EN DIRECT DES MARCHES : Air Liquide, Sanofi, Valeo, Casino, Euronext, Nestlé, Intel...

24/04/2020 | 14:57

La séance boursière du jeudi est traditionnellement la plus chargée de la semaine pendant les périodes de publications trimestrielles. Cela fut encore le cas hier, notamment après la clôture, avec de nombreuses annonces à la Bourse de Paris. Ce matin, de nouvelles entreprises ont publié leurs résultats, notamment Air liquide et Sanofi en France et Nestlé en Suisse. On parle aussi du remdesivir de Gilead et des plans de soutiens aériens.

Nouvelle rafale de publications d'entreprises à la Bourse de Paris, notamment :

  • Air Liquide : en marge de la publication de ses trimestriels, le groupe a confirmé que sa marge opérationnelle progressera cette année, mais a aussi indiqué que son bénéfice net sera stable (au lieu d'une hausse prévue). Il pourrait toutefois croître en intégrant la cession de Schülke. Sans doute un moindre mal au regard des conditions actuelles de l'économie mondiale.
  • Casino : le distributeur a réalisé des ventes dynamiques au premier trimestre, devrait lui permettre d'améliorer son Ebitda. Les analystes soulignent que le processus de désendettement s'est complexifié avec l'irruption du Covid-19.
  • Saint-Gobain : renonce finalement à son dividende 2019 et anticipe un deuxième trimestre 2020 "difficile avant un redressement au second semestre". Le bureau d'études Jefferies note que les revenus trimestriels ont dépassé ses attentes, mais juge aussi que les perspectives sont encore un peu floues, surtout en l'absence de mesures additionnelles d'économies.
  • Sanofi : il est beaucoup question de Covid-19 dans la communication trimestrielle de Sanofi. Après avoir énuméré ses initiatives, le laboratoire fait état d'une croissance organique de 6,6% de ses revenus, à 8,97 Mds€, grâce à l'explosion des ventes de Dupixent. Le groupe confirme viser une croissance de son bénéfice net par action des activités d'environ 5% cette année.
  • Sopra Steria : la SSII a enregistré une croissance organique de 3,3 % au premier trimestre, mais n'échappera évidemment pas à un ralentissement. Il est impossible à ce stade de produire des prévisions fiables, mais la société s'attend à une contraction comprise entre 2 et 6% de son chiffre d'affaires au premier semestre.
  • Valeo : l'équipementier automobile met en avant une contraction de l'activité moins forte que celle du marché, et souligne que son chiffre d'affaires en Chine devrait revenir au niveau de 2019 au cours du second trimestre. Pour répondre à la crise, les investissements ont été nettement réduits, et le contrôle des coûts renforcé. Un dividende de 0,2 EUR par action sera payé.
  • Vinci ne tiendra pas ses objectifs 2020 de progression du chiffre d’affaires et du résultat.

S&P observe les banques françaises. Standard and Poor's a abaissé de stable à négative la perspective d'évolution de la notation crédit de BNP Paribas et Crédit Agricole. "Même dans notre scénario de base d'une reprise économique à partir du troisième trimestre 2020, nous nous attendons à ce que les recettes des banques françaises, la qualité de leurs actifs et, dans certains cas, leur capitalisation se dégradent de manière significative durant la fin 2020 et en 2021" indique l'agence. La perspective de Société Générale a été maintenue à "stable".

Croissance externe. Euronext a acquis 70% du dépositaire central danois VP Securities, pour un montant d'environ 150 M€. Cette opération est jugée positive par Jefferies, car elle accroît la taille de l'opérateur boursier dans le domaine des échanges post-séance.

Ils communiquent sur les conséquences du Covid-19. Umalis (activité), Orpea (dividende), Fromageries Bel (assemblée générale), CBo Territoria (activité), Global Bioenergies (assemblée générale), Ramsay Générale de Santé (activité), Lagardère (assemblée générale), Sensorion (assemblée générale).

Ils ont aussi publié leurs trimestriels. Gecina, Axway, Bureau Veritas, Orpea, Genkyotex, Groupe Guillin, SES-imagotag, Abionyx, Ordissimo, Groupe Flo, Orapi, Fountaine Pajot, Savencia, WeAccess, Carmila, Ipsos, Compagnie des Alpes, SpineGuard, Amplitude Surgical, Agta Record, UV Germi, Boiron, Lisi, Stef, Guerbet, Orchestra, Econocom, Linedata, Sword, Vilmorin, Coface, DLSI, ont publié leurs comptes.  

En bref en France. Bouygues obtient un contrat de 100 M€ pour la modernisation de la centrale allemande d'InfraLeuna. La FDA approuve MenQuadfi de Sanofi, un vaccin méningococcique. Les actions Gaussin sont regroupées. Deinove lance Luminity, un nouvel actif cosmétique. Adocia obtient des résultats préliminaires positifs en phase Ib avec ADO09 (M1Pram) chez des diabétiques de type 1. Wallix accélère son internationalisation. Mauna Kea accède à 6 M€ de financement de la BEI.

