Des marchés boursiers inébranlables au 1er trimestre

01/04/2021 | 09:02

Les marchés boursiers ont poursuivi leur marche en avant au 1er trimestre, en slalomant entre la révolte des petits actionnaires contre les vendeurs à découvert, les déconfitures de Greensill ou Archegos ou les ratés de la campagne vaccinale européenne. Ces événements n'ont pas grippé le moteur de la hausse, c’est-à-dire la perspective d'une croissance mondiale qui va accélérer et permettre de panser les plaies économiques de la pandémie.

Puisque nous venons de clôturer un trimestre, un bilan indiciel s'impose. Les performances sont largement positives pour la grande majorité des marchés actions. En Europe, la palme revient à l'OMX 30 suédois (17% de gains), mais le CAC40 n'est pas en reste (9,3%) et dépasse l'indice large Stoxx Europe 600 (8%). Aux États-Unis, les gains vont de 2,78 % pour le Nasdaq à 7,77 % pour le Dow Jones. En Asie, l'Inde et le Japon ont repris 6 à 7% mais le Hang Seng de Hong Kong limite ses gains à 4,5% et l'ASX australien à 3%. Les secteurs les plus en vue du début d'année sont l'énergie, avec le rebond du pétrole. La banque, avec la remontée des rendements obligataires et l'appétit des investisseurs pour les valeurs décotées. Et l'industrie, qui a bénéficié de la présence dans ses rangs de dossiers cycliques. Les perdants les plus visibles sont à chercher du côté des stars des dernières années, qui ont eu besoin de souffler : Apple, Amazon.com et Tesla ont cédé de 5 à 10% depuis le 1er janvier, ce qui explique en partie la sousperformance du Nasdaq face aux indices plus généralistes. Le trimestre a aussi été celui de GameStop et de WallStreetBets, des SPAC et des entrées en bourse exubérantes. Sauf bien sûr pour les souscripteurs de l'IPO Deliveroo à Londres hier.

Compte tenu de l'évolution de la situation sanitaire, le second trimestre sera bien celui des vaccins, comme le pronostiquaient les économistes, avec une certaine avance du monde anglo-saxon. Ce sera aussi celui du renforcement des dépenses aux Etats-Unis, comme l'a démontré le plan dévoilé hier par Joe Biden. Le trimestre sera aussi géopolitique avec la montée des tensions avec la Chine. La pression est remontée d'un cran autour de Taiwan et les capitales occidentales ont durci le ton vis-à-vis de Pékin dans plusieurs domaines. De quoi créer des situations compliquées pour les entreprises, qui se retrouvent à devoir gérer en même temps leur dépendance à l'eldorado des consommateurs chinois, la position de leurs gouvernements de tutelle et leurs engagements ou pseudo-engagements éthiques. Les affaires récentes avec Nike, Burberry et Hennes & Mauritz l'illustrent très bien.

Nous en avons un autre exemple à la fois cocasse et préoccupant ce matin avec l'entretien accordé par le patron d'Ericsson, Börje Ekholm, au Wall Street Journal. Le Suédois s'est transformé en principal soutien de son grand rival Huawei, banni de plusieurs marchés après les interdictions édictées par les Etats-Unis, qui reprochent - probablement à juste titre - la trop grande proximité de l'entreprise avec le pouvoir central chinois. Ericsson craint en effet d'être à son tour chassé de Chine. Ekholm souligne que son groupe dépend du libre-échange et qu'il a donc tout intérêt à pouvoir accéder à tous les marchés qu'il souhaite. Cette position a beau être étonnante, il n'est pas difficile d'en comprendre les raisons. Des dilemmes de ce type risquent de fleurir dans les mois à venir et je pense que c'est un risque à intégrer dans les stratégies d'investissement.

On termine sur une note musicale à défaut d'idée de 1er avril, avec l'annonce hier soir de la vente par Paul Simon de son catalogue de chansons à Sony, pour un montant non-dévoilé. Il y a quelques semaines, UMG (Vivendi) s'était offert pour 300 M$ environ 600 chansons de Bob Dylan. Les deux artistes ont déjà chanté ensemble, comme ici sur la plus célèbre chanson du duo Simon & Garfunkel.

Le CAC40 grappille 0,06% à 6071 points peu après l'ouverture. N'oubliez pas que les marchés Euronext fermeront ce soir jusqu'à mardi matin, le vendredi Saint et le lundi de Pâques étant fériés.

Les temps forts économiques du jour

Retour des indicateurs PMI de mars dans leur version manufacturière et définitive tout au long de la journée, notamment pour la zone euro (10h00) et les Etats-Unis (15h45). Outre-Atlantique, les investisseurs suivront aussi l'étude Challenger sur l'emploi de mars (13h30), les inscriptions hebdomadaires au chômage (13h30) et l'ISM manufacturier (16h00).

L'euro reste sous pression à 1,17258 USD. L'once d'or est remontée à 1713 USD. Le pétrole perd un peu de terrain à 62,88 USD le baril de Brent et à 59,33 USD le baril WTI. Le 10 ans américain affiche un rendement en hausse à 1,73%. Le Bitcoin a repassé la barre des 59 000 USD. Ce matin, les indicateurs industriels japonais ont dépassé les attentes pour mars, tandis que le PMI manufacturier chinois Caixin est plus décevant que le PMI officiel publié la veille.

