Indices : Buongiorno Italia

22/11/2022 | 10:25

Investir sur le march italien s'est rvl plutt judicieux sur les dernires semaines coules. Mais la phrase vaut aussi pour les deux dernires annes, au cours desquelles la Bourse de Milan s'est bien comporte face un indice rput difficile battre, le STOXX Europe 600. Retour (en musique) sur quelques caractristiques de ce march et sur le bon comportement de ses valeurs intermdiaires.

Le marché boursier italien est à créditer d'une solide performance en novembre, avec un rebond de 7%, qui dépasse la plupart des autres places européennes. C'est un peu la felicità pour le marché milanais.

Milan face aux autres marchés
Milan (en vert) face aux autres marchés "sudistes" depuis début octobre

Le FTSE MIB, l'indice phare de la place, est composé de 40 valeurs, avec un podium composé d'Enel (9,9% de l'indice), Intesa (8,6%) et Eni (8%). C'est la finance qui pèse le plus lourd dans l'indice, avec plus de 30% du total (Intesa, Unicredit, Generali…), devant les services publics à 17% (Enel, Snam…) et les biens de consommation cycliques à 16,8% (Ferrari, Stellantis…). Il faut noter que le top 10 comprend aussi un acteur technologique (STMicroelectronics, qui souffrait un peu de solitudine avant l'arrivée de Nexi) et un industriel (CNH Industrial). Le petit poucet du moment est l'entreprise de services pétroliers Saipem, qui n'est plus dans le cœur des priorités des  investisseurs et dont la capitalisation a fondu à cause de difficultés financières.

Des ETF "blue chip" et "small&midcaps"

Il y a plusieurs façons de répliquer les principales capitalisations italiennes, par exemple avec un ETF qui suit le FTSE MIB (40 positions) ou le MSCI Italie (30 positions), comme l'iShares MSCI Italy ETF ou le Lyxor FTSE MIB ETF.

Plus confidentiel et moins liquide, mais très intéressant, l'iShares FTSE Italia Mid-Small ETF suit, comme son nom l'indique, les petites et moyennes valeurs transalpines. Ses principaux représentants sont Reply, Brunello Cucinelli, ERG, Brembo et Banca Popolare di Sondrio, mais l'ETF à réplication totale compte plus de 170 positions. Le tissu sociétal italien recèle quelques beaux dossiers de taille intermédiaire, ce qui explique leur belle performance des deux dernières années, comme l'illustre le graphique ci-dessous. Il faut noter que de nombreux gérants small & midcaps français mais aussi européens en quête de nouvelles entreprises s'intéressent depuis plusieurs trimestres à ce marché qui avait été plutôt injustement délaissé, ce qui a contribué à le revaloriser.

Sur deux ans...
Sur deux ans, les valeurs moyennes italiennes surperforment le marché milanais et le marché européen
Zonebourse.com 2023
Copier lien
Dernires actualits sur ""
24/01
13/01
04/01
22/12
13/12