Jefferies dépasse les estimations de bénéfices trimestriels grâce aux services de banque d'affaires.

29/09/2022 | 00:29

Jefferies Financial Group Inc. a battu mercredi les estimations des analystes pour le bénéfice du troisième trimestre grâce à la performance robuste de son unité de banque d'affaires qui a permis d'amortir le coup de la faiblesse des transactions.

La division de banque d'affaires a été stimulée par la vente de son entreprise de produits de bois et de bois d'œuvre, Idaho Timber, a déclaré la banque.

La banque a déclaré en juillet qu'elle réduirait la taille de son portefeuille de banque d'affaires qui comprend des investissements dans l'immobilier, le pétrole et le gaz, et d'autres sociétés publiques dans le cadre d'une restructuration.

Selon Jefferies, cette unité a enregistré un bond de 60 % de ses revenus, qui ont atteint 397,8 millions de dollars au cours des trois mois se terminant le 31 août, contre une baisse de 32 % pour son joyau, l'unité de banque d'investissement et de marchés des capitaux.

Les investisseurs ont tendance à considérer les résultats de Jefferies comme un signe avant-coureur pour Wall street, puisque la société publie ses résultats avant ses grands rivaux tels que JPMorgan Chase & Co, Goldman Sachs Group Inc et Morgan Stanley.

Après un parcours exceptionnel en 2021, les géants américains de la banque d'investissement ont connu des difficultés pendant la majeure partie de cette année, car la liquidation du marché a réduit l'appétit des entreprises pour les transactions.

Le resserrement de la politique monétaire par la Réserve fédérale américaine pour maîtriser une inflation élevée depuis des décennies et la rhétorique agressive des décideurs politiques ont également anéanti les espoirs d'un soulagement à court terme.

En excluant les coûts liés à un règlement réglementaire, Jefferies, dont le siège est à New York, a gagné 1,10 $ par action, battant confortablement l'estimation de 73 cents de Refinitiv IBES.

Le bénéfice net a dégringolé de 52 %, tandis que les revenus ont chuté de 21 % par rapport à l'année précédente.

Les actions de la société étaient en hausse de 2,7 % dans les échanges prolongés de mercredi, après avoir clôturé la session régulière en hausse de 2,3 %.

© Zonebourse avec Reuters 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Économie"
11:26
11:25
11:21
11:20
11:16