Investir dans les énergies et les technologies vertes

16/11/2022 | 08:52

(Publi-rédactionnel) Depuis plusieurs années, les termes "développement durable" ou "énergie verte" raisonnent. Beaucoup d'entreprises du secteur de l'énergie (au sens large) travaillent afin de produire de l'électricité ou des carburants de manière durable, ou pour améliorer les processus en vue de préserver les ressources naturelles. Les investisseurs se posent de plus en plus régulièrement la question : comment investir dans les entreprises vertes ?

Aujourd'hui, la protection de notre formidable écosystème est un enjeu majeur qu'il faut prendre au sérieux. Attention cependant aux apparences, le "greenwashing" est souvent utilisé pour dénoncer l'action de grandes entreprises pollueuses qui cherchent à redorer leur image par le biais d'investissements verts.

Généralement, lorsqu'on évoque la finance verte en 2022, on pense avant tout à la production d'énergie. C'est un fait, il s'agit d'une source de progrès considérable pour l'empreinte environnementale de l'être humain. Mais cela couvre aussi tout une gamme de services technologiques, qui vont de la mobilité à la gestion des réseaux en passant par la préservation de la ressource en eau, ce que nous verrons un peu plus bas. Mais commençons par les principales sources de production d'énergie verte ?

La production renouvelable d'énergie

La production d'énergie renouvelable recouvre de nombreuses spécialités, dont voici les plus connues :

  • Le photovoltaïque : C'est à coup sûr l’une des technologies qui a aspiré le plus de capitaux ces dernières années. Elle utilise des cellules composées de semi-conducteurs dopés, qui permettent la mise en mouvement d’électrons sous l’effet de la lumière. Mais le photovoltaïque n’est pas l’unique manière d’exploiter l’énergie solaire. Il est par exemple possible de chauffer des fluides à très haute température à l’aide de miroirs concentrateurs. Le fluide en question circule alors au travers de turbines.
  • L'éolien : Cette énergie tire parti du vent, qui provient lui-même de l’énergie solaire par le biais du réchauffement inégal de différentes zones du globe. Elle a été utilisée bien avant les hydrocarbures. Aujourd’hui c’est grâce aux éoliennes, leurs super-aimants et turbines, que l’on capte cette énergie. Plus le vent est fort, plus les éoliennes produisent de l’électricité, mais la communauté scientifique a montré à plusieurs reprises que la régularité était aussi un facteur extrêmement important. Ces éoliennes demandent de grands espaces, font du bruit et représentent une certaine pollution auditive et visuelle pour certains. Il s’agit tout de même d’une source d’énergie décarbonée et renouvelable avec un fort potentiel. La construction en mer a d’ailleurs permis de décupler ce potentiel.
  • L'hydraulique : L’exploitation de la charge de l’eau peut se faire de deux manières différentes. Au travers de l'énergie potentielle (différence de hauteur) ou bien grâce à l'énergie cinétique naturelle (utilisation des courants et marées). Dans les deux cas, l’eau entraîne une turbine et permet de produire de l’électricité grâce à un alternateur. Les technologies hydrauliques, qui demandent souvent de lourds investissements, sont aujourd’hui à l’origine de la production de 16% de l’électricité mondiale.
  • La biomasse : Elle correspond à l’ensemble des matières organiques, végétales, bactériennes ou animales, solides ou liquides, pouvant être transformées en chaleur. De par leur accessibilité, ces ressources ont été exploitées par l’homme bien avant leurs cousins les hydrocarbures. Pour la biomasse, il peut s’agir aussi bien de résidus forestiers et agricoles que de déchets ménagers ou industriels.
  • L'hydrogène : Promesse d'un avenir décarboné, le secteur de l'hydrogène laisse entrevoir une petite révolution dans le stockage de l'énergie et la mobilité propre. Après 10 ans d'attente, 2022 semble sonner le top départ, boosté par les plans de relance et les politiques accommandantes pour cette industrie. Indispensable pour passer d'un mode de production "gris" (issu des sources fossiles comme le pétrole) à l'hydrogène bleu et surtout vert.

Les technologies vertes

Le chemin vers un monde plus vertueux au niveau environnemental passe aussi par d'autres voies. Le progrès technologique et sociétal par exemple. Alors que la production énergétique présente un périmètre à peu près clairement établi, la sphère technologique recouvre de nombreuses catégories.

