France: le moral des ménages ralentit sa baisse en mai

25/05/2022 | 09:44

Paris (awp/afp) - Le moral des ménages français a continué à se dégrader en mai mais "moins fortement qu'en mars et en avril", a indiqué mercredi l'Insee, qui précise toutefois que l'indicateur reste "bien au-dessous" de sa moyenne de long terme.

En mai, il s'est ainsi établi à 86, quatorze points en dessous de cette moyenne basée sur la période comprise entre janvier 1987 et décembre 2021, et un point en dessous de son niveau d'avril.

Plusieurs composantes de l'indicateur sont en amélioration: le solde des ménages estimant opportun de faire un achat important progresse ainsi d'un point, "après une forte baisse en avril".

La part des ménages qui anticipent une accélération des prix au cours des douze prochains mois plonge de 15 points, presque autant qu'en avril (-16 points) après une envolée de 54 points en mars.

Enfin, "le solde d'opinion concernant l'opportunité d'épargner perd trois points".

Bien que ces trois composantes de l'indicateur semblent indiquer un regain d'optimisme des ménages en mai, elles restent toutes éloignées de leur moyenne de long terme.

Les Français restent par ailleurs aussi inquiets qu'en mars et en avril de l'évolution de leur situation financière personnelle.

"La part des ménages qui considèrent que le niveau de vie en France va s'améliorer au cours des douze prochains mois baisse" quant à elle de cinq points par rapport à avril, détaille l'Insee.

Les ménages sont nettement plus confiants quant à l'évolution du chômage: "le solde correspondant diminue de quatre points, demeurant ainsi à un niveau très bas".

afp/ck

© AWP 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Economie & Forex"
21:47
21:44
21:40
21:26
21:04