EUR/USD : L'euro baisse face au dollar après le président de la Fed

Envoyer par e-mail
08/05/2018 | 11:18

Londres (awp/afp) - L'euro touchait mardi un nouveau plus bas depuis fin décembre face au dollar après une prise de parole du président de la Réserve fédérale américaine. Vers 09H00 GMT (11H00 heure de Paris), l'euro valait 1,1889 dollar, contre 1,1922 dollar lundi à 21H00 GMT. Quelques minutes plus tôt, l'euro avait touché un nouveau plus bas depuis fin décembre 2017 à 1,1883.

La monnaie unique européenne perdait du terrain face à la devise japonaise à 129,63 yens, contre 130,07 yens lundi soir.

Le billet vert évoluait sur une note stable face à la monnaie nipponne à 109,05 yens, contre 109,09 yens la veille.

Les investisseurs réagissaient mardi à la prise de parole de Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale américaine, lors d'une conférence à Zurich. Selon lui, le marché "semble raisonnablement bien aligné" sur les perspectives de la Fed et les décisions qu'elle pourrait prendre. L'institution est perçue aux avant-postes de la normalisation monétaire, donnant beaucoup de force au dollar, selon les analystes qui restent partagés sur le nombre de relèvements des taux que la Fed pourrait effectuer en 2018, hésitant entre trois, le plan initial, et quatre.

Un relèvement des taux rend le dollar plus rémunérateur et donc plus attractif pour les cambistes.

"La réunion de la banque centrale la semaine dernière avait soulevé diverses interprétations", ont rappelé les analystes de Saxo Banque. Son évaluation de l'économie était restée très positive mais les analystes avaient souligné que l'institution n'avait pas signalé d'intention d'accélérer le resserrement monétaire.

A l'inverse, des données décevantes sur le front de l'emploi vendredi ont été "largement ignorées, les rendements du Trésor ayant progressé et le dollar étant resté stable", a souligné Lee Hardman, analyste pour MUFG.

Jeudi, les marchés surveilleront le rapport américain sur l'indice des prix à la consommation pour avril. Il devrait confirmer, ou non, la lecture haussière des marchés sur l'économie américaine et la trajectoire de hausse des taux de la Fed.

 

La monnaie unique, de son côté, continue à être "plombée en partie par un récent fléchissement dans les données économiques en provenance de la zone euro", a souligné M. Hardman. Ce ralentissement pèse sur l'euro car, selon les investisseurs, il oblige la Banque centrale européenne à rester très prudente dans la normalisation de sa politique accommodante en maintenant ses taux d'intérêt au plus bas. M. Hardman a également évoqué l'incertitude politique en Italie, qui pèse sur l'euro mais avec un "impact limité" pour l'instant.

Faute d'accord sur une majorité parlementaire depuis les dernières élections, le président italien Sergio Mattarella a annoncé lundi qu'il allait proposer un gouvernement "politiquement neutre" pour diriger le pays jusqu'en décembre.

Événement politique de la journée, Trump doit annoncer à 18H00 GMT sa décision concernant l'accord sur le nucléaire iranien. Si le consensus plaide pour une sortie de l'accord, les conséquences à court terme sur les principales devises ne devraient pas être significatives.

Vers 09H00 GMT, l'or valait 1.309,75 dollars, contre 1.314,13 dollars lundi à 21H00 GMT.

Le bitcoin valait 9.380,43 dollars, contre 9.437,62 dollars lundi soir, selon des chiffres compilés par le fournisseur de données financières Bloomberg.

La monnaie chinoise valait 6,3670 yuans pour un dollar, contre 6,3667 yuans pour un dollar lundi vers 15H30 GMT.

Cours de mardi Cours de lundi

---------------------------------------

09H00 GMT 21H00 GMT

EUR/USD 1,1889 1,1922

EUR/JPY 129,64 130,07

EUR/CHF 1,1935 1,1954

EUR/GBP 0,8800 0,8794

USD/JPY 109,05 109,09

USD/CHF 1,0039 1,0027

GBP/USD 1,3510 1,3557

bur-ktr/js/esp

© AWP 2018
Envoyer par e-mail