FMI, Super-cycle et Microsoft au programme

27/01/2021 | 09:05

Hier, c’était jour de rebond pour les places européennes, qui ont progressivement gommé leur perte de la veille tandis que Wall Street, fidèle à sa réputation, s’est offerte un énième record historique en attendant les publications de ses champions technologiques. Le CAC40 revient ainsi au-dessus des 5500 points, le DAX tutoie une nouvelle fois la barre des 14.000 points, soit à quelques points près, les mêmes niveaux que ceux du début d’année.

En cette période, les investisseurs ont généralement les yeux rivés sur les performances et les prévisions des sociétés. Je vais toutefois mettre à l’honneur ce matin la macroéconomie puisque le FMI a mis à jour hier ses perspectives de l’économie mondiale, mais promis, j’aborderai les résultats de Microsoft à la fin de la chronique.

Dans les grandes lignes, le FMI se montre plus optimiste qu’il ne l’était en octobre puisque l’Institution table désormais sur une croissance mondiale de 5.5% en 2021 puis de 4.2% en 2022. Les prévisions de 2021 sont ainsi revues à la hausse de 0.3 point grâce aux effets des campagnes vaccinales qui permettront aux activités de s’affermir plus rapidement que prévu. Le FMI insiste par ailleurs sur le rôle des pouvoirs publics, qui doivent assurer un soutien de taille jusqu’à ce que la reprise soit « fermement enclenchée ». A ce titre, il est intéressant de constater que ces plans de relance produisent déjà des effets visibles puisqu’ils sont tous en grande partie tournés, sans exception, vers l’investissement vert et la transition énergétique. Dit d’une autre manière, les Etats stimulent leur économie en faisant de l’écologie. C’est ce que fait la Chine, qui, à coup de milliards de yuans, subventionne les voitures électriques et produit des milliers de points de recharge. L’Europe de son côté s’est doté d’un fonds de relance de 750 milliards d’euros dont un tiers est destiné à financer des actions en faveur du climat. Les Etats-Unis n’en restent pas moins concernés puisque l’administration Biden devrait verdir les plans budgétaires américains.

C’est justement ce contexte qui a porté les cours des métaux de base en 2020, à contre-courant de l’évolution des PMI manufacturiers. Cette année, on semble passer à la vitesse supérieure, en témoigne le concept de « super-cycle » des matières premières, que je vois fleurir un peu partout dans les notes de recherches de banques d’investissement ou de bureaux d’analystes. Sommes-nous à l’aube d’un super rallye des prix des métaux essentiels à la mobilité électrique et aux énergies renouvelables ? La question mérite en tout cas d’être posée, d’autant plus que les prix des métaux les plus sensibles à la thématique de la transition énergétique se sont simultanément et significativement appréciés depuis le 1er janvier. C’est le cas de l’étain (+12.1% en 2021), du cobalt (+23.7% en 2021) et du lithium (+26.6% en 2021 pour le carbonate de lithium) qui occupent ensemble le podium des métaux les plus impactés par les industries de demain selon le réputé Massachusetts Institute of Technology.

Revenons à la microéconomie et notamment à la publication de Microsoft, qui a levé le voile hier soir, après clôture, sur ses résultats du deuxième trimestre fiscal qui s’est achevé fin décembre 2020. En quelques mots, Microsoft a dépassé les attentes du marché en dévoilant un chiffre d’affaires trimestriel record à 43.2 milliards de dollars. Les contributions à cette croissance proviennent essentiellement d’Azure, la solution Cloud de Microsoft et d’Xbox, sa division jeu vidéo qui ont respectivement enregistré une croissance de 50% et 40%. Cette performance confirme finalement la suprématie des valeurs technologiques durant la pandémie.

Tôt ce matin, le Nikkei (+0.31%) gagne un peu de terrain, tout comme le Hang Seng (+0.22%). Le CAC40 évolue à l'équilibre peu après l'ouverture.  

Les temps forts économiques du jour

A suivre aujourd’hui, une poignée d’indicateurs aux Etats-Unis avec à 14h30, les commandes de biens durables puis des stocks pétroliers à 16h30.

L'euro s'échange 1,215 USD. L'once d'or peine à rebondir et se négocie à 1847 USD ce matin. Le pétrole évolue toujours à plat à 56.1 USD pour le Brent et à 52.8 USD pour le WTI. Le 10 ans américain affiche un rendement de 1.038%. Le Bitcoin s'échange 31.500 USD pièce.

