Il n'y a pas d'autres alternatives

04/08/2021 | 07:26

Les marchés ont décidément une forme olympique. Malgré un petit coup de mou en deuxième partie de séance, le CAC40 dépasse la barre des 6700 points, galvanisé par les bons résultats de Société Générale et Stellantis, mais également par l’excellent parcours de la fusée LVMH, qui s’est négociée pour la première fois hier à 700 EUR l’action.

Le vert domine ainsi les places financières, qui continuent à regarder vers le haut en l’absence de signaux négatifs. Les séances se suivent et se ressemblent dans le dénouement de ces dernières puisque dans les grandes lignes, l’Europe et l’Amérique grimpent tandis que l’Asie s’entête à prendre le chemin inverse, lésée par la Chine et ses autorités un peu trop interventionnistes au goût des investisseurs.

En dehors des coups de vis de Pékin, rien ne semble vraiment préoccuper le marché, pas même la glissade des rendements obligataires, qui évoluent pour la plupart en territoire négatif si on tient compte de l’inflation. Pour vous donner un ordre d’idée, le rendement réel d’un bon du Trésor américain à échéance 10 ans, qui, je le rappelle, mesure la rémunération à laquelle des investisseurs peuvent s’attendre une fois l’inflation prise en compte, est de -1.19%. Des taux nominaux au plancher et un taux d’inflation important (bien que les anticipations d’inflation n’aient pas vraiment augmenté ces dernières semaines grâce au job de la Fed) contribuent à ce résultat. On est donc très loin des débats du début d’année et des notes d’économistes qui avançaient que la remontée des rendements obligataires pourrait faire de l’ombre aux actions. Force est de constater que c’est loupé, les investisseurs en quête de rendement n’ont pas d’autres alternatives que de se diriger vers les actifs risqués. Malgré tout, un actif en particulier peine à renouer avec une dynamique positive alors que ce contexte lui est favorable. Je parle bien évidemment de l’or, qui, il y a encore un an pratiquement jour pour jour, était le chouchou des investisseurs lorsqu’il culminait à plus de 2000 USD l’once.

Avant de conclure ce point matinal sur les catalyseurs du jour, j’ouvre une parenthèse géopolitique. J’écrivais hier que la prise de fonction du nouveau Président iranien se déroule dans un contexte tendu d’un point de vue diplomatique. Les frictions sont encore montées d’un cran hier avec de nouveaux incidents dans le Golfe d’Oman qui se sont soldés par le potentiel détournement d’un pétrolier battant pavillon panaméen vers les eaux iraniennes. Un incident certes grave, mais dont le marché s’est accommodé puisque l’Iran n’en est pas à son coup d’essai. Dans tous les cas le message est clair, il faudra composer avec Téhéran, qui peut menacer de bloquer une voie névralgique du commerce mondial, et ce, sans dissuasion nucléaire. Je referme la parenthèse.

La séance du jour sera marquée par les indices PMI des services du mois de juillet, ainsi que les chiffres de l’emploi aux Etats-Unis selon les données du rapport ADP. Outre ces indicateurs macroéconomiques, il reste quelques publications de résultats aujourd'hui, comme Toyota, Sony, General Motors, Softbank ou Ford.

A l’aurore, les indicateurs avancés annoncent une nouvelle progression des indices européens. Le CAC40 attendu en légère hausse de 0.25%.

Les temps forts économiques du jour

Les PMI des services définitifs du mois de juillet seront publiés tout au long de la journée. Notamment celui de la zone euro (10h00) et des Etats-Unis (15h45). Outre-Atlantique, grosse journée en perspective avec l'étude ADP sur l'emploi (14h30), l'ISM des services (16h00) et les stocks pétroliers (16h30). Le PMI chinois des services reste en phase d'expansion marquée par un bond du PMI à son plus haut niveau depuis mai à 54.9.

