis le début de la pandémie et les facilités qu'elle a accordées aux entreprises ont largement participé à la hausse des indices depuis mi-mars.

Le SMI a terminé en recul de 0,37% à 10'153,77 points, avec un plus bas à 10'092,05 juste et un plus haut à 10'188,30. Le SLI a cédé 0,46% à 1529,17 points et le SPI 0,33% à 12'522,58 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 20 ont reculé, neuf avancé et Clariant a terminé à l'équilibre

Les plus gros perdants du jour sont la volatile AMS (-4,4%), Lonza (-3,0%) et Givaudan (-2,8%).

Depuis le début de l'année, Lonza a gagné plus de 30%, meilleure performance du SMI.

Pour Givaudan, des courtiers ont expliqué le recul par des chiffres mitigés de son concurrent américain IFF.

Les poids lourds pharma Roche (-0,9%) et Novartis (-0,7%) ont pesé sur l'indice, alors que Nestlé (+0,9%) au contraire l'a soutenu.

Dans la presse du week-end, le patron de Roche Severin Schwan a estimé que le creux de la vague dû à la pandémie du coronavirus est passé. Selon lui, les affaires vont à nouveau progresser cette année et il a maintenu la prévision de croissance des ventes avec un taux à un chiffre bas à moyen.

Zurich (-0,1%) et Julius Bär (-0,6%) ont fléchi sur la fin. Goldman Sachs a relevé l'objectif de cours de Zurich et confirmé "buy". L'assureur est bien positionné pour profiter de l'évolution attendue des prix dans la branche, mais devra auparavant digérer la crise de la pandémie, a commenté l'analyste.

Sika (-0,8%) a annoncé l'acquisition d'un producteur égyptien de solutions d'étanchéité, pour un montant non dévoilé.

Le podium du jour est occupé par Credit Suisse (+2,4%), suivi de Nestlé et Swiss Re (chacun +0,9%).

D'autres financières ont aussi eu le vent en poupe, à l'image de Swiss Life (+0,4%) et UBS (+0,3%).

Credit Suisse veut étoffer ses activités avec sa clientèle très fortunée. "Mon objectif pour les clients stratégiques est de doubler leur contribution à la croissance dans les trois prochaines années", a confié à l'agence Reuters le nouveau directeur de la division de gestion de fortune (IWM) Philipp Wehle.

Swiss Re a profité d'un relèvement de recommandation à "outperform" par RBC. La crise actuelle semble moins dommageable que de précédentes pour le réassureur, selon l'analyste qui a aussi augmenté l'objectif de cours.

Sur le marché élargi, Von Roll (+19,2%) a décroché un contrat "en millions à deux chiffres" avec le constructeur automobile Audi pour la livraison de composants destinés à l'isolation de moteurs électriques. Des courtiers ont relevé qu'après avoir stagné pendant plusieurs années, le titre Von Roll a rebondi de plus de 50% depuis son plus bas en mars. La transformation initiée par le groupe et la cession d'activités non rentables semblent porter leurs fruits.

BKW (+0,8%) profite d'une libéralisation au moins partielle du marché du gaz pour se lancer dans cette activité. Le groupe bernois sera ainsi en mesure d'offrir des solutions globales d'approvisionnement (gaz et électricité) à ses clients, a-t-il annoncé.

MCH (-1,8%) a annulé la foire Art Basel qui devait avoir lieu en septembre.

rp/fr

© AWP 2020
Copier lien
Dernières actualités sur "Marchés"
03:57
02/12
02/12
02/12
02/12