Indices : L'énergie passe la marche arrière

28/11/2022 | 10:02

Notre point de la semaine explore les tendances récentes sur les indices liés aux différentes matières premières, avec la nette décrue de l'énergie. En parallèle, nous examinons les indices de style, qui favorisent toujours les valeurs un peu austères, incertitude économique oblige. Nous concluons sur le décalage qui s'installer entre le parcours des valeurs pétrolières et celui du baril de brut.

L'énergie perd son mojo

Les indices S&P GSCI permettent de suivre le comportement des différentes classes de matière première. Dans ce premier graphique, on constate que l'énergie est en train de rentrer dans le rang en 2022, même si elle reste en territoire positif. Le bétail sur pied, dont les prix ont été moins volatiles, affiche désormais sensiblement le même bilan depuis le 1er janvier.

GSCI Indexes
L'énergie perd son avance

Si on prend une photographie sur le 3e trimestre, l'histoire est plus claire : le décrochage récent du pétrole fait perdre plus de 15% au GSCI Energie en quelques semaines. Sur ce pas de temps, les métaux précieux ont retrouvé des couleurs.

Un T3 difficile

Le 3e trimestre est difficile pour les prix de l'énergie

Rappel des compositions des indices GSCI Matières Premières

  • Agriculture : blé, maïs, soja, café, sucre, cacao et coton.
  • Bétail sur pied ("Livestock") : Porcs maigres, bovins vivants et bovins d'engraissement.
  • Métaux industriels : aluminium, cuivre, plomb, nickel et zinc.
  • Métaux précieux : or et argent.
  • Energie : pétrole brut et gaz naturel.

Les sociétés pas très fun contre-attaquent

Nous n'avions pas réutilisé ce graphique depuis quelques mois. On constate qu'en 2022, la stratégie fondée sur les hauts dividendes est celle qui a le mieux fonctionné, tout en restant dans le rouge. Au bas de l'échelle, les stratégies qualité ont largement déçu.

Style indexes
La stratégie dividendes élevés réduit ses pertes à 5% en 2022

Même exercice que pour les GSCI avec le parcours des indices depuis le 31 août. La stratégie hauts dividendes reste bien placée, mais on note que le Momentum domine les débats. La croissance ferme la marche.

Style Indexes Bis
Percée du Momentum... mais avec un gros contingent de valeurs pas rigolotes

Rappelons de quoi nous parlons en quelques mots

  • MSCI ACWI : c'est "l'indice phare des actions mondiales de MSCI", comme le précise le fournisseur d'indices lui-même. Il couvre les actions à grande et moyenne capitalisation sur 23 marchés développés et 24 marchés émergents (près de 3000 composants).
  • MSCI ACWI High Dividend Yield : l'indice suit des actions avec dont les dividendes sont supérieurs à la moyenne et pérennes. Les principales pondérations sont Johnson & Johnson, Procter & Gamble, Nestlé, Pfizer, AbbVie, Merck, PepsiCo et Roche. La santé (20% de l'indice) et les biens de consommation de base (19,5%) dominent logiquement.
  • MSCI ACWI Momentum : l'indice reflète la performance d'une sélection d'actions ayant un "momentum" important, c’est-à-dire des actions qui sont sur la pente ascendante, avec des caractéristiques additionnelles liées à la liquidité et à la qualité. La limite de l'exercice est un taux de rotation de l'indice sous contrôle, alors qu'une véritable stratégie momentum serait probablement plus dynamique. Les principales positions actuelles sont Exxon Mobil, Chevron, Berkshire Hathaway, Eli Lilly, Procter & Gamble, AbbVie, Novo Nordisk, Nestlé et Shell. Compte tenu de la dynamique du moment, l'énergie représente 24% de l'indice, devant la santé 20% et la consommation de base (15,5%). On peut dire que l'indice momentum est actuellement un "High Dividend Yield" auquel sont venues se greffer les valeurs pétrolières.

On termine en réconciliant (un peu) nos deux sujets du jour :

Major Oils
Le pétrole coule, pas les actions
Nous avons porté sur ce graphique les majors pétrolières Exxon, Conoco, Chevron, TotalEnergies, BP Plc et Shell (plus Equinor), ainsi que le baril de Brent. On voit bien que, pour le moment, les actions du secteur ne répondent pas vraiment à la chute du baril. A surveiller quand même.
© Zonebourse.com 2023
Copier lien
Dernières actualités sur ""
24/01
13/01
04/01
22/12
13/12