Les principaux changements de recommandations

  • Adesso : Kepler Cheuvreux reste à l'achat avec un objectif relevé de 112 à 125 EUR.
  • Alcon : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 74 à 80 CHF.
  • Ateme : Kepler Cheuvreux passe d'acheter à conserver en visant 16 EUR.
  • Aveva : Morgan Stanley reprend le suivi à surpondérer en visant 3925 GBp.
  • BMW : Deutsche Bank passe de conserver à acheter en visant 105 EUR.
  • Claranova : Portzamparc reste à l'achat avec un objectif relevé de 10,50 à 10,80 EUR.
  • Fortum : AlphaValue passe de vendre à alléger en visant 22 EUR.
  • Henkel : Goldman Sachs reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 104 à 105 EUR.
  • Intertek : Davy démarre le suivi à sousperformance.
  • Kerry : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 130 à 127 EUR.
  • Nexi : AlphaValue reste à accumuler avec un objectif de cours réduit de 16,90 à 15,40 EUR.
  • Persimmon : Exane BNP Paribas démarre le suivi à surperformance en visant 3445 GBp.
    Redrow : Exane BNP Paribas démarre le suivi à surperformance en visant 726 GBp.
  • Taylor Wimpey : Exane BNP Paribas démarre le suivi à surperformance en visant 220 GBp.
  • U10 : Midcap Partners passe de neutre à achat en visant 2 EUR.
  • Victrex : Exane BNP Paribas passe de neutre à surperformance en visant 2450 GBp.
  • Vistry : Exane BNP Paribas démarre le suivi à surperformance en visant 1236 GBp.
  • Xilam : Midcap Partners reste à l'achat avec un objectif réduit de 53,10 à 52,20 EUR.

Actualités des sociétés

En France

Annonces importantes

  • Les immatriculations de voitures neuves ont rebondi de 192% sur un an en mars, selon le CCFA.
  • Michelin prévoit de supprimer 530 postes pour la première année de son plan.
  • Vinci s'offre ACS Energy pour 4,9 Mds€.
  • Atos va devoir obtenir plus d'éléments comptables de deux filiales américaines (Atos IT Solutions and Services Inc. et Atos IT Outsourcing Services LLC) pour faire certifier ses comptes sans réserves.
  • Sodexo a publié ses résultats semestriels avec une forte génération de liquidités, et vise 10 à 15% de croissance interne au S2, pour une marge d'exploitation de 3,1%.
  • Sanofi va construire au Canada une usine de production vaccinale.
  • Iliad finalise la cession de 60% des infrastructures passives de Play en Pologne.
  • Amundi serait en pole position pour racheter Lyxor à la Société Générale, selon Bloomberg.
  • Bpifrance renforce sa participation dans Technip Energies en investissant 100 M$ pour monter à 7%.
  • Solutions 30 publie les conclusions de l'investigation indépendante qui "confirment le caractère infondé et erroné des accusations portées contre l'entreprise". La société nomme Robert Ziegler responsable de la transformation pour structurer le groupe.
  • Eiffage et Vinci songent à une OPR à 23 EUR sur la Société Marseillaise du Tunnel Prado Carénage.
  • AB Science publiera les résultats finaux de l'étude de phase III avec masitinib dans la mCRPC d'ici la fin avril.
  • Precia négocie le rachat de Creative IT.
  • Groupe Tera finalise la reprise des activités d'analyse du laboratoire de Châteauneuf-les-Martigues du Groupe Apave.
  • Europlasma signe un protocole d'accord pour la capture et la valorisation du CO2.
  • EdgeMode choisit des serveurs haute performance à faible consommation d'énergie de 2CRSi.
  • Biosynex va accélérer le déploiement de ses autotests antigéniques SARS-CoV-2 en Europe suite aux autorisations obtenues dans 4 pays de l'UE.
  • Vergnet tire une tranche de 400 obligations convertibles.
  • Abivax, Navya, Claranova, Vetoquinol, Neolife, Xilam, Don't Nod, NRJ, Samse, Hopscotch, 1000Mercis, Coheris, Delta Drone, Compagnie Lebon, SES-imagotag, U10, DLSI ont publié leurs comptes.

Dans le monde

Annonces importantes

  • Joe Biden reproche à com de ne pas payer d'impôts fédéraux.
  • Microsoft décroche un contrat de 21,9 Mds$ avec l'armée américaine pour des casques de réalité augmentée.
  • Taiwan Semiconductor a prévu d'investir 100 Mds$ sur trois ans pour faire croître ses capacités de production.
  • Nestlé finalise la vente des marques Nestlé Waters en Amérique du Nord pour 4,3 Mds$.
  • Apple va construire un site de stockage d'énergie solaire sur batteries en Californie.
  • LafargeHolcim finalise le rachat de l'américain Firestone.
  • Ford suspend la production de deux usines en raison de la pénurie de semi-conducteurs.
  • Une erreur de production du vaccin covid Johnson & Johnson entraîne la destruction de 15 millions de lots.
  • Deliveroo coule de 26% le jour de son entrée en bourse à Londres, la pire IPO de l'histoire outre-Manche.
  • Micron gagne 4% hors séance après ses trimestriels. Le groupe et Western Digital lorgnent Kioxia.
  • Wereldhave Belgium émet sa première obligation "verte".
  • Principaux résultats des sociétés attendus. Sodexo, Next, Argan, Vetoquinol

Lectures

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2021
Copier lien
Dernières actualités sur ""
09:04
06/05
05/05
04/05
03/05