Chine: la dette sous contrôle, assure le ministre des Finances

Envoyer par e-mail
07/03/2018 | 09:10

Pékin (awp/afp) - La dette de la Chine est sous contrôle, a assuré mercredi le ministre chinois des Finances, cherchant à rassurer après des mises en garde du Fonds monétaire international (FMI) contre un risque financier à Pékin.

"Nous sommes en mesure de faire en sorte qu'il n'y ait pas de risque systémique", a déclaré le ministre, Xiao Jie, lors d'une conférence de presse en marge de la session plénière annuelle de l'Assemblée nationale populaire (ANP, le parlement chinois).

Rapportée au produit intérieur brut (PIB), la dette publique du pays a reculé à 36,2% l'an dernier, contre 36,7% en 2016, a-t-il souligné, tout en reconnaissant la nécessité de mieux surveiller l'endettement des collectivités locales.

D'autres hauts responsables chinois ont tenu ces derniers mois les mêmes propos rassurants sans pour autant enrayer le gonflement de la dette, quoiqu'à un rythme plus lent.

"Nous avons pris note des prédictions de certaines institutions internationales ici et là à ce sujet", a reconnu M. Xiao, assurant que des limites strictes étaient imposées à la dette du gouvernement central comme à celle des collectivités locales.

En août dernier, le FMI a estimé que l'embellie de la conjoncture en Chine n'était obtenue qu'au prix d'un endettement accru et d'une aggravation des risques financiers à moyen terme, une trajectoire qualifiée de "dangereuse" par l'institution de Washington.

En décembre, le FMI s'inquiétait des "sociétés zombies", ces entreprises publiques qui ne survivent en Chine que grâce à des prêts bancaires soutenus in fine par l'Etat.

Depuis la crise financière de 2008, la dette totale de la Chine a crû en moyenne de plus de 10% par an, le ratio dette/PIB dépassant désormais 250%.

afp/rp

© AWP 2018
Envoyer par e-mail