Bourse Zurich: le marché a entamé la semaine du bon pied

17/08/2020 | 18:16

Zurich (awp) - La Bourse suisse a terminé sur une note positive lundi, interrompant la série négative de jeudi et vendredi passés. Le SMI, qui avait encore connu une alerte en début de séance avec un bref passage au rouge, s'est repris et s'est hissé au-dessus de la barre des 10'200 points, un niveau qu'il a défendu jusqu'au bout, terminant à un cheveu du plus haut du jour.

A New York, Wall Street évoluait en ordre dispersé en matinée. Les investisseurs continuaient de surveiller les tensions sino-américaines et d'éventuelles négociations à Washington sur de nouvelles aides à l'économie.

"Il semble y avoir trois thèmes clés en jeu sur le marché actuellement: quand sortirons-nous de l'impasse budgétaire au Congrès sur le prochain plan de relance? Quel effet la réouverture plus lente que prévu de l'économie va-t-elle avoir sur la consommation? Et quand pouvons-nous raisonnablement nous attendre à avoir un vaccin efficace contre le Covid-19?", a commenté Art Hogan de National Holdings.

"Depuis le début de l'été, les marchés ont toujours plus ou moins considéré le verre à moitié plein, avec l'aide d'une saison de résultats moins mauvais que prévu", a-t-il relevé.

Le SMI a fini en hausse de 0,63% à 10'228,06 points, avec un plus haut à 10'228,08 et un plus bas à 10'120,41 points. Le SLI a gagné 0,54% à 1564,84 points et le SPI 0,65% à 12'714,76 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 21 ont progressé et neuf ont reculé.

On trouve plusieurs financières dans le groupe des perdants: Sonova et Zurich Insurance (chacun -1,4%) se partagent la lanterne rouge, derrière Credit Suisse (-1,2%) et Swatch (-0,9%). Julius Bär (-0,8%), UBS (-0,7%), Swiss Re (-0,6%), Lafargeholcim (-0,3%) et Swiss Life (-0,2%) sont les autres perdants.

Selon des courtiers, Sonova a souffert des résultats intermédiaires décevants de son concurrent danois Demant. Pour Zurich, ces mêmes courtiers ont fait état d'arbitrages en faveur de Swiss Life, qui a longtemps évolué dans le vert.

Côté gagnants, Vifor (+4,0%) précède Alcon (+2,3%) et Logitech (+2,2%) sur le podium.

Dans la presse du week-end alémanique, Stefan Schulze, patron de Vifor, a indiqué que 2021 serait moins une année de transition qu'une année de décollage.

A la veille de ses résultats semestriels, Geberit (+0,5%) a aussi gagné du terrain. Les analystes tablent sur un bénéfice net de 310 millions de francs et suivront en particulier l'évolution des marges et les prévisions pour la suite de l'exercice.

Dans le camp des poids lourds, Roche (+1,4%) a annoncé ce lundi avoir effectué un paiement d'étape de 15 millions de dollars à PTC Therapeutics après le feu vert des autorités européennes au médicament Evrysdi (risdiplam) pour le traitement de l'amyotrophie musculaire spinale (SMA). Il avait obtenu au cours du week-end un feu vert aux Etats-Unis pour Enspryng (satralizumab), contre les troubles du spectre de la neuromyélite optique (NMOSD).

Les deux autres poids lourds Novartis (+0,7%) et Nestlé (+0,4%) sont restés plus discrets.

Sur le marché élargi, le producteur de matériaux composites Schweiter (+5,0%) est parvenu sur les six premiers mois de l'année à étoffer sa rentabilité.

Son concurrent Gurit (+5,7%) a continué à générer de la croissance au premier semestre, franchissant les obstacles disséminés sur la route par la pandémie de Covid-19.

Après les chiffres intermédiaires de la semaine passée, UBS et Kepler Cheuvreux ont relevé l'objectif de cours de l'action de l'équipementier de laboratoire Tecan (+4,5%) et confirmé respectivement "buy" et "hold".

Désormais indépendants l'un de l'autre, Metall Zug (-2,4%) et V-Zug (+4,8%) ont fait état de performances semestrielles contrastées. L'ancienne maison-mère n'a que modérément réduit ses pertes, alors que son ex-division d'appareils électroménagers a démultiplié sa rentabilité.

Mikron (+3,1%) a renoncé à la vente au fonds d'investissement Callista Private Equity de ses sites à Berlin et Kaunas en Lituanie "en raison de divergences d'opinion dans la mise en oeuvre de la transaction prévue", a annoncé le fabricant biennois de machines de précision.

Le producteur de compléments alimentaires à base de produits laitiers Hochdorf (-1,7%) a dégagé un résultat d'exploitation (Ebit) positif au premier semestre, conformément à ce qu'il avait annoncé en juillet. Malgré la pandémie de coronavirus, la direction confirme ses objectifs de recettes pour l'année 2020.

Dufry (-6,6%) a nettement fléchi, alors que tendent à se multiplier de nouvelles restrictions de voyages en raison de l'augmentation des cas de coronavirus un peu partout dans le monde.

rp/buc

© AWP 2020
Copier lien
Dernières actualités sur "Marchés"
30/10
30/10
30/10
30/10
30/10