On peut ainsi évoquer les progrès en matière de mobilité, qui doivent permettre à terme de se déplacer de façon décarbonée, ou moins carbonée. Cela passe aussi par l'amélioration du cycle de l'eau, qui devient un enjeu majeur.

Ces technologies concernent aussi le traitement des déchets et les problématiques de recyclage et d'économie circulaire. Elles touchent aussi à une alimentation plus vertueuse et plus respectueuse du milieu.

Il faut ajouter à cela de multiples innovations qui viennent en appui du reste, comme par exemple le stockage d'énergie,

Pour s'exposer à la thématique, Vontobel a créé deux certificats.

Le premier porte sur l'énergie verte : c'est le Strategic Certificate sur Vontobel Green Energy Strategy Index (DE000VV6X1C7). L'indice à gestion active sous-jacent, le Vontobel Green Energy Strategiy Index, est composé en deux temps. D'abord, via la constitution de paniers de producteurs d'énergies renouvelables et de technologies liées aux énergies renouvelables. Les actions doivent générer au moins un tiers de leurs revenus dans ces domaines, notamment l'énergie solaire, l'énergie éolienne, l'énergie hydroélectrique, l'hydrogène, les infrastructures et les fournisseurs. Les actions qui génèrent une part significative de leurs revenus dans le gaz naturel ou les combustibles fossiles ne sont pas éligibles. Vontobel fait ensuite passer un filtre négatif basé sur des normes internationales comme le Pacte Mondial des Nations Unies et sur des critères additionnels, comme l'exclusion des entreprises qui ont un lien quelconque avec des armes controversées ou qui sont impliquées dans de graves controverses liées à des questions environnementales, sociales et de gouvernance, mesurées par les controverses de type "Red Flag" selon MSCI ESG. La production de tabac est aussi écartée. La sélection positive retient les entreprises dont la notation MSCI ESG est supérieure ou égale à BB.  Ensuite, parmi les entreprises générant des ventes significatives dans les catégories définies, les plus importantes en termes de capitalisation boursière sont sélectionnées. Toutes les sociétés considérées doivent répondre à des critères de liquidité prédéfinis.

Vontobel Certificat

En date du 04/10/2022, les principales positions du certificat étaient First Solar, Enphase, Jiangsu Zhongtian Technology, Siemens Gamesa et Plug Power.

Le second, le Strategic Certificate sur Vontobel Green Technology Strategy Index (DE000VV6X1B9), a pour indice sous-jacent l'indice à gestion active Vontobel Green Technology Strategy Index.  Les actions retenues font partie sont de petites, grandes et moyennes capitalisations sur les marchés développés, et des moyennes et grandes capitalisations sur les marchés émergents. Le processus de sélection est divisé en deux étapes. Les actions sont sélectionnées en utilisant un processus entièrement systématique basé sur un modèle quantitatif exclusif. Tout d'abord, l'étape axée sur la durabilité consiste en une sélection fondée sur les normes, négative et positive. La sélection fondée sur les normes exclut les entreprises qui violent les normes internationales, telles que le Pacte mondial des Nations Unies. Le filtrage négatif élimine les entreprises qui ont un lien quelconque avec des armes controversées, la production de tabac, l'extraction de charbon thermique ou qui sont impliquées dans de graves controverses liées à des questions environnementales, sociales et de gouvernance, telles que mesurées par les controverses du "Red Flag" selon MSCI ESG. Enfin, la sélection positive retient les entreprises dont la notation MSCI ESG est supérieure ou égale à BB. Deuxièmement, l'étape thématique vise à sélectionner des actions de sociétés qui génèrent des revenus supérieurs à un seuil déterminé à partir de la production d'énergies renouvelables (c'est-à-dire solaire, éolienne et hydrogène), de systèmes de stockage d'énergie, de produits et de services permettant d'améliorer l'efficacité énergétique ou de solutions de recyclage et de traitement des déchets, ainsi que de produits agricoles issus de pratiques biologiques. L'indice offre également une exposition aux entreprises dont le modèle économique soutient l'économie circulaire ou qui tentent de lutter contre la pénurie d'eau. La définition du seuil dépend de la dominance du thème sur l'ensemble de l'entreprise, allant de 10% à 50%. Toutes les entreprises considérées doivent répondre à des critères de liquidité prédéfini. Vontobel se concentre également sur les investissements durables sur le plan environnemental, au sens de la taxonomie de l'UE, en garantissant un alignement minimum de 30% de la composition de l'indice avec le règlement sur la taxonomie de l'UE pour les activités durables.