Les principaux changements de recommandations

  • Air France-KLM : Berenberg abaisse son conseil de conserver à vendre mais relève son objectif de 2.9 à 3 EUR. 
  • Air Liquide: Société Générale relève sa recommandation à acheter contre conserver.
  • Alibaba: Deutsche Bank révise à la baisse sa cible de 360 à 319 USD mais reste à l’achat.
  • Axa : Citi passe de vendre à neutre et remonte sa cible de 14.06 à 18.02 EUR.
  • ENI : Crédit Suisse est toujours vendeur et révise à la baisse son objectif de cours à 10.30 contre 10.50 EUR auparavant.
  • Eurofins Scientific: Crédit Suisse relève son objectif de prix de 76 à 80 EUR.
  • Faurecia: Berenberg relève son objectif de 49 à 56 EUR
  • D.R. Horton: Wedbush augmente son objectif de cours de 75 à 85 USD.
  • Rolls-Royce: Crédit Suisse reste pessimiste en confirmant son conseil à vendre. L’objectif de cours est abaissé de 59 à 53 GBX.
  • Siemens Healthineers : Crédit Suisse maintient son conseil achat et remonte son objectif de 44 à 48 EUR. 
  • Stellantis: Jefferies est à l’achat à 18 EUR.
  • STMicroelectronics : Crédit suisse remonte sa cible de 35 à 38.5 EUR. 
  • Tarkett: Barclays réaffirme son opinion positive et relève sa cible de 15 à 19 EUR.
  • Thales: Exane BNP Paribas relève son conseil de neutre à surperformance et vise 97 EUR.
  • Vivendi: Société Générale est à l’achat et vise 31 EUR.
  • Volkswagen: Kepler Cheuvreux, à l’achat, relève son objectif de cours de 175 à 199 EUR. AlphaValue passe de « réduire » à « achat » avec une cible à 177 EUR.

L’actualité des sociétés

En France

Résultat des sociétés

  • LVMH: Les ventes ont baissé de 17% en 2020 à 44.65 milliards d’euros et le résultat net de 34% à 4.7 milliards d’euros. Le groupe déclare aborder 2021 avec une « confiance prudente ».
  • Somfy: Le chiffre d’affaires de 2020 enregistre une hausse de 6.1% en données comparables à 1.257 milliard d’euros.
  • Sartorius Stedim Biotech relève ses objectifs 2025. 
  • Solutions 30: Le chiffre d’affaires progresse de 20.3% au cours du T4 à 238.3 millions d’euros. Sur l’ensemble de l’année, le chiffre d’affaires bondit de 19.4% à 814.7 millions d’euros.
  • Voltalia: Les revenus du T4 progressent de 65% à taux de change constants à 89.6 millions d’euros et de 57% sur l’exercice 2020 à 239.6 millions d’euros.
  • Sergeferrari: Le chiffre d'affaires baisse de 11% à périmètre et change constants à 195.3 millions d’euros.
  • Exel Industries dévoile un chiffre d’affaires en hausse de 19.4% sur un an à 142.6 millions d’euros.
  • SES-Imagotag: Les ventes s’établissent à 97 millions d’euros au T4, soit une croissance de 27.5% en glissement annuel.
  • McPhy Energy: Le chiffre d’affaires annuel s’établit à 13.7 millions d’euros et le carnet de commandes bondit de 75% à 23 millions d’euros.

Annonces importantes

  • Sanofi produira d’ici juillet des vaccins du duo Pfizer/BioNTech dans son usine de Francfort.
  • Veolia s'oppose à la cession d'actifs stratégiques de Suez.
  • EDF revoit à la hausse le coût d'Hinkley Point. 
  • Le trafic autoroutier d’APPR, filiale d’Eiffage, a chuté de 21% en 2020.
  • Albioma finalise l’acquisition de Gümü köy et se lance dans la géothermie en Turquie.
  • Nacon et le studio Daedalic Entertainment ont annoncé la signature d'un accord pour l'édition et la distribution du jeu The Lord of the Rings: Gollum.
  • Prodways commercialise deux imprimantes 3D au groupe italien GEO et signe une nouvelle commande.

Dans le monde

Annonces importantes

  • Microsoft dévoile des résultats record avec un chiffre d’affaires trimestriel de 43.1 milliards de dollars.
  • AMD franchit la barre des 3 milliards de dollars de revenus trimestriels.
  • Starbucks a vu ses ventes reculer de 5% à 6.7 milliards de dollars sur le dernier trimestre de 2020.
  • Les résultats cliniques du vaccin développé par Johnson & Johnson seront dévoilés la semaine prochaine.
  • Astrazeneca promet de livrer 17% de sa production de vaccins à l’Europe en février.
  • UniCredits’apprête à nommer Andrea Orcel, ancien d'UBS en tant que nouvel administrateur délégué.
  • ENEL envisage d’acquérir le britannique Western Power Distribution.
  • Amazon va employer 3000 personnes à Boston.
  • Siemens Healthineers dévoile des résultats supérieurs aux attentes du marché.

Ça Publie. Apple, Tesla, Facebook, AT&T, Boeing, Abbott Laboratories, Lonza Group

Jordan Dufee
© Zonebourse.com 2021
Copier lien
Dernières actualités sur "Sociétés"
08:27
08:27
08:26
08:26
08:24