L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 22H00 GMT (12/06)

Envoyer par e-mail
13/06/2019 | 00:00

PHILIPPE PRÉSENTE LES RÉFORMES DE "L'ACTE II" EN INVOQUANT L'URGENCE

PARIS - Edouard Philippe a présenté mercredi la feuille de route de la majorité pour l'année à venir, précisant les prochaines réformes de l'assurance chômage et des retraites et la mise en oeuvre de certaines mesures écologiques, tout en se disant ouvert à reporter l’examen de la réforme constitutionnelle.

Lors d'un discours de politique générale prononcé à l'Assemblée nationale, le Premier ministre a annoncé que les contribuables modestes seraient les grands bénéficiaires de la baisse de 5 milliards d'euros de l'impôt sur le revenu promise par Emmanuel Macron, à travers une baisse des deux premières tranches.

Il a confirmé que la taxe d'habitation serait supprimée pour tous les Français, avec une disparition progressive pour les 20% qui ne sont pas encore concernés.

Le chef du gouvernement a ouvert son discours par les sujets écologiques, ambition qui sera selon lui "au coeur de l'acte II" du quinquennat, avec notamment une transformation des aides à la rénovation énergétique pour qu'elles profitent aux ménages qui en ont le plus besoin.

L'ASSEMBLÉE VOTE LARGEMENT LA CONFIANCE AU GOUVERNEMENT

PARIS - L'Assemblée nationale a voté mercredi la confiance au gouvernement d'Edouard Philippe par 363 voix contre 163, lançant l'acte II du quinquennat d'Emmanuel Macron. Sur 573 votants, il y a eu 526 suffrages exprimés.

La totalité des députés La République en marche et Mouvement démocrate (Modem) ont voté pour le texte, soit 350 élus.

Le député Matthieu Orphelin, qui a quitté le groupe LaRem en début d'année, s'est abstenu.

ENCADRE Principales mesures annoncées par Edouard Philippe

---

BREXIT: BORIS JOHNSON LANCE SA CAMPAGNE

LONDRES - "Repousser c'est échouer", a averti mercredi Boris Johnson, favori de la course à la succession de Theresa May à la tête des Tories et du gouvernement britannique, qui a donné le coup d'envoi de sa campagne en promettant de respecter l'échéance du 31 octobre pour la rupture avec l'Union européenne.

L'ancien maire de Londres est considéré par de nombreux conservateurs comme la seule personnalité à même de sauver le parti, lourdement sanctionné lors des derniers scrutins pour son incapacité à tenir ses engagements sur le Brexit.

"Après trois ans et le report de deux dates limites, nous devons quitter l'UE le 31 octobre", a-t-il déclaré mercredi à la Royal Academy of Engineering, dans le centre de Londres.

Johnson est le favori de la course à la succession de May. Neuf autres candidats sont en lice. Le premier vote aura lieu jeudi au sein du groupe conservateur de la Chambre des communes.

---

HEURTS À HONG KONG, LE MOUVEMENT DE PROTESTATION SE DURCIT

HONG KONG - Des heurts ont éclaté mercredi à Hong Kong, où des dizaines de milliers de personnes étaient rassemblées aux abords du Conseil législatif, le parlement local, pour protester contre un projet de loi sur les extraditions qui faciliterait le transfert de suspects en Chine afin qu'ils y soient jugés.

Devant la forte mobilisation, les débats parlementaires sur le texte controversé ont été ajournés sine die. L'assemblée est dominée par les élus pro-Pékin.

Les manifestants, en grande majorité des jeunes habillés de noir, ont érigé des barricades sur plusieurs artères menant au Conseil législatif et certains se disent déterminés à occuper durablement les lieux en s'inspirant du mouvement pro-démocratie qui avait paralysé l'ancienne colonie britannique en 2014.

VOIR AUSSI

Londres appelle l'exécutif de Hong Kong à respecter la spécificité du territoire

---

ATTENTES ET PRÉPARATIFS LIMITÉS POUR UN SOMMET TRUMP-XI

WASHINGTON/PEKIN - A quinze jours d'un possible tête-à-tête entre le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping, l'espoir d'assister à une désescalade de leur guerre commerciale est limité et les préparatifs d'une telle rencontre sont réduits au minimum, selon des sources dans les deux pays.

Donald Trump a dit qu'il souhaitait rencontrer Xi Jinping en marge du sommet du G20, les 28 et 29 juin à Osaka, et a menacé d'imposer des droits de douane supplémentaires à l'ensemble des importations chinoises si les différends commerciaux entre Washington et Pékin ne sont pas réglés à cette occasion.

Aucune des deux capitales n'a confirmé pour le moment qu'une telle rencontre aurait bien lieu, malgré l'impact croissant de la guerre commerciale sino-américaine sur l'économie mondiale.

---

L'IRAN VA DEMANDER AU JAPON DE TENTER UNE MÉDIATION SUR LES SANCTIONS AMÉRICAINES

DUBAI - L'Iran va demander au Japon d'effectuer une médiation entre Téhéran et Washington pour tenter d'obtenir un allègement des sanctions imposées au secteur pétrolier, ont déclaré mercredi des responsables iraniens.

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe arrive ce mercredi à Téhéran pour une visite de trois jours, la première d'un chef du gouvernement nippon en exercice depuis la Révolution islamique de 1979.

---

LE PEN RENVOYÉE EN PROCÈS DANS L'AFFAIRE DES IMAGES DE DAECH

PARIS - Marine Le Pen a été renvoyée devant le tribunal correctionnel de Nanterre pour avoir publié sur Twitter des images d'exactions du groupe Etat islamique (EI), a-t-on appris mercredi de source judiciaire, confirmant une information de BFM TV.

L'ordonnance de renvoi date du 27 mai, précise-t-on de même source.

Les avocats de la présidente du Rassemblement national n'ont pas répondu aux sollicitations de Reuters.

La dirigeante d'extrême droite, dont l'immunité parlementaire a été levée en 2017, risque trois ans de prison et 75.000 euros d'amende dans ce dossier, ouvert après la publication de plusieurs photos, sur Twitter, en décembre 2015.

---

UNE QUINZAINE DE MIGRANTS SECOURUS DANS LA MANCHE

LILLE - Une quinzaine de migrants, dont une moitié d’enfants, ont été secourus en mer mercredi matin alors qu’ils tentaient la traversée de la Manche dans un bateau pneumatique, a-t-on appris auprès des pompiers du Pas-de-Calais.

Un patrouilleur de la gendarmerie est intervenu pour prendre en charge les migrants, en majorité des Irakiens, dont l'embarcation légère était en difficulté à une vingtaine de kilomètres des côtes. Souffrant d’hypothermie, ils ont été ramenés au port de Boulogne-sur-Mer.

---

NICE - Les Bleues ont battu mercredi leurs homologues norvégiennes 2 buts à 1 à Nice pour leur deuxième match de groupe de la Coupe du monde féminine de football.

Les buts de la France ont été inscrits par Valérie Gauvin et Eugénie Le Sommer. C'est également une française, Wendie Renard, qui a marqué pour la Norvège, poussant involontairement le ballon dans le but des Bleues.

Avec cette victoire, les joueuses de Corinne Diacre se hissent à la première place du groupe A, devançant la Norvège et le Nigeria qui s'était imposé plus tôt 2 à 0 contre les Sud-Coréennes, dernières.

Les Françaises joueront leur dernier match lundi 17 juin contre les Nigérianes à Rennes.

© Thomson Reuters 2019
Envoyer par e-mail