Francfort termine en nette hausse (Dax: +0,85%)

Envoyer par e-mail
15/03/2019 | 18:11

Francfort (awp/afp) - La Bourse de Francfort a fini vendredi en hausse, le Dax gagnant 0,85%, après un vote pour un report du Brexit et en cette journée des "4 sorcières" qui marque l'expiration des contrats à terme.

L'indice vedette a gagné 98,22 points sur la séance pour finir à 11.685,69 points. Le MDax des valeurs moyennes a de son côté pris 0,50%, à 25.150,78 points.

Le marché a bénéficié de gains techniques en ce "jour des quatre sorcières", une expression connue des négociants pour marquer l'expiration le même jour des contrats de dérivés, options ou à terme, sur les indices et actions.

Au cours de ces séances particulières, qui se retrouvent quatre fois par an, les cours des actions peuvent ainsi fortement fluctuer sans lien avec des nouvelles significatives sur les sociétés ou sur l'économie.

Les investisseurs ont toutefois fixé essentiellement leur attention sur le Brexit au terme d'une série de votes cette semaine au Parlement britannique, le dernier pour le report de la sortie de l'Union européenne. Ils ont également suivi de près la Chine, après le vote par le Parlement à Pékin d'une loi censée protéger les investissements étrangers, afin de soutenir l'économie.

Les opérateurs ont aussi noté les déclarations optimistes de Donald Trump au sujet des négociations commerciales sino-américaines.

Côté valeurs, Wirecard a terminé en bas du tableau (-8,77% à 105,00 euros). Dans l'enquête en cours sur des allégations de fraude au sein de la filiale asiatique de la fintech à Singapour, le quotidien économique Handelsblatt a rapporté vendredi que les autorités singapouriennes ont étendu leur enquête aux activités indiennes.

Volkswagen a grignoté 0,11% à 144,32 euros. Le gendarme boursier américain SEC a annoncé jeudi soir avoir porté plainte contre le constructeur et son ancien patron, Martin Winterkorn, pour "fraude" dans l'émission de titres d'emprunt. Dans une réaction transmise à l'AFP, le groupe a déclaré que "la plainte de l'autorité boursière américaine présente d'importants défauts juridiques et de fond".

BMW a pris 0,42% à 74,09 euros. Le groupe automobile a publié vendredi, avec quelques jours d'avance, un bénéfice net en baisse de 17%, plombé notamment par les investissements, les effets des normes WLTP et des guerres commerciales, sur fond d'un léger recul du chiffre d'affaires.

jpl-dar/nas

© AWP 2019
Envoyer par e-mail