La croissance organique de Nestlé accélère. Les cessions ont amputé le chiffre d'affaires de Nestlé au premier trimestre, mais la croissance organique du groupe de Vevey a atteint 4,3%, nettement plus que les 3% envisagés par les analystes. L'entreprise confirme sa feuille de route, en particulier une poursuite de la croissance organique et de la marge opérationnelle courante, en attendant d'avoir plus de visibilité. Nestlé, au même titre que Danone et d'autres, fait partie des entreprises que les analystes estiment plus résistantes au Covid-19 que la moyenne.

Avion sans ailes. Lufthansa espère boucler la semaine prochaine un plan de soutien avec le gouvernement allemand, doté de 10 Mds€ et ainsi éviter la faillite. Comme Air France-KLM et toutes les autres compagnies aériennes du monde, le transporteur ne survivra pas sans des soutiens extérieurs.

Des fonds à la rescousse. Expedia va lever 3,2 Mds$, dont 2 Mds$ de dette auprès des fonds Apollo et Silver Lake, comme de récentes rumeurs le laissaient penser. Le groupe spécialisé dans les réservations touristiques et professionnelles est évidemment sévèrement affecté par la situation actuelle.

Moins résistant que prévu. Intel suspend à son tour ses prévisions 2020, compte tenu des incertitudes actuelles. Le spécialiste des microprocesseurs a publié de solides résultats au premier trimestre, mais manque de visibilité. Le marché espérait sans doute une meilleure immunité de l'entreprise, puisqu'il sanctionne le titre de 6% post-séance.

Amazon toujours sous surveillance. Amazon.com dans le collimateur du Congrès US après des révélations du Wall Street Journal sur l'utilisation des données des vendeurs tiers. Le comité parlementaire en charge des questions technologiques s'est ému de cet article, en estimant qu'il soulève d'importantes questions, qui seront rapidement posées au géant du commerce en ligne.

Pomme Z. Apple a indiqué n'avoir trouvé aucune preuve qu'une faille de sécurité dans son application de courrier électronique aurait été exploitée par des pirates sur ses iPhone et iPad.

Transfert de charge. Le constructeur automobile Tesla a relevé le prix de vente de plusieurs véhicules produits en Chine après la baisse des aides publiques accordées par Pékin en faveur de l'achat de véhicules électriques.

Sycamore ne fait pas dans la dentelle. L Brands a saisi la justice après la décision de Sycamore Partners de renoncer à racheter la marque de lingerie Victoria's Secret pour 525 M$.

Un bilan à redresser. Hertz a mandaté un cabinet juridique et une banque d'investissement afin d'étudier plusieurs options en vue de renforcer son bilan, a appris Reuters. Le loueur de véhicules, à l'instar d'un Europcar, est en première ligne des entreprises affectées par le coronavirus.

A sec. Continental Resources a interrompu la quasi-totalité de sa production dans l'Etat du Dakota et averti certains clients qu'il ne les livrerait plus.

Le remdesivir en question. Polémique autour de résultats préliminaires sur un échec du remdesivir de Gilead contre le Covid-19 : les données issues d'un test en Chine ont été publiées prématurément sur le site de l'OMS avant d'être retirées. Le laboratoire américain souligne que les chercheurs qui ont mené cette étude n'ont pas donné leur accord pour que les données soient divulguées. Il critique aussi la publication de résultats d'un essai qui a été arrêté prématurément, à cause d'un taux de participation trop faible. Le remdesivir est l'un des traitements parmi les plus prometteurs pour le Covid-19. Cette affaire illustre encore une fois les vues court-termistes actuelles sur des processus qui nécessitent en temps normal des délais plus long et davantage de sérénité pour être analysés.

En bref ailleurs. Mediaset a acquis 4,1% supplémentaires du groupe allemand ProSiebenSat.1, dont il détient désormais 24,9% des droits de vote. Takeda va vendre sa division santé grand public, selon Nikkei. J. C. Penney serait en négociations avancées pour une faillite "ordonnée", en accord avec ses créanciers. Eli Lilly devrait commencer des tests rapidement sur un traitement expérimental du Covid-19 utilisant des anticorps présents dans le sang des personnes qui ont guéri de la maladie. Dufry a levé 151,3 MCHF en émettant 5,5 millions d'actions. De nouvelles rumeurs circulent sur une réduction des effectifs de Boeing, notamment ceux liés à la fabrication du B787.

Ça publie aujourd'hui. Nestlé, Verizon, Sanofi, American Express, Air Liquide, ENINeste Oyj, Svenska Cellulosa, Castellum

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2020
Copier lien
Dernières actualités sur "Marchés"
16:52
16:37
16:00
15:53
15:08