Indices : Carte postale de Suisse

26/09/2022 | 15:56

Le focus sur les indices boursiers de la semaine s'attarde sur le SMI suisse, dont la rputation dfensive est corne par le parcours rcent. L'indice phare de la place de Zurich est sur un toboggan baissier depuis plusieurs sances. Son trio star, Nestl, Roche et Novartis, est la peine. Quelques mots aussi sur le DJ FXCM dollar index, qui montre quel point le billet vert est en train d'craser les autres devises.

Dollar Index : Vers l'infini et au-delà 

Celui-là, on vous le remet parce que la pente est de plus en plus abrupte, mais il n'y a pas de surprise : l'aversion au risque tire le dollar vers le haut. L'indice Dow Jones FXCM Dollar Index confronte le dollar américain à un panier des devises les plus liquides du monde : l'euro, la livre sterling, le yen japonais et le dollar australien. 

Aller plus haut, aller plus haaaaaauuuuuut
Aller plus haut, aller plus haaaaauuuuut !

SMI : Le feu au Lac

Bank of America soulignait dans sa dernière étude hebdomadaires sur les flux financiers – en d'autres termes d'où sort et où rentre l'argent sur le marché – que ses gros clients privés avaient réorienté leurs allocations actions sur des ETF défensifs et des actions du secteur de la santé et des produits de base. Intuitivement, le marché suisse paraissait assez bien placé sur ces critères. Mais il n'en n'est rien, puisque le SMI, l'indice phare de la place de Zurich, en est à neuf séances baissières sur les dix dernières.

Aller plus bas, aller plus baaaaaaas !

Aller plus bas, aller plus baaaaaaas !

Creusons (jeu de mots contestable) un peu les caractéristiques de l'indice. Commençons avec la pondération des composants. En date du jour, trois dossiers pèsent ensemble 54% du SMI : Nestlé (18,5%), Roche (18,2%) et Novartis (17,2%). C'est pire que le Nasdaq en matière de concentration du pouvoir. 

Au niveau sectoriel, l'indice est évidemment très typé. La Santé représente 42,2%, devant les Biens de consommation (24,6%) et les Financières (17,1%). 

Le poids des entreprises dans l'indice

Sur la période récente, en l'occurrence le mois de septembre, la Santé n'a pas du tout joué son rôle amortisseur : si Roche a limité la casse (-3%), Novartis (-8%) et surtout Alcon (-12%) et Lonza (-17%) ont sombré. Point de salut non plus avec les biens de consommation (-8% chez Nestlé). Et la Finance n'a pas aidé. Partners Group et Crédit Suisse ont coulé à pic (-18%) pendant que Swiss Life (-12% et Zurich Insurance (-8%) n'ont pas fait beaucoup mieux. Un seul dossier du SMI affiche un gain depuis le 1er septembre : le réassureur Swiss Re (+0,7%).

Les trois dossiers préférés des analystes actuellement sur le SMI sont Lonza, devant Logitech et Zurich Insurance. Sans grande surprise, c'est le Crédit Suisse qui ferme la marche. Hors SMI, les analystes apprécient actuellement BKW, SIG Group et EMS-Chemie chez les entreprises dont la capitalisation dépasse 5 MdsCHF.

Zonebourse.com 2022
Copier lien
Dernires actualits sur ""
28/11
22/11
15/11
07/11
31/10