Vontobel Certificat

En date du 04/10/2022, les principales positions du certificat étaient First Solar, Advanced Drainage Systems, Badger, Li Auto et Siemens Gamesa.

Renseignements importants 

Ce document n’est ni un conseil en placement ni une recommandation de placement ou de stratégie de nature financière, comptable, juridique ou autre ou une stratégie d’investissement, mais une publicité. Des informations complètes sur les instruments financiers, y compris les risques, sont décrites dans le Prospectus de Base respectif, ainsi que tout supplément éventuel, et dans les Conditions Définitives (« Final Terms ») respectives. Le Prospectus de Base et les Conditions Définitives constituent les seuls documents de vente contraignants pour les instruments financiers. Il est recommandé aux investisseurs potentiels de lire attentivement ces documents avant de prendre toute décision d’investissement afin de bien comprendre les risques et les avantages potentiels d’un investissement dans ces instruments financiers. Les investisseurs peuvent télécharger ces documents et le document d’information clé (KID) sur le site internet de l’émetteur, Vontobel Financial Products GmbH, Bockenheimer Landstrasse 24, 60323 Frankfurt am Main, Allemagne, à l’adresse https://prospectus.vontobel.com. En outre, le Prospectus de Base, tout supplément au Prospectus de Base et les Conditions Définitives sont disponibles gratuitement auprès de l’émetteur. L’approbation du Prospectus par l’autorité compétente ne doit pas être considérée comme un avis favorable sur les instruments financiers offerts ou admis à la négociation sur un marché réglementé. Les instruments financiers ne sont pas des produits simples et peuvent être difficiles à comprendre. Ces informations peuvent contenir une indication des performances passées. Le rendement passé n’est pas un indicateur fiable des résultats futurs.

Le prospectus d’émission du titre de créance complexe proposé a été visé par la BAFIN. Cependant, l'AMF considère que ces produits sont trop complexes pour être commercialisés auprès d’investisseurs non professionnels et n'a dès lors pas examiné les documents commerciaux. Ces supports sont établis par Bank Vontobel Europe AG.

Les certificats Tracker Open-End sur le Vontobel Green Energy Strategy Index et le Vontobel Green Technology Strategy Index s’adresse à des investisseurs spécialistes de ce type de produits et ne devrait être acheté que par des investisseurs disposant de connaissances spécifiques. Vontobel recommande aux investisseurs potentiels de consulter la rubrique « Facteurs de Risque » du Prospectus de Base des certificats Tracker. Les facteurs de risques tels que décrits ci-dessous représentent les principaux facteurs de risques. 

Risque de perte du capital : ce produit présente un risque de perte partielle du montant investi à tout moment. La perte du capital investi peut même être totale en cas d’évolution particulièrement défavorable du sous-jacent. 

Risque de marché : ce produit réplique la performance de son sous-jacent et peut donc connaître à tout moment d’importantes fluctuations de cours, pouvant aboutir dans certains cas à la perte totale du montant investi. Ce produit ne comporte pas de protection du capital.  

Risque de change : le sous-jacent du produit est coté en dollar américain (USD). Le produit étant coté en euros, sa valeur dépend donc aussi du taux de change entre l’euro et le dollar américain. En cas d’évolution défavorable de ce taux de change, le produit peut perdre en valeur.

Risque de spread : le spread appliqué par l’émetteur au prix du produit est susceptible d’évoluer dans le temps. Cette évolution peut être désavantageuse pour l’investisseur.

Risque de liquidité : il est possible que la cotation du produit soit momentanément interrompue. 

Risque de crédit : en acquérant ce produit, l’investisseur prend un risque de crédit sur l’émetteur et sur son garant éventuel.

Copier lien
Dernières actualités sur "Sociétés"
2022
2019