Factbox-Les soumissionnaires potentiels du premier appel d'offres pour l'éolien offshore en Norvège

11/05/2022 | 17:02

La Norvège a réservé deux zones en mer du Nord pour accueillir jusqu'à 4,5 gigawatts (GW) de capacité d'éoliennes flottantes et fixées sur le fond et prévoit une capacité de 30 GW d'ici 2040, dans un contexte de fort intérêt des entreprises énergétiques.

Un premier appel d'offres pour 1,5 GW est attendu d'ici l'année prochaine sur le site Soerlige Nordsjoe II, d'une superficie de 2 590 km carrés et bordant le secteur danois de la mer du Nord, qui convient aux éoliennes fixées au fond.

Utsira Nord, une zone de 1 000 km carrés (386 miles carrés), est située au nord-ouest de Stavanger, la capitale de l'industrie pétrolière, et est considérée comme adaptée à l'énergie éolienne flottante.

Les entreprises et les coentreprises qui ont confirmé leur intérêt sont :

La société suédoise Vattenfall a rejoint Seagust, une coentreprise entre les sociétés d'investissement industriel Arendals Fossekompani (AFK) et Ferd, qui cherche à faire une offre pour les deux zones.

Shell s'associe aux services publics locaux BKK et Lyse pour préparer des offres pour Utsira Nord et Soerlige Nordsjoe II.

La grande société pétrolière britannique BP a annoncé qu'elle se joindrait aux sociétés norvégiennes Statkraft et Aker Offshore Wind pour soumissionner pour des permis dans la zone sud.

Séparément, Statkraft et Aker Offshore Wind se sont associés à Ocean Winds, une coentreprise du français Engie et du portugais EDP pour une offre d'éoliennes offshore flottantes.

Le danois Orsted a formé un consortium avec Fred. Olsen Renewables, une filiale de Bonheur et la société de services publics Hafslund-Eco, qui prévoit de développer conjointement l'éolien offshore dans les deux zones.

Equinor cherchera à obtenir des terrains dans les deux zones. Il prévoit une offre avec Vaargroenn, l'unité renouvelable d'Eni, pour un parc éolien offshore flottant à Utsira North et s'est associé aux Allemands RWE et Norsk Hydro pour un parc éolien prévu à Soerlige Nordsjoe II.

L'entreprise allemande EnBW et plusieurs partenaires norvégiens, dont le fournisseur de produits alimentaires en gros et au détail Norgesgruppen, ont annoncé l'initiative du Consortium Norseman pour développer un parc éolien de 1,4 GW dans la zone de Soerlige Nordsjoe II.

L'italien Eni et le norvégien HitecVision ont formé la coentreprise Vaargroenn et cherchent à obtenir des droits de superficie à Soerlige Nordsjoe II avec la société de services publics Agder Energi et le Green Investment Group (GIG) de Macquarie.

Séparément, Agder Energi et GIG ont annoncé qu'ils prévoyaient de faire une offre pour une zone d'éoliennes offshore à Utsira Nord.

Magnora et TechnipFMC prévoient de faire une offre pour un site à Utsira Nord par le biais de leur partenariat Magnora Offshore Wind.

Deep Wind Offshore, une coentreprise de la compagnie maritime Knutsen OAS et des services publics Haugaland Kraft et Sunnhordland Kraftlag, prévoit des projets pour les deux sites.

Une coentreprise de la société d'approvisionnement en mer NorSea, détenue en majorité par la société de transport maritime Wilhelmsen, et de la société belge de développement d'éoliennes en mer Parkwind, a déclaré qu'elle prévoyait de demander des licences dans les deux zones.

© Zonebourse avec Reuters 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Economie & Forex"
05:02
04:59
04:52
04:31
04:07