Les principaux changements de recommandations

  • Airbus :  Deutsche Bank relève son objectif de cours de 122 à 131 EUR.
  • Amundi : Deutsche Bank rehausse sa cible de 77 à 81 EUR.
  • Belimo: UBS revoit à la hausse son objectif, qui passe de 1690 à 1960 CHF.
  • Delivery Hero : Goldman Sachs passe de vendre à achat mais ne modifie pas son objectif, fixé à 185 EUR.
  • EDF : JP Morgan abaisse sa cible de 16.50 à 14 EUR.
  • Engie: Goldman Sachs est acheteur et ajuste à la marge son objectif qui passe de 16.10 à 16.30 EUR.
  • Forbo: Julius Bar augmente sa cible de 1690 à 1960 CHF.
  • Fortum: Berenberg est à l’achat et augmente son objectif de 23 à 30 EUR.
  • Glencore: Barclays ajuste son objectif de 355 à 350 GBX.
  • Infineon Technologies: JP Morgan conserve son opinion neutre mais relève son objectif de 40 à 42 EUR.
  • Legrand: Berenberg dégrade à neutre, vise un objectif de 100 EUR contre 88 EUR précédemment. 
  • Morphosys: JP Morgan est neutre et abaisse son objectif de 80 à 54 EUR.
  • Schneider Electric : Berenberg relève sa cible de 160 à 165 EUR.
  • Société Générale: RBC est neutre mais relève son objectif de 27 à 30 EUR. Morgan Stanley relève son objectif de 32 à 35 EUR. Crédit Suisse augmente le sien de 32 à 34 EUR.
  • Teamviewer: RBC maintient son conseil à l’achat mais réduit sa cible de 64 à 60 EUR. Goldman Sachs reste neutre et abaisse son objectif de 34 à 30 EUR.
  • Teleperformance : Credit Suisse relève son objectif de cours de 350 à 390 EUR.
  • Volvo: Goldman Sachs est à l’achat mais ajuste son objectif à la baisse, de 284 à 278 SEK.

L’actualité des sociétés

En France

Résultat des sociétés

  • Neurones: chiffre d’affaires semestriel en hausse de 13.7%, les perspectives annuelles sont relevées.
  • Viel & Cie : baisse de 13.3% du chiffre d'affaires semestriels à cours de change courants.
  • Maurel : chiffre d’affaires en hausse de 32% à 188 millions d'euros.

Annonces

  • Thales vend au japonais Hitachi Rail ses activités de signalisation ferroviaire pour 1.7 milliard d’euros.
  • Orange condamné "pour pratique commerciale trompeuse" concernant ses offres de forfaits mobiles.
  • Publicis noue un partenariat avec TikTok pour aider les marques à exploiter les nouvelles tendances d'achat sur le réseau social.
  • Drone Volt signe d’une lettre d’intention pour une prise de participation minoritaire dans Skycorp, un spécialiste des moteurs à hydrogène
  • Actia Group a dévoilé ses comptes.

Dans le monde

Annonces

  • Victoria’s Secret s’envole en bourse après sa scission avec sa maison mère, L Brands.
  • Boeing reporte un vol d’essai spatial vers l’ISS.
  • Toyota dépasse les attentes, le bénéfice atteint 9.2 milliards de dollars au T1.
  • Activision Blizzard remanie sa direction sur fond d’accusations de harcèlement.
  • Amgen estime que les effets de la pandémie s’estompent sur ses ventes de médicaments.
  • Nuvei met la main sur Mazooma afin d’élargir son portefeuille d’options de paiement en Amérique du Nord.
  • Novartis signe un accord de distribution avec le coréen Yuyu.
  • Apple travaille avec davantage de fournisseurs chinois pour produire ses derniers iPhones.
  • La FDA, devrait approuver dès septembre le vaccin de Pfizer et BioNtech contre le Covid-19.
  • Commerzbank enregistre une perte nette de 527 millions d'euros au t2.

Principales publications de résultats. Toyota, Sony, General Motors, Softbank, Ford, Booking, Uber Technologies

Lectures

© Zonebourse.com 2021
Copier lien
Dernières actualités sur ""
09:08
16/09
15/09
14/09
13/09