Élections au CESE: Giulia Barbucci devient la nouvelle vice-présidente chargée du budget

29/10/2020 | 13:44

Permanente à la Confédération générale italienne du travail (CGIL), elle appartient au groupe des travailleurs

Giulia Barbucci, membre du Comité économique et social européen depuis 2015, vient d'en être élue vice-présidente par son assemblée plénière. Elle s'engage à assurer une gestion budgétaire équilibrée et transparente. Ses principaux chevaux de bataille seront l'équilibre entre les hommes et les femmes et la protection des travailleurs.

Le 28 octobre 2020, les 329 membres du CESE réunis en session plénière ont élu les trois membres de leur présidence, qui seront à sa tête pour une période de deux ans et demi, soit jusqu'en avril 2023. Il s'agit de la présidente Christa Schweng, du vice-président chargé de la communication Cillian Lohan et de la vice-présidente chargée du budget Giulia Barbucci. Je suis heureuse de faire partie d'une présidence qui est féminine aux deux tiers, a commenté, en marge de la session plénière, la syndicaliste italienne, avant d'ajouter: L'équilibre hommes-femmes reste une question ouverte au sein du CESE, des institutions et de l'Union européenne dans son ensemble.

Giulia Barbucci travaille à la CGIL, le plus grand syndicat italien, depuis 1989. En cette période de crise économique, elle estime qu'il est indispensable de garder une gestion rigoureuse et transparente du budget, avec une priorité essentielle: garantir que les membres puissent accomplir leur travail politique. Les avis qu'ils élaborent font entendre la voix des citoyens engagés dans le monde du travail, des entreprises et des organisations non gouvernementales pour qu'elle soit prise en compte dans les choix législatifs et politiques des institutions européennes.

Une carrière consacrée à la protection des travailleurs

Giulia Barbucci a toujours placé au cœur de son travail la protection des travailleurs et des travailleuses. En juillet 2020, elle a été la rapporteure de l'avis sur la stratégie en faveur de l'égalité entre les hommes et les femmes dans l'Union européenne, qui constitue la contribution du Comité aux travaux de la Commission en la matière. En 2002, elle a participé aux négociations de l'accord-cadre européen sur le télétravail, qui mériterait à présent d'être réexaminé à la lumière de la pandémie. Pendant cette crise sanitaire, les entreprises se sont débrouillées comme elles le pouvaient, bien souvent sans s'appuyer sur des règles claires, explique Mme Barbucci; et d'ajouter: Mais désormais, le télétravail a une incidence considérable sur les personnes et les ménages, et les femmes sont les premières à en supporter les conséquences, parce qu'elles doivent aussi assumer les tâches familiales. C'est pourquoi il est nécessaire de protéger le droit à la déconnexion.

Entre Rome et Bruxelles

Mère de deux filles, Giulia Barbucci partage sa vie entre Rome et Bruxelles. Elle aime lire, aller au cinéma et écouter de la musique. En ce moment, les concerts me manquent terriblement, confie-t-elle.

Contexte

Pour son nouveau mandat, les membres du CESE, qui resteront en fonction jusqu'en 2025, ont été nommés par le Conseil de l'Union européenne, après avoir été désignés par les États membres et choisis par les organisations auxquelles ils appartiennent.

Pour plus d'information:

Unitéde presseCESE- Nicola Accardo

nicola[dot] accardoeesc[dot] europa[dot] eu

La Sté Union européenne a publié ce contenu, le 28 octobre 2020, et est seule responsable des informations qui y sont renfermées.
Les contenus ont été diffusés par Public non remaniés et non révisés, le29 octobre 2020 12:43:05 UTC.

© Publicnow 2020
Copier lien
Dernières actualités sur "Economie & Forex"
03/12
03/12
03/12
03/